Je pense que vous, comme moi, vous êtes tous régulièrement sollicités pour des projets financés par l’intermédiaire de campagnes ulule, ou kickstarters, ou tout autre système de financement participatif. Le principe est simple : solliciter son réseau pour réunir l’argent d’un projet, et offrir des cadeaux, également appelés des contreparties aux personnes qui vous soutiennent. Si les 100% ne sont pas atteints, les personnes sont remboursées (ou ne sont pas prélevées)

Ces projets, il y en a de très nombreux, certains très intéressants. Certains ont pu « lever » plus de 300% de la somme demandée initialement. C’est d’ailleurs un fort indicateur de l’interêt d’un produit sur son propre marché et sur sa cible 🙂 Pour information, ce n’est pas toujours évident de trouver le juste milieu entre la demande d’argent, et les cadeaux, mais c’est un autre sujet 🙂

Personnellement, je ne participe que très peu, ou seulement quand le projet me tient à coeur. Par exemple, j’avais participé à une campagne  réalisée par « Dessine moi un soulier » il y a 2 ou 3 ans, pour aider à l’ouverture d’une boutique physique sur Paris. En contrepartie, j’avais pu dessiner ma propre paire de chaussures que j’ai reçue un ou 2 mois après la fin de la campagne réussie !

Bref, vous l’avez compris, certaines campagnes sont géniales, et avec un peu de participation de tous, on peut aider des startups et des entreprises dans la réalisation de leurs projets !

Cependant, certains projets me rendent hors de moi !

Ces campagnes, on en voit pousser tous les 4 matins ! Certains concernent des projets liés à un voyage. Sauf qu’en regardant de plus près, je me suis rendue compte que les personnes demandent tout simplement que l’on finance leurs vacances, leurs tours du monde… Bref, des choses strictement personnelles et sans véritables projets derrière.

Mais on va où ?

Ces demandes, ces faux projets, ces faux prétextes, ce ne sont que des fausses excuses pour que votre réseau vous paie vos vacances ! Les contreparties sont souvent ridicules d’ailleurs, en y regardant de plus près…

Vous avez envie de vous payer des vacances au Brésil ? De prendre 1 année sabbatique pour visiter Tokyo, Sidney, Sao Paulo et New York ! Pourquoi demander à votre entourage de financer votre année de salaires et tous ces billets de train et nuit d’hotel ? Construisez votre projet de vie, et mettez le en place par vous même ! Arrêtez de faire des campagnes et de trouver des fausses excuses pour que tout Facebook finance votre projet !

Vous avez envie de devenir Photographe Pro, mais vous n’avez pas le matériel ? Vous voulez vraiment demander 15 000€ à vos amis Facebook alors que personne n’a pu voir votre talent artistique ? Lancez votre propre boite et allez voir votre banquier !

Cela donnera plus de place à des projets concrets, à de petites startups, à des compagnies de théâtre, de spectacles qui elles, ont un vrai besoin et un vrai projet derrière !

Pour détecter ces faux projets finalement, il suffit d’aller  jeter un coup d’oeil dans ces « contreparties ». Si rien n’est vraiment donné en échange, c’est que le projet est bidon ! Courrez dans l’autre sens 🙂

Tout à l’heure, je parlais d’exemples concrets de projets. Vous allez me dire que sur Photopassion, nous avons mis en avant un projet de voyage. Effectivement, courant Septembre, nous avons mis en avant le projet Change Face de Julien. Cependant, ce projet était avant tout un vrai projet (avec de vraies contreparties), et surtout un financement assurée par le photographe à plus de 70%. Les 30% restant ont servi justement à financer le voyage de Guillaume et les frais principaux directement sur place. Pas de rémunération, pas d’opération gadget, mais un vrai travail de communication et de mise en avant du travail du photographe et de la vie dans ce pays (la vidéo arrive pour bientôt d’ailleurs).

Ne vous faîtes donc pas avoir par tous ces projets qui pullulent le net à la recherche de 5, 10, 50€… Et oui, 5€, c’est peut être rien, mais si je n’ai rien en retour, cela ne m’intéresse pas (et je préfère les mettre dans la tirelire des enfants).  Par contre, vous avez un projet interessant dans le monde Photo / Vidéo, nous sommes là pour l’écouter, voir même le relayer si cela nous plaît vraiment ! Donc cela ne sert à rien de nous envoyer 10 mails par jour pour nous demander si cela nous itneresse, si on a bien lu le mail, et si on compte en parler sur Photopassion, ou même participer… Vos voyages, vos vacances personnelles n’ont pas leurs places sur Photopassion !

A propos de l'auteur

Photographe professionnelle, je suis passionnée par les voyages, l'architecture et l'humain. J'aime raconter mes aventures à travers des reportages photoVous pouvez découvrir mon travail sur mon portfolio : Créateurs d'émotions

Articles similaires

13 Réponses

  1. b.Thoury

    Bonjour 😉

    Il y a quelques mois encore, j’étais très curieuse de connaître le ressenti et l’engagement des personnes faces à ce concept.
    Effectivement, pour s’investit dans un projet sérieux, il faut trouver un projet sérieux et intéressant.
    Du coup, face à cette multitude de projets et une sollicitation envahissante, certains projets ne naissent pas par crainte, comme le mien (objectif : acquisition d’un full-frame)
    P’être un pas à franchir et trouver l’idée singulière pour se démarquer 😉

    Répondre
  2. Emmanuel

    Tout à fait d’accord avec cet article et je reproche à ces sites leurs sélections hasardeuses et manquant réellement de sérieux. Je pense que certains projets sont géniaux mais certains ressemblent plus à de l’assistanat social dans le mauvais sens du terme.

    Répondre
  3. Eric Klasen

    Bonjour,

    Bien dit ! J’ai encore eu 2 « demandes » pour ce type de projet cette semaine …

    « Bonjour, mon matériel photo vieillit (un vieux bridge pourri à 200€ NDLR) et je l’ai cassé. Il me faudrait 2500€ pour en avoir un nouveau ».

    Sans déconner … Il y a vraiment des pigeons pour donner ?

    Répondre
  4. Alain GRATTARD

    Perso, j’aimerais réaliser un projet sur ulule, pour la réalisation d’un livre sur le « nu artistique » … Mais ce qui me gêne c’est de demander de pleurer etc … Pourtant ce projet me tiens à coeur … malgré des personnes qui m’interroge sur ça :p

    Donc voilà je suis encore en réflexion.

    Cordialement Alain

    Répondre
    • Eric Klasen

      C’est la même chose pour moi, je fabrique du petit matériel pour la photo (déclencheurs), mais aller sur kickstarter/ulule/… pour chouiner pour de l’argent, je n’ai pas encore réussi à m’y résoudre. Ca viendra peut-être avec la maturation du projet ? J’espère que c’est ce qui vous arrivera.

      Répondre
  5. DGS

    Plus que d’accord !
    J’ai moi-même participé au financement d’un projet que j’estimais en valoir la peine. Le projet a abouti, même mieux qu’espéré au départ.
    Il n’y avait pas de contre-partie, pensais-je, … mais si, un boîte au lettre régulièrement encombrée de demandes en tout genre, tant et si bien que j’ai fini par bloquer ulule !
    Depuis j’ai la paix … de ce côté là 😉

    Répondre
  6. PB

    bonjour.
    Moi aussi j’ai un coup de gueule, et cela concerne un certain nombre de sites qu’on voit sur la toile prétextant vous apprendre à faire de la photo ou améliorer vos compétences dans le domaine. Cela devient une machine à frics et plusieurs « photographes » ont trouvé le bon « filon ». Bien entendu, devenir photographe ne s’improvise pas, il y a des règles et il faut les appliquer. Je suis d’accord, mais on oublie souvent que pour un amateur comme moi, l’intérêt de faire de la photo est dans le résultat du rendu. Pourquoi j’appliquerai des méthodes de pro si au bout du compte ce n’est pas le résultat que je souhaite refléter. Faire ressortir quelque chose, une émotion, une façon de voir, donner un sens et s’interroger, c’est à mon sens l’essentiel. Je pourrais en dire plus mais je ne pense pas que le sujet interresse vraiment. Je tente quand même le coup. Merci photopassion de votre attention…

    Répondre
    • Celine Manceron

      Je me permets de réagir sur le sujet car je suis à la fois d’accord et pas d’accord 🙂
      Certains sites proposent en plus de leur contenu gratuit, des formations. C’est notamment le cas de Photopassion. Cependant, j’espère ne pas vous embêter en permanence avec cette partie « formation payante » 🙂 Cependant cette partie payante, c’est aujourd’hui ce qui nous permet de continuer à proposer du contenu gratuit et de qualité 🙂

      Répondre
      • Eric Klasen

        Les gens veulent juste du tout gratuit, ne veulent plus payer pour des services, espèrent des tutos de qualité sur youtube, etc … Ils ne doivent pas avoir de factures à payer 😉

    • Eric Klasen

      @PB : Je ne comprends pas votre démarche …
      Soit vous voulez améliorez la qualité (technique ou non) de vos photos et donc je ne vois pas en quoi des conseils de pros seraient inadéquats, soit vous voulez juste faire vos photos dans votre coin, en étant auto-satisfait de vos productions et dans ce cas, personne ne vous obilge à aller voir ce que ces mêmes pros racontent / proposent.

      En général, ce ne sont pas des conseils sur le rendu, mais sur la manière de faire. Des astuces techniques de prise de vue (réglages, composition) justement en fonction du rendu voulu, ou des explications sur comment retoucher (et pas sur les valeurs à mettre pour chaque curseur de votre logiciel préféré), etc.

      D’ailleurs, on voit dans votre commentaire que vous ne commencez pas par ces points (contenu des formations), mais par le fait que certaines de ces formations soient payantes, accusant les photographes « pros » d’avoir « trouvé le bon filon ». Excusez les de vouloir gagner leur vie au travers de leur job …

      :'(

      Répondre
      • PB

        Merci de vos réactions. C’est effectivement une réaction à chaud, coup de gueule du moment, mais que je ne souhaite pas « généraliser » car je vois bien qu’il y a quand même des pros sérieux qui méritent d’être mis en avant. Ce n’est pas le fait de payer qui me dérange c’est la façon de faire ou de pratiquer ,
        dont certains, abusent. Très concrètement, j’encourage les professionnels à continuer de faire progresser les photographes et d’autres à le devenir.
        Désolé si j’ai « froissé » quelqu’un ! Ce n’était pas mon objectif, néanmoins, je trouve que le terme « cours gratuit » à plusieurs sens et qu’il ne faut pas utiliser à tors et à travers dans le simple but d’attirer du monde. Je préfère qu’il y ait plus de transparence sur les tarifs pratiqués dès le départ que de me voir inviter à progresser dans la photo en prétextant que c’est du « tout gratuit », ce qui est à l’évidence pas très approprié (mais stratégique ?).
        Maintenant, j’espère pouvoir me faire comprendre en attirant l’attention pas pour la provoquer.Merci au site et aux lecteurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.

Raccourcis clavier pour Lightroom

Pour être plus efficace sur Lightroom c'est possible avec les raccourcis clavier

Vous êtes maintenant inscrit

Recevoir des informations de Céline et Guillaume

Pour vous remercier on vous offre : 

- Une vidéo de 20min spéciale Lightroom, avec toutes les techniques pour bien débuter sous Lightroom.

- Les principaux raccourcis clavier Lightroom au format PDF

Merci pour votre inscription