véL’article d’aujourd’hui  est consacré à un constat que je trouve particulièrement triste : « Le photographe de vignemariage ».  Je pense viêtre loin d’avoir tout vu, mais voici un petit échantillon, du coté du photographe et du coté des futurs mariés. Le coté des futurs mariés : Pour les futurs mariés, c’est toujours souvent une dépense oubliée, ou un budget trop serré. Du coup, ils vont se replier sur le cousin qui a un reflex, ou sur les photos compacts des invités. Cependant, que reste-t-il 10 ans plus tard ? Une robe que l’on ne mettra plus ? Les alliances au doigt… mais en général, c’est aussi la photo de couple, de groupe qui trône fièrement au salon, au dessus du lit… ce n’est pas à négliger, au contraire ! Ce sont vos souvenirs, c’est votre journée qui est imprimée sur du papier glacé 🙂 Le photographe, c’est comme le traiteur, c’est à choisir avec attention et c’est un vrai budget pour le mariage. Cependant, comment choisir son photographe de mariage ? Là aussi, c’est un véritable casse tête… N’essayer même pas de taper « photographe mariage » sur Google, vous allez avoir mal à la tête au bout du 3eme lien 🙂 Trop de photographes, des tarifs qui passent du simple au double (voir beaucoup plus)… Pour le choisir, plusieurs possibilités :

  • Le photographe :
    • Le cousin qui a un reflex : je vous le déconseille : déjà il n’est pas professionnel, et puis, il fait parti de la fête. Il n’apparaîtra donc pas sur les photos, et ne profitera pas de la journée. Le photographe doit être quelqu’un d’extérieur.
    • Le bouche à oreille… Votre meilleure amie s’est mariée l’an dernier ? Elle est satisfaite de ses photos, alors peut être que ce photographe peut également vous convenir !
    • Les sites (avec des recherches ciblées), ou bien les forums, mais attention à ce que vous allez trouver…
  • Apprécier le photographe :
    • Dans tous les cas, il faut demander à voir des photos du photographe. Il faut que sa sensibilité vous plaise, que vous arriviez à vous projeter à la place des mariés. Il est possible que vous ayez affaire à un photographe « débutant » dans les photos de mariage, pas de panique 🙂 demandez à voir des photos de couple, de portrait… et idem, évaluer sa sensibilité, et laissez votre instinct parler.
    • Ensuite rencontrez le ou ayez un entretien téléphonique avec lui, évoquez vos envies et vos contraintes et écoutez les siennes. Si tout marche entre vous, alors, vous pouvez passer à l’étape « Devis ».

Le coté du photographe On trouve de tout… Et je comprends pourquoi les mariés sont perdus. Voici un petit échantillon de ce que j’ai pu rencontrer :

  • des réponses à des annonces sur le forum avec un nombre impressionnant de fautes d’orthographes ! Si vous faites de la photo comme vous écrivez, je n’ai pas spécialement envie de voir le résultat
  • des sites immondes… Le site web, c’est la vitrine du photographe. Il faut qu’il attire l’oeil, qu’il soit attractif, ergonomique. Les sites en html, c’est fini, c’était la mode en 1990, pas en 2011.
  • des photos de très mauvaises qualités : en étant photographe, je suis très critique envers mes photos et les photos des autres… peut être trop, mais j’ai vu bon nombre de photos avec une mise au point mal faite, un vignettage pas du tout géré, des fonds pas du tout pris en compte notamment dans les photos de couple.
  • des photographes expérimentés (fait de la photo depuis 10 ans), mais incapable de présenter une seule photo… et à l’inverse, des photographes débutants (ne sachant meme pas comment fonctionne un mode manuel) qui se proclame « Photographe de mariage » parce qu’ils ont un reflex…
  • le matériel utilisé… Ok, tout le monde n’a pas besoin d’avoir un 5DII ou D700 pour faire un mariage, mais le couvrir avec un 450D ou D70, il y a tout de même quelques limites, particulièrement en terme de montée en ISO (en général l’église est relativement sombre)… Idem pour les optiques… Le 18-55 de base de canon ou le 18-105 de Nikon ne sont pas les objectifs les plus adaptés en terme de qualités. Vendre une prestation photo (que ce soit mariage ou autre), cela exige du matériel de qualité et que l’on maîtrise bien.
  • des prix ahurissant !
    • Avec des sites de conseils « comment choisir votre photographe de mariage » précisant qu’il faut prévoir entre 300 et 500€ de budget pour le photographe en fonction de la prestation choisie, cela ne m’étonne pas que l’on trouve de tout au niveau des prix… mais voici quelques perles :
    • Prestation gratuite parce que la personne débute et veut se faire un book photo… Gratuit ? alors que vous faites une prestation de 10h du matin à 10h du soir, un samedi ? avec en plus tout le traitement des photos ?
    • Prestation gratuite avec vente des photos le soir… Je ne vois même pas comment c’est possible d’avoir trié et traité ses photos pour le soir même…  mais après tout, c’est peut être moi qui suis lente
    • Prestation petit prix : 400€ (au black) tout compris…. déplacement en province compris…. Et bien sur pas de devis papier, pas de contrat signé… Comment pouvez vous être sur qu’il va bien venir le jour du mariage ?

Heureusement dans ce lot, il y a de vrais et très bons photographes professionnels (ou non), cependant, il faut les trouver dans cette mare de photographes qui se proclament « photographe de mariage ». Pour les mariés, écouter avant tout votre instinct, évaluer les photos du photographe et prenez bien en compte dans votre budget Mariage une ligne pour le photographe.

A propos de l'auteur

Photographe professionnelle, je suis passionnée par les voyages, l'architecture et l'humain. J'aime raconter mes aventures à travers des reportages photoVous pouvez découvrir mon travail sur mon portfolio : Créateurs d'émotions

Articles similaires

92 Réponses

  1. Chtiben

    Petite question : tu précises bien que 300 à 500 € est juste pour un photographe sauf amateur débutant éventuellement et encore… mais dans ce cas que peut-on considérer comme la norme ?

    Le photographe de quartier avec ses cadres et ses photos ultra classiques qui sera là de 14h à 19h pour un peu plus de 1000 € ?
    Le photographe amateur passé pro, hyper bon et connu, avec photo nouvelles tendances originales qui sera là de 9h à 2h00 pour plus de 1500€ ?
    Ou l’amateur passionné qui sera là de 11h à 2h00 pour un peu plus de 500 € ?

    Répondre
  2. Henri

    Tout à fait d’accord avec vous, j’en avais d’ailleurs aussi fait un article il y a un an presque jour pour jour ! http://bit.ly/g5UuIo

    Il faut vraiment insister sur la déception des mariés après le mariage, lorsqu’ils n’ont pas pris de photographe (ou un amateur au black): je fais aussi du tirage amateur, donc j’en vois tout l’été, avec leur CD contenant 2000+ photos, galérer pour trouver de quoi faire leur carte de remerciements ! Et puis voyant les photos de mariés que nous faisons, nous demander combien ça leur aurait coûté….

    Répondre
  3. Humanbomb

    Le photographe amateur n’est pas forcement mauvais en photo de mariage mais il faut qu’il est quelques années derrière lui et surtout une maitrise complète de son matériel ! Je sais que personnellement j’ai déjà eu a couvrir un mariage et n’étant vraiment pas sur de mon coup j’avais fait un état des lieux a l’avance préparer les réglages et tout écrit minutieusement sur une feuille. J’avais aussi préparer deux trépieds (dont un qui m’avais été prêter) pour réaliser des photos sous certains points de vu. Enfin bref un mariage ce n’est pas de tout repos …

    Répondre
  4. Gilbert

    « Les sites en html, c’est fini, c’était la mode en 1990, pas en 2011 » Euuh mais tu veux qu’il soit fait en quoi le site ?

    Répondre
  5. D@dou

    Pour le traitement rapide, il existe encore le jpeg 🙂

    Donc tu peux faire du raw+jpeg et imprimer en petit format les jpeg. Mais bon, je ne suis pas photographe de mariage.

    Répondre
  6. Alesc

    Article intéressant et plein de bonnes remarques !
    Par contre, le « véridict » m’a fait beaucoup rire, surtout quand on se moque de l’orthographe des autres internautes quelques paragraphes plus loin… 😉

    Répondre
  7. Quentin

    Du vrai, du très vrai et du n’importe quoi dans cet article 😉

    Oui c’est certain qu’il sera toujours mieux de faire appel à un photographe pro avec un vrai matos, mais le prix en est automatiquement augmenté également…

    C’est comme choisir une entre une belle voiture Allemande ou un autre marque moins chère. On sait que l’allemande sera de meilleure qualité, mais le prix en dépend aussi. Chacun a ses moyens.

    Cela dit je suis tout à fait d’accord sur le fond de l’article : il y a beaucoup de charlatans et il ne doit pas être facile d’y voir clair dans tout ça. Je me situe plutôt du côté du bon amateur avec son 450D… sauf que je ne me vends pas comme photographe de mariage. Même si j’en ai fait, mais c’était moi ou rien. Quand les gens ont une alternative, je leur recommande clairement de faire appel à un photographe plus pro avec plus d’expérience.

    Une dernière belle boulette dans cet article tout de même, relative au site web. L’html démodé ? C’est cela oui… L’avenir est au flash ? Je ne crois pas !!!

    Répondre
  8. imalipusram

    Comme pour toute prestation artisanale ponctuelle : le beau-frère peut réparer le joint de l’évier de la cuisne et son petit cousin peut faire les photos du mariage.
    Certains sont bons, d’autres sont des charlatans. Pas de miracle, faut se renseigner.

    (critiquer l’orthographe de certains sans passer un coup de correcteur à l’article me fait tiquer 🙂 )

    Répondre
  9. Neveu Jérémy

    Je ne suis pas photographe de mariage non plus, et je me rends compte qu’il s’agit d’un métier à part entière c’est une certitude. J’ai effectivement vu des tarifs allant du simple au décuple (et non au double).
    Cela dit, quand on voit les tarifs annoncés par certains professionnels, ils n’y vont pas avec le dos de la cuillère tout de même !!! Quand on t’annonce 1500 euros la journée, il ne faut pas s »étonner que les jeunes mariés se tournent vers d’autres solutions. Certes, le résultat est au rdv (encore heureux à ce prix!!!) mais je pense qu’il y a un abus de la part de certains pro, a pratiquer des tarifs qui ne veulent plus rien dire !! Franchement 1500 euros la journée !! (je sais bien qu’il faut amortir le matos, prendre en compte le temps passé en traitement etc etc)
    Moi je fais de la photo de reportage sans prétention, ben laissez moi vous dire que c’est pas le même prix à la journée, pourtant j’ai moi aussi du matos à amortir, du temps de traitement etc etc…
    Désolé messieurs les photographes de mariage pro qui pratiquent ces prix, mais le numérique étant devenu accéssible au grand public, va falloir revoir voir tarifs et revenir sur terre !!!

    Répondre
    • Benjamin LECOMTE

      Il faut prendre en compte bcp plus que le temps passé en prod et post-prod.

      De plus le numérique n’a pas totalement changer les coûts car ce que vous dépensiez en pélicules et développement, vous le dépenser en disque dure, logiciel, temps passé au développement qui était avant fait par le labos, machine pour le post-traitement. Il faut aussi pensé aux charges, aux taxes et au faite que les marriages c’est saisonnier et non pas continue tout au long de l’année.

      Ajouté à ça que c’est une entreprise pas une association à but caritative et vous arrivez vite à un prix entre 900 et 2500€ selon la prestation demandé pour un vrais travail photographique.

      Oui c’est un budget au même titre que tout le reste lors d’un mariage mais le négligé quand l’on veut un souvenir que l’on pourra partager même avec ceux qui n’on pu être là ou ne viendrons au monde que bien plus tard….et bien ma fois, comparé au faite de régalé le ventre des invités, personnellement mon choix sera vite fait si je dois ajusté les budgets.

      Répondre
    • Studio BC photographie

      Bonjour à tous,

      Cela fait 3 ans que je suis professionnel et je connais assez bien les coulisses du métier de photographe puisque je travaille encore à l’occasion pour un de mes anciens professeurs.

      Plusieurs points me semblent inconnus de beaucoup :
      – quand un employé lambda est payé 1200 euros par son patron ce que l’on oublie c’est que le patron doit payer en tout pour lui entre 2500 et 3000 euros eh oui charges sociales, retraite, … ne vous oublient pas c’est la même chose pour un photographe à son compte.
      – si vous connaissiez le prix des bons albums que l’on vend à nos clients vous hurleriez. Moi quand je dois payer mon fournisseur et passer d’un format 20 x 30 à un format 30 x 40 le prix que je paye est au moins multiplié par 3 et ce n’est qu’un minimum tout depend des options et type de papier je dois bien le répercuter dans le prix et je me refuse à vendre des albums de supermarché. Moi je ne me paye que 10 heures au SMIC par 10 pages de livre et ce temps est loin d’être suffisant pour me payer mais je dois faire avec parce qu’apparemment on m’estime trop payés sans oublier les licences logiciels, les heures de formation, …
      – pour l’instant je suis tellement payé que même mes licences logiciels sont piratés et je ne trouve pas ça normal mais on ne m’en donne pas les moyens. La seule licence que j’ai les moyens de payer pour l’instant est celle de lightroom qui est à 100 euros.
      – je me forme sur les logiciels que j’utilise et cela me coûte de l’argent et du temps et je dois être payé pour ça et c’est loin d’être le cas mais cela ne m’empêche de continuer à le faire et à passer des certifications professionnelles sur ces logiciels et cela me coûte aussi de l’argent. On pourrait me répondre de ne pas le faire mais je suis professionnel et j’estime à avoir à le faire mais on ne me paye pas pour l’instant pour ça.
      – je suis aussi des formations professionnelles avec d’autres professionnels dans des centres de formation pour apprendre les techniques professionnelles et marketing. Une grande partie de cette formation est prise en charge par un organisme dont je dépend mais j’ai du payer récemment 32euros de ma poche a cette organisme, 160 euros d’hôtellerie, 100 euros de transport et nous avons mangé ma femme et moi froid de la nourriture que nous avions prise dans un sac pour faire des économies et tout cet argent vient de ma poche pour l’instant alors quand j’entend que les photographes se font  » des couilles en or  » sur le dos des clients j’ai de quoi être en colère et même ceux qui proposent des prestations jugées hors de prix par certains je trouve ça tout à fait normal quand on voit le temps passé l’argent investi le materiel à amortir les formations effectuées etc … Photographe est un métier mais il demande beaucoup d’investissement personnel pour sa pratique et désolé les photographes du dimanche ce n’est pas un photographe. Je ne vais pas acheter une caméra demain et me prétendre vidéaste je me moquerai de qui ?
      – le prix des tirages cher ? Ah oui je les retouche et je ne compte que 20 minutes de travail par photo alors qu’en moyenne c’est au moins une petite heure je dois être trop payé c’est ça ? Et on connait tous le prix d’un tirage ? Combien déjà 8 centimes d’euros le 10 x 15 c’est ça ? Non désolé je ne commande pas mes tirages au supermarché du coin et je fais appel à un labo pro en utilisant du beau papier et une technique d’impression qui me permet de garantir dans le temps mes tirages et ce 10 x 15 me coûte au moins 3 euros ah ouais la vache c’est environ 40 fois le prix du supermarché ah ouais. On me répondra Ben faites les au supermarché Ben non c’est de la merde et en tant que professionnel je ne vendrai pas ça à mes clients qui font l’effort de travailler avec moi. Juste une chose si vous trouvez le photographe trop cher n’y venez pas vous lui faites perdre son temps et son argent et débrouillez vous tout seul avec votre reflex qui fait de vous un photographe ou votre cousin et ne venez pas me dire que c’est la même chose car je pourrais devenir méchant et vulgaire. Gentil je suis mais ça ne va pas plus loin.

      Et pour conclure je vais vous révéler les revenus de mon ancien professeur sans non plus vous révéler son nom mais quelques détails de ses finances :

      – chiffres d’affaires aux alentours de 120 000 euros oh doit être riche cet homme
      – materiel de prise de vue pro mais sans excès juste du 24 36 numérique de bonne facture même pas de moyen format
      – des forfaits mariages entre 1400 et 2500 euros oh la la thune qu’il doit se faire
      – un Mac qu’il n’a pas volé et et des licences logiciels qu’il paye
      – une employée qui doit bien être rémunérée et encore elle n’est pas payé une fortune en regard du nombre d’heures réellement travaillees mais qui ne se plaint pas puisqu’elle a un travail.

      La vérité la voici :
      – ces tarifs mariages sont insuffisants pour correctement gagner sa vie sans les recommandes parents. Sans il serait de sa poche et il ne donne pas le cd il le vend ce qui est normal.
      – malgré ses quand même bonnes rentrées d’argent il ne peut se payer que 900 euros mensuels pas plus heureusement qu’il a le droit en plus à sa retraite après avoir cotisé 45 ans il a le droit à 900 euros de retraite eh oui les périodes de vache maigre font mal. Pourquoi n’arrête t’il pas alors qu’il est en retraite si bien payé ben tout simplement pour lui c’est une passion et il ne saurait pas quoi faire d’autre et 900 euros pour vivre c’est beaucoup. Alors qui d’autres ont mieux réussi à tirer leur épingle du jeu et j’en connais j’ai cette chance d’être épaulé par les anciens mais 900 euros mensuels pour plus de 70 heures hebdomadaire la voilà la vérité et le lot de beaucoup alors il faut être un sacré gestionnaire pour tirer son épingle du jeu. Ne venez plus dire que les gens se font des couilles en or quand voit le travail qu’il y a par derrière.

      Quand vous saurez vous parlerez en attendant …

      Répondre
      • Cédric

        tout à fait d’accord avec toi, photographe depuis une dizaine d’années, je te rejoins pleinement. Il y a peu, et en étant prévenu à la dernière minute, j’ai dû travailler en faisant face à une armée de caméra ( les fans de l’emission télé présentant un concours de mariage verront de quoi je parle), impossible de se positionner, de pouvoir capter l’instant sans se voir pousser par un cameraman, et le post-traitement fut un véritable marathon. Voulant présenter un travail le plus abouti possible, et souhaitant surtout répondre à l’attente (très pointue) de mes clients, la post-prod m’a couté presque 90h,,, et celà, bien sûr, sans plus-value. un contrat est un contrat…

        Comme vous l’indiquez, on ne fait pas un mariage avec un 450d, je dirai même plus, on ne fait pas un mariage avec un appareil, mais minimum 2.
        Je me suis équipé cette année de 2 5d III, avec nouveaux cailloux, et croyez moi, il faut quelques mariages pour amortir ces joujous, donc oui, les tarifs peuvent paraitre importants, mais demandez à votre employeur combien lui coute votre service et combien il gagne grâce à vous, vous serez surpris…

      • JLDdlD

        Toute cette litanie pour quoi, pour trouver comme excuses les formations pour devenir photographe numérique coûtent cher? mais c’est pas avec des formations qu’on devient photographe!! .. Avant je faisais de l’argentique avec des nuits passées en labo et je ne pouvais pas retoucher les photos avec photoshop parce que j’avais pas pus saisir l’émotion de moment présent … alors arrête ton char et sois philosophe c’est moins cher..

    • audrey

      PAS DU TOUT mais pas du tout d’accord! Si on part du principe qu’un photographe est là de la préparation des mariés jusqu’à l’ouverture du bal, voir plus tard, ça fait au minimum une journée de 15-18h facile, vous comptez le temps passé au post traitement, là dessus vous payez vos charges, vos assurances, et selon la fréquence de vos contrats le matériel à remplacer! Sachant que sur un mariage à la base il faut être équipé, non pas d’un mais de plusieurs boitiers, avec si possible les optiques qui vont avec , un flash pour la soirée, sans parler du trépied , des batteries, etc… je pense que 1500€, c’est un minimum! Parce que le numérique est accéssible à tous, cela ne signifie pas qu’on est tous capable de gérer un reportage mariage!!!!! C’est un métier, n’est pas photographe de mariage qui veut! et pour le coup, il ne s’agit pas de le refaire en cas de problème!

      Répondre
    • Anna

      Tres bien répondu, si certains trouvent que les photographes  » se font des couilles en or  » pour juste cliquer sur un bouton, alors changez de métier… Essayez de vendre une prestation à 1500 euros … Ah ben oui sa demande du temps… Du talent, de la patience, de l investissement…

      Répondre
  10. Thanh

    Jérémy, tu dis des conneries. Le prix annoncé moyen de 1500 euros prend en compte un certain workflow et pas que l’amortissement du matériel. Excuse moi de te le dire, mais voir des photographes afficher 2000 euros minimum est tout sauf un délire des photographes.

    Répondre
    • val

      Absolument d’accord avec Thanh…faut pas oublier le reportage de la journée entière et les trois semaines de post traitement en moyenne…c’est pas très cher quand on fait ses comptes…c’est un peu plus que le smic pour trois semaines de travail (le reportage, le tri, le post traitement, la création de l’album…) !!!

      Répondre
  11. dianedcd

    Même si je n’aime pas cela j’ai été (en temps qu’invitée) à des mariages. On m’a déjà proposé de faire les photos mais je ne l’ai jamais fait, car c’est pas trop mon domaine et c’est beaucoup de préparation. Par contre à un mariage j’apporte mon réflex et fait également des photos en + pour les mariés et amis, des choses + personnelles, qui m’entoure, pour avoir des choses différentes de ce qu’on attend du photographe de mariage.
    Ce que j’ai vu :
    le jeune photographe au 450D qui fait ça les we… résultat pas trop mal quand même.
    le vieux con photographe qui a le même matos que moi, qui me regarde l’air suspicieux et qui se la joue petit professeur en essayant de me montrer des trucs sur mon appareil et qui fini par partir parce qu’il m’a rien appris… voir même je lui ai appris un truc.
    et les sites moches de photographes oui j’en parle même pas…

    Répondre
  12. Florent

    Écartons d’emblée pour juger de la qualité du photographe la distinction professionnel/amateur certains professionnels font des photos horribles, convenues, kitsch à l’inverse certains amateurs en font d’excellentes donc ce n’est pas le critère pour juger (même si on peut espérer que la proportion de bons photographes soit plus élevée chez les pros).. Par contre choisir un professionnel outre être dans la légalité c’est effectivement signer un contrat avec lui ce qui garanti sa présence le jour J, détaille ses prestation et en cas de défaillance la possibilité de se retourner contre lui.

    « Les sites en html, c’est fini, c’était la mode en 1990, pas en 2011. » Cette phrase ne veut strictement rien dire, si si les site d’aujourd’hui à la mode c’est (x)html + css, au détriment justement des interfaces flash lourdingue que s’évertuent encore nombre de photographes à utiliser … Peut être vouliez vous parler de site statique vs site dynamique/interactif ?

    Pour le reste je suis d’accord, notamment le fait qu’il faut prévoir un vrai budget (et que si on y réfléchi ça vaut le coup quand on regardera les photos des années plus tard alors que le traiteur etc), rencontrer le photographe pour discuter, voir ses photos et idéalement faire une séance tranquillement avant le mariage pour prendre ses marques et voir si le feeling passe bien.

    Répondre
  13. yohann OZPHOTO reportage de mariage (pro)

    les 1500€ euros que peuvent demander un photographe pro payent surtout le temps passer au post-traitement… (Même si j’ai aussi 6000€ de matos à amortir) et payer ses charges et impots

    un mariage pour moi c’est 18h de prestation (de 9h à 4h du mat) puis 4h l’editing et 15h de post traitement

    A ce tarif je comprend parfaitement qu’il faille que des petits jeunes pour proposer des prestations jpg seul à 500€ car chaque couple quel que soit son budget à besoin d’un photographe et pas du cousin. Mais pour en vivre ils augmenterons graduellement leurs prix (en tous ça c’est ce que j’ai fait et on ne me dit pas que je suis trop cher mais que mes photos sont belles)

    Répondre
    • yohann OZPHOTO

      sur le prix je payent 30% de charge et impôts et 20% d’amortissement matériel

      avec le temps que je passe sur un mariage :
      -rencontrer les mariées : 3h
      -le jour du mariage 18h
      -l’editing 4 h
      -post traitement 15h (je retouche de 450 à 600 photos)
      -rencontre avec les marié pour le choix des tirages 3h

      au final ça me fait du 20€ de l’heure ….

      ah oui même à ce tarif ce n’est qu’un second métier je suis weddesigner 🙂 et j’aime autant les deux métiers

      Répondre
  14. Neveu Jérémy

    Thanh,
    je me doutais bien que certains allaient réagir. Tout d’abord tu peux rester poli, je t’en remercie.
    Je dis des anneries ? Tout est relatif, et je trouve ton argumentaire bien bien léger pour me faire changer d’avis. Peux tu m’expliquer plus en détail comment tu justifies 2000 euros la journée ??
    Je reconnais que je ne connais pas le métier de photographe de mariage, et j’ai donc besoin d’eclaircissements. Ne prends pas ça pour une attaque personnelle mais je pense que pendant longtemps les photographes ont profité du fait qu’il détenaient un savoir faire bien à eux pour facturer en conséquence, mais qu’aujourd’hui, ce n’est plus le cas, puisque les prix du matos sont devenus relativement abordables ! Du coup ils ne sont pas contents de voir arriver une génération beaucoup moins gourmande sur les tarifs, parce que c’est un réel manque à gagner pour eux !!!
    Tant mieux pour ceux qui ont la clientèle pour continuer à pratiquer cher, mais ça ne durera pas. Désolé si tu es dans ce cas de figure.
    Sans rancune, hein ?
    Jérémy

    Répondre
  15. Thanh

    Jérémy, j’ai aucune intention de te faire changer d’avis, tu peux garder ton raisonnement erroné si ça t’enchante. Je ne vais pas non plus te simplifier la vie en te dispensant des bases d’un business plan correspondant à un photographe qui doit gagner sa vie sur une prestation pareille.

    Contrairement à toi, je ne viens pas en faisant croire que je détiens une once de vérité sur la profession tout en affirmant dans le même temps que tu ne connais rien au métier de photographe de mariage.

    Je ne fais pas parti des photographes qui facturent 2000 euros (et plus) car ma prestation, je l’ai conçu, je la connais, je sais ce qu’elle me coûtent et donc elle est adaptée à ma démarche.

    Tu parles de rancune? Tu crois vraiment?

    Répondre
  16. Neveu Jérémy

    Thanh,
    On va pas tourner ça en règlement de compte. Je ne voulais pas être incorrect avec toi !
    Je ne prétends pas détenir la vérité bien sûr que non, j’émets juste un avis sur la question.
    Par contre, tu vois, ton « workflow », ton « business plan » et autres raisons que tu avances pour ne surtout pas donner de détail me font penser qu’il y a bien un truc de pas bien clair là dessous !!
    Pourquoi tant de mystère, puisqu’à t’écouter il n’y a rien à cacher ? Moi, par exemple, je n’ai aucun souci à te dire que je touche en moyenne 280 euros par jour de reportage (moins les charges cela va de sois) J’aimerai faire plus bien sûr, mais je ne m’en plains pas.

    Répondre
  17. Delphine

    Sans vouloir remuer le couteau je trouve aussi que 1500 à 2000 euros c’est quand même bien cher. En gros le mec se paye son appareil en une journée… mouais … Avoir de la qualité ok, mais se faire entuber par un autre le jour de son mariage…

    *amis de la poésie bonsoir* xD

    Cela dit Céline on en parlait justement avec dadou et julien *2 dimanche c’est drôle que tu abordes le sujet 🙂

    Je ne mettrais pas un rein pour des photos par contre je serais prête à les mettre les 1500 euros pour une vidéo créa bien chouette. Je me suis rendue compte en regardant de vielles vidéos à quel point ça touche de voir des gens vivants, d’entendre leur voix, leur gestuelle, quand tu les as perdu depuis.

    exemple: http://www.firr.fr/mariage-wedding-film-video-realisation-montage-dvd-blu-ray-book-exemple-portfolio/

    Répondre
  18. @nicolasjlt

    Anecdote sympathique: j’ai réussi à me retrouver dans un mariage ou la photographe faisait ça au compact…
    Il a fallut que je fasse remarqué au marié que l’ombre du bâtiment le recouvrait à moitié ! (regard noir de la photographe, de quoi j’me mêle…).

    concernant les tarifs, le calcul est simple: si il fait un mariage par semaine à 1000€, il touche donc 4000€ par moi, le salop !

    sauf que:
    – pas sûr qu’il puisse remplir son agenda au mois de novembre !
    – j’imagine qu’il va vouloir ne pas travailler certains dimanches sous prétexte de voir sa famille, ou de fêter l’anniversaire de sa fille…
    – il va probablement vouloir se construire une retraite (le bourgeois !), donc déclarer ses revenus, et donc payer diverses cotisations…
    – S’il réussi à piquer un ou deux petits fours au vin d’honneur, ou si les mariés lui offrent gracieusement le couvert (s’il reste à la réception), il va s’habituer à manger, et voudra donc ne pas manger que des pâtes tout le reste de la semaine…

    sans même parler du renouvellement de son matériel, ni des heures de retouches passées, je ne trouve pas aberrent de facturer un prix qui permette de vivre…

    Répondre
    • Celk

      En faisant un petit calcul, aujourd’hui, pour réussir à arreter mon travail et devenir exclusivement photographe de mariage, il faudrait que je fasse 4 mariages par mois (pas la peine de dire qu’entre Octobre/Novembre et Avril, Mai, ce n’est pas possible) à minimum 500€ le reportage.

      Je peux donc comprendre les tarifs des photographes professionnels. Et comme toute prestation, je vais reprendre la comparaison de la voiture, si on veut juste un truc qui roule (donc quelques photos souvenirs), on peut se contenter d’une prestation de base et d’un photographe qui pratique un tarif raisonnable. Par contre, si on a envie d’originalité, de créativité, il va falloir aller chercher la Roll’s Royce des photographes, donc pratiquant des prix beaucoup plus élevé.

      A chaque couple de déterminer ce dont il a besoin. Mais la conclusion est qu’il faut prévoir une ligne pour le photographe (ou vidéaste) pour le mariage. C

      Répondre
  19. Delphine

    Sauf que beaucoup de photographes de mariage soit ne font que ça en dehors leur propre travail, donc ils ont de quoi vivre déjà. Soit c’ets leur métier et ils ne font pas que des mariages toute l’année … Tout comme si tu es dj tu ne fais pas que les mariages etc.

    Répondre
  20. Ludopics

    les commentaires se passent de commentaire, ca merites bien un petit commentaire 😛
    j’adore le « il se paie un boitier par jours » MDR, c’est vraiment mal connaitre ce que d’etre declaré veut dire, j’ai du mal a m’arreter de rire. bref si tu crois que 1000€ facturé c’est 1000€ dans la poche et bien vive le pays des bisounours 😀

    Répondre
  21. iludo

    @jeremy neveu difficile de parler de tarifs sans parler de prestations en face.
    1500 euros c’est certes de l’argent, mais il faut voir ce que l’on a en face.
    Peu importe le materiel du photographe, ce qui est intéressant c’est le rendu, que reste t il aux mariés, quelle est la qualité photographique des clichés, y a t il des impressions, des livres, des tirages…

    Répondre
  22. dianedcd

    heu personne n’a jamais bossé en freelance ou quoi? vous savez combien prend l’état sur 1500€? 40% et ces 40% c’est les marié qui vont les payer et non le photographe !

    que le photographe fasse ça pendant son temps libre et qu’il ai 2 métiers je ne vois pas le rapport avec le prix de la prestation : il offre une prestation avec son talent qu’il le fasse ou non a plein temps.

    après comparons ce qui est comparable : qui a t’il de différent entre la prestation a 1500€ et celle a 500? surement le résultat, j’entends par là : nombres de tirages, livres photos etc?
    peut etre que celui a 500 ne propose pas le tirage ou une finition papier/livre etc?
    faut faire gaffe de ce coté de quoi on parle : juste photo et post-prod? mais dans la post-prod mettez vous ou non le résultat livré?

    Répondre
  23. Celk

    Je vais répondre à tous vos différents commentaires :

    Alors, à aucun moment je dis qu’il faut avoir affaire à un photographe pro plutot qu’amateur. Au contraire, j’ai souvent vu le professionnel, équipé avec tout le dernier matériel à la mode, mais incapable de faire une bonne photo, blazé d’être là… et tout cela se sent. Je dis qu’il faut voir avant tout, les photos du photographe et les essayer de voir lesquelles vous plaisent le plus.

    Concernant le html, je me suis mal exprimée. Bien sur que les sites sont en majeur partie en html (je suis même contre les sites en flash, non ergonomique), mais aujourd’hui, qui prend son bloc note pour coder son site de A à Z et faire des tableaux ??? Il existe des CMS et des thèmes tout à fait adapté et qui feront en sorte que le site soit propre et splendide.

    Pour l’orthographe, je ne suis pas parfaite 🙂 mais j’avoue que le langage SMS dans les mails me fait réagir. (et le coup de correcteur a été passé :))

    Concernant les prix, je ne suis pas non plus en train de dire qu’il faut mettre 1500 euros pour avoir un bon photographe. Je dénonce juste quelques pratiques abusives de photographes qui cassent les prix, qui vont avoir les contrats, mais pour qu’au final, que les mariés soient déçus.

    Delphine : concernant la vidéo vs la photo, chacun son avis 🙂 Je ne suis pas vidéo, du coup je vais surement privilégier la photo 🙂

    Répondre
  24. Neveu Jérémy

    Iludo,
    Oui bien sûr, je ne rentre pas dans les détails, mais il va de sois que tout dépend si il y a des tirages papier, éventuel album… etc etc.
    Le dernier mariage auquel j’ai assisté (en tant qu’invité), le mec a facturé 2000 euros, pas de photo papier hormis l’album pour les mariés (un très bel album et des photos de grande qualité). Pour ce tarif, 1h de séance avec les mariés avant la cérémonie, la mairie, le vin d’honneur (pas la soirée donc) soit je dirais en voyant large 5 h de prise de vue. Le mec est revenu en cours de soirée pour proposer ses photos à la vente aux invités à 8 euros le 10 x 15. (on connait tous le prix d’un 10 x 15 hein!) et je ne suis pas sur que ces ventes là étaient déclarées… il a donc fait son traitement photo en 3 heures !!! Reste le cout de l’album, qui devait être assez cher je le conçois.
    Le type, en parallèle des mariage, il fait bien sûr d’autres choses genre portrait grossesse etc etc…
    Et bien je trouve que c’est excessif, et je pense que c’est propre aux mariages !
    Pour d’autres type de photo, personne ne paie autant un photographe, pourtant, son talent est toujours là, son matos aussi, et le temps peut (ou non) être comparable !

    Répondre
    • Florent

      Moi aussi je trouve que mon assureur, EDF, mon loyer me coûtent trop cher et que je ne paye pas le juste prix …

      et puis les Picasso hein c’est rien que des toiles avec de la peinture après tout pourquoi ça vaut des millions ?

      Dites c’est quoi le « vrai » prix ?

      ==================================================

      en gros vous lui reprochez quoi à ce photographe pro qui a fait « un très bel album et des photos de grande qualité » ? De ne pas avoir assez bossé pour ce tarif ? N’est-ce pas le résultat qui compte ? Les mariés (les clients) ont-ils été satisfaits ? Cela correspondait-il à leur demande ?

      Dans d’autres types de photos des photographes sont aussi payés beaucoup plus cher (publicité, mode), les vrais parents pauvres de la photographie ce sont les photo-reporters qui partent pendant des semaines/mois, souvent sur leurs fonds propres et sans garantie d’être publié.

      Répondre
  25. Delphine

    De toute façon tu auras toujours ceux qui paient et ceux qui proposent, à partir de là, si un photographe veut se mettre à 2 000 euros il peut hein, s’il a des clients tant mieux pour lui.

    Je suis comme toi Céline, je suis absolument pas convaincu par des tas de photographes qui se disent pro et qui ont un style qui ne me plait pas du tout, et où je suis certaine que mes potes feraient beaucoup mieux, juste parce que j’ai pas envie de voir des photos « classique » dans ce que ça a de plus déprimant.

    Chacun son truc, mais comme y’en a la pelle on trouvera toujours quelqu’un qui bossera comme on aime pour le tarif qu’on peut se permettre.

    Quand on sait qu’un mariage coûte 10 000 euros en moyenne pour 100 invités, perso je ne mettrais pas 2 000 dans le photographe. Chacun son choix ! 🙂

    Répondre
  26. Hugo

    Tu voulais dire les sites en FLASH c’est fini j’espère parce que HTML notamment avec sa version 5 a un bel avenir devant lui et couplé avec jquery, html (avec css of course) est le langage le plus adapté aux sites internet 🙂

    Répondre
      • Willy

        Je pense qu’on utilise toujours notepad, mais plus pour faire des thèmes et des templates pour WordPress, Joomla ou autre CMS … Sans oublier ceux qui proposent leur propres CMS. Mais le fond de ta réflexion est juste, actuellement, je pense qu’un bon site est un site facile à gérer et interactif (un peu comme photopassion.fr 🙂 )

  27. Humanbomb

    Dire que le HTML est démodé alors que le site sur lequel nous écrivons un article utilise du HTML (en plus du PHP et MySQL) c’est un peu … déplacer non ?

    Répondre
    • Celk

      tu n’as pas lu mon commentaire. Le html n’est pas démodé, et loin de là. Mais c’est tout écrire de A à Z qui est dépassé. Aujourd’hui, il existe de très bon CMS, de très bons bons thèmes. Pourquoi tout recommencer à Zéro ? A moins d’être un très très bon codeur, il n’y a aucun interet. Autant utiliser (ou acheter un thème) et mettre en ligne un site propre et se consacrer à ses clients et à son portfolio que de tout coder.

      Répondre
      • Zetura

        Heu, désolé mais je suis créateur de site internet et je trouve ça complètement faux.
        Alors oui, quand un client veut un blog j’utilise un CMS, autrement, je vais pas m’embêter à en utiliser un. Faut savoir que adapter un thème pour un CMS c’est carrément chiant. Je préfère largement développer un site web de A à Z (et à la main) si c’est juste pour avoir comme nécessité de pouvoir gérer quelques photos pour le portfolio.
        Ca permet de faire des sites nettement plus beaux et qui ont plus de punch, surtout quand on veux s’amuser à mettre du jQuery dedans pour mettre du dynamisme.
        Après, je peux comprendre l’utilisation d’un CMS, mais un CMS ça reste fait en HTML 😉 Et pour finir, le photographe n’a pas besoin de le faire lui même et d’acheter un thème… les photographes ont besoin de clients pour vivre, les développeurs/graphistes web aussi 😉

        Bon aller, c’était pas le sujet principal alors je m’arrête 🙂

  28. Aurélie

    Ce débat est sans fin. Il existe depuis toujours, avant même l’arrivée du numérique, et il ne prendra jamais fin. Cela essentiellement pour trois raisons.

    Premièrement, la majorité des gens pense que faire de la photographie, c’est appuyer sur un bouton, peu importe l’appareil. Hors ça ce n’est que produire une image, tout le monde peu le faire, même ma filleule de 2 ans. Par contre pratiquer l’art photographique, c’est autre chose… et cela n’a rien avoir avec la technicité du matériel que le photographe possède. Oui le grand public peut aujourd’hui se permettre d’acquérir les mêmes outils que certains photographes professionnels, mais cela ne veut en aucun cas dire qu’il sait s’en servir.

    Deuxièmement, ces discours sont généralement tenus par des gens qui sont loin de la réalité concernant la gestion d’une entreprise. Comme ici @nicolasjlt qui dit « si il fait un mariage par semaine à 1000€, il touche donc 4000€ par moi, le salop ! ». Sauf qu’il s’agit de chiffre d’affaire, et non pas de bénéfice. Pour savoir ce qu’il nous reste pour vivre, il vous faut plutôt enlever 60%. Donc avec un mariage par semaine où nous faisons 400€ de bénéfices, cela représente 1600€ de bénéfice par mois, soit un salaire moyen, à peine plus haut que le Smic. Et comme vous l’avez si bien dit, nous ne travaillons pas toute l’année…

    Et enfin, il faut comparer ce qui est comparable… Une prestation à 500€ ne peux pas être comparer à une prestation à 1500€ tant qu’on ne connait pas absolument tous les détails de chacune, en matière de services et de produits.

    Répondre
  29. Willy

    Pour reprendre la phrase de Thahn, c’est l’histoire du bon chasseur et du mauvais chasseur.
    Pour ceux qui trouvent que 1500€ pour un photographe mariage c’est trop cher, qu’ils prennent un photographe au noir, qui fera ce qu’il a à faire.
    Chacun est libre de faire ce qu’il veut. Je pense que Céline voulait juste mettre en garde, selon son point de vue, et bien sûr, comme à chaque fois qu’on ose donner son point de vue, ce sont ceux qui s’y connaissent le moins qui critiquent … C’est bien, ça confirme le thème d’un article à faire cette histoire.

    Répondre
    • Willy

      Punaise Thanh, scuse, j’ai le doigt qui a rippé et j’ai inversé le h et le n (pas taper … je suis sous iPhone)

      Répondre
  30. Amélie

    C’est du grand n’importe quoi ! Avez-vous déjà critiqué un vendeur de Porsche parce que ses voitures sont trop chères par rapport à une Twingo ? Ca le ferait beaucoup rire… Ce sont bien deux voitures, mais elles n’ont rien à voir ! Il faut comparer ce qui peut l’être.

    Et, je veux pas dire, mais l’important est quand même que chaque couple puisse trouver la prestation qui lui convient, non ? Comme dans tous les domaines, il y a ceux qui veulent une petite prestation, et ceux qui veulent des prestations de luxe. Et donc il y a les photographes qui correspondent à chaque type de demandes.

    Répondre
  31. Nounours

    Bonjour,

    Que je suis content de voir qu’une enquête réalisée par Céline et moi pendant 2/3 semaines, vous fait autant écrire. Je crois que c’est la 1er fois que je vois des commentaires aussi francs et d’aussi bonne qualité.

    Nous n’avons pas souhaité montrer ce que nous avons recu comme exemple de prestation ou encore de porte Folio. Mais pour vous donner une idée on a terminé sur facebook à regarder un portfolio d’un photographe soit disant pro possédant un 20D !

    Nous avons eu une star de la photo qui confond FF et APSC et qui ose proposer une prestation pro.

    Je vais donner mon avis perso : tu fais partit de la famille, tu as un 450D ou equivalent, tu fais de la photo depuis 2 ans : fais comme tout le monde, reste assis. Soyons honnête photographe c’est un metier d’art je comprends tres bien les photographe pro qui presentent des Devis à 1000/1500 euros, après tout faut savoir ce que tu veux.

    Répondre
    • Willy

      C’est clair, y’a à boire et à manger. Moi aussi je connais des « pros » qui font de la merde et qui continueront car ils ne sont pas capables de faire autre choses. Ex : l’un d’entre eux a découvert la « courbe en S » sous photoshop après pas moins de 3 ans d’exercice … Ca fait mal.

      Répondre
    • Florent

      en même temps c’est un peu bizarre cette fixation sur le matériel et la technique, comme si les pros devaient systématiquement disposer des dernières nouveautés haut de gamme. Je doute que cela soit systématiquement le cas, un pro n’achète pas comme un particulier pour se faire plaisir, il fait un investissement en fonction de ce que cela va lui rapporter.

      C’est assez contradictoire avec l’idée que la photographie soit un métier d’art et non de technicien pur et dur.

      Si on prend une analogie avec la peinture, Picasso (encore lui) fait mieux avec deux feutres pour enfant, qu’un peintre du dimanche avec la panoplie complète de peinture à l’huile.

      Répondre
      • Willy

        oui oui, je suis bien d’accord. Néanmoins, et depuis l’argentique – ce n’est pas propre au numérique – les retouches font partie intégrante de la pratique du photographe (avant on faisait ça avec de la chimie, maintenant avec une souris). Ce que je voulais dire dans mon exemple c’est que quand tu es face à un photographe « pro » (dans le sens ou il gagne sa vie avec la photo, pas forcément dans le sens ou il fournit une prestation professionnelle) qui découvre au bout de 3 ans qu’on peut améliorer le contraste d’une photo avec un petite courbe en S sous n’importe quel soft d’édition, ça fait peur je trouve.

        Il est clair qu’on ne peut pas faire un chef d’oeuvre d’une photo complètement pourrie en étant une star de PS. Mais une belle photo peut être magnifiée par un traitement approprié, et actuellement ça fait aussi partie du style du photographe que de se tenir à des traitements (notamment N&B) de manière fidèle.

        Je pense que de toutes façons, ceux qui ne tolèrent pas les tarifs de photographe de mariage élevé ne changeront jamais d’avis, un peu comme ceux qui critiquent le prix du matériel d’occaz sur les forums et qui ne sont jamais acheteur …

  32. Laurent

    Allez, soyons fou. 2000€ TTC = 1672 HT (oui, on donne de la TVA à l’Etat)
    Un livre mariage ou un album de qualité = entre 250€ et 300€ il reste donc 1400€
    Là on prélève les autres charges (loyer, edf, charges sociales, etc…), 40 à 50%, reste donc un peu plus de 700€, arrondissons à 750€. Impot sur les sociétés : 15%, soit 112€, reste 637€ et ça c’est le gain de la semaine puisque on ne fait au mieux qu’un mariage par semaine. Mais le photographe de mariage ne va faire du mariage que 6 mois dans l’année, son revenu annuel en abusant à 2000€ par mariage, lui procure donc un revenu annuel de 637*26= 16 562€ et encore en supposant qu’il se mette tout dans la poche, sans acheter de nouveau matériel. Soit par mois, un revenu de 1.380€ et ceci est l’hypothèse la plus optimiste. Alors en toute objectivité, le photographe qui abuse, qui vole presque ses clients en vendant sa prestation 2000€, vous pensez qu’il roule sur l’or ?

    Répondre
    • yohann OZPHOTO

      La photographie étant un métier peu réglementé, et le nombre de photographes relativement important (sans compter les étudiants et passionnés) la loi de l’offre et de la demande fait qu’il ne doit pas y avoir tant d’abus que ça avec des photographe qui en profite pour sur facturé.

      Ils calculent probablement aux plus justes leurs prix pour être compétitifs. Mais les clients qui comparent le prix / nombre de photos risquent de choisir systématiquement celui qui fournis le moins de travail de post traitement et qui bâcle son editing.

      J’ai déjà vu le travail d’un photographe qui fournit 2000 photos mal cadrée et non travaillé sur un CD pour 550€. Les mariés on mit une semaine à se rendre compte de la galère que c’est de faire leur album avec ce travail.

      Répondre
  33. seb2436

    Bonjour,

    Je suis tout à fait d’accord avec Aurélie. Je pense que le problème majeur vient du fait que, malheureusement beaucoup de personnes pensent encore que pour faire une photo il suffit d’appuyer sur un bouton … ça, tout le monde peut le faire, mais sortir une belle photo est une autre histoire.

    Ensuite il ne faut pas tout mélanger, on a tous une histoire à raconter concernant un pote qui fait (gratuitement) de superbes photos avec un 450D et un pro (qui souvent n’en est pas un) qui fait de la bouse avec un 1D MKIV, de là à généraliser, je trouve ça raide …

    Une prestation à 1500 ou 2000 euros ne me choque pas pour ce genre d’évènement à partir du moment où on a le budget, qu’on est sur du resultat et qu’on a choisi le bon photographe (et pour ça, rien de mieux qu’un RDV avant, et la consultation d’un book pour voir si tout colle), le tout est de savoir au début si on veut une prestation de qualité ou si on relègue les photos de cette journée unique au rang de détail. Malheureusement tout le monde n’a pas les mêmes possibilités financières, c’est injuste mais c’est comme ça, et c’est souvent là d’entre en jeu le bon pote avec son 450D 😉

    Comme dit plus haut, sur la somme totale versée au photographe, une bonne partie n’ira pas directement dans sa poche, et la question de la rentabilité me semble normale, aujourd’hui personne (sous entendu un professionnel) ne travaille gratuitement pour la gloire ou pour le plaisir, c’est un commerce comme un autre, et si la prestation parait facile au premier abord (appuyer sur un bouton c’est à la portée de tout le monde …), elle demande avant tout, des connaissances et un talent que tout le monde n’a pas. Bien sur, comme pour toute chose chère, il faut demander plusieurs devis et comparer les prestations.

    Pour la question du matériel, affirmer que les prix sont gonflés juste pour rentabiliser un gros matos qui en met plein les yeux est un raccourci un peu facile, si il existe des boitiers (et des objectifs) de gamme différente, c’est tout simplement parce que ces boitiers (et objectifs) en questions ont des caractéristiques et des capacités bien différentes.

    Si on pouvait faire la même chose avec un 450D + 18-55 de base qu’avec un 1D MKIV et un 24-70 Série L, ça se saurait et les pros n’auraient aucun intérêt à dépenser des sommes pareilles dans leur matos …

    Je vous mets au défi d’obtenir la même qualité de photo (je ne parle pas d’une image réduite en 800 x 600 sur laquelle on ne voit plus aucun défaut) avec un couple boitier + objectif d’entrée de gamme et un couple boitier + objectif pro … on voit tous, tous les jours photos super belles sur le net (en 800 x 600 ou moins), mais on a parfois des surprises en les regardant en plein format quand ce dernier est disponible …

    Je vous invite a jeter un oeil sur le site de Jasmine Star dont c’est le métier, elle le fait parce qu’elle l’aime et ça se sent tout de suite.

    http://www.jasminestarblog.com/

    Inutile de vous dire qu’elle n’utilise pas un 450D ou un compact et que le prix de ses objectifs pourrait provoquer des crises cardiaques chez certains en ces temps de crise …

    Contrairement à ce que vous pourriez penser, je ne fais pas l’apologie du gros matos, je dis simplement que qu’a chaque type de photographe (amateur ou pro) correspond un matériel, un particulier n’aura pas forcément besoin d’un full frame qui shoote à 10 images/ seconde, mais si son banquier est OK et qu’il veut se faire plaisir, pourquoi pas …

    Bref, cet article est très bien rédigé et met en avant les divers problèmes que peuvent poser le budget, le choix du photographe, la qualité des photos faites par le pote sympa ….
    Surtout continuez, votre boulot est très sympa, j’ai découvert votre site très récemment mais depuis, j’y passe tous les jours 😉

    Pour info, je n’ai rien contre le 450D, je l’ai simplement cité en comparaison pour reprendre les exemples cités plus haut 🙂

    Deuxième info, j’ai refusé 2 demandes de photos de mariage ces derniers temps. Demandes faites par des collègues de travail qui voulaient « juste des photos sympa » … Si j’ai refusé c’est pour 2 raisons, la première, c’est qu’on ne fait pas « juste des photos sympa » pour un mariage, et ensuite je n’ai pas le niveau pour faire ce job (un jour peut-être …), ou du moins pour obtenir la qualité finale que ce genre d’évènement mérite.

    Répondre
  34. Christophe Flers

    Tout est dit :
    http://www.youtube.com/watch?v=nOiMCwmPcCc

    Le marché de la photo de mariage est hyper saturé, hyper concurrentiel, et donc on ne peut pas faire n’importe quoi : les prix sont toujours à l’avantage des mariés.

    Pour être un photographe facturant 2200€ au minimum une presta, je peux vous dire deux choses :
    1- je ne roule pas en Porsche
    2- mes clients sont ravis et en ont pour leur argent

    Ce fil est plein d’approximations et de croyances ahurissantes, c’est bien dommage.

    Répondre
    • seb2436

      Je viens de jeter un oeil à votre galerie …. la classe, vos photos sont vraiment superbes, rien que les deux en page d’accueil en mettent plein les yeux, j’adore celle qui a été prise à ras du sol dans l’église 🙂

      Répondre
  35. Willy

    Christophe, tout le monde va croire que tu es un nanti en annonçant de tels tarifs scandaleusement cherS pour un pousseur de bouton (joke inside)

    Répondre
  36. yohann OZPHOTO

    En tous cas ce sujet à su faire réagir !

    J’ai beaucoup aimé la plupart des portfolios des photographes qui sont venu défendre leurs tarifs et expliquer à ceux qui l’ignorent ce que cache le coût d’un reportage.

    Répondre
    • seb2436

      Ouaip, je viens de jeter un oeil aux autres galeries, il y en a de vraiment très belles 🙂
      Ca constitue un petit annuaire sympa pour celles et ceux qui cherchent un photographe de mariage 😉

      Répondre
  37. Nicolas ROGER

    Bonjour à tous,
    J’aime dans l’article le fait de dire qu’il ne faut pas confier les choses au cousin, ce qui va lui gâcher le mariage et ne va pas assurer aux mariés le meilleur résultat à coup sur.
    De la photographie, j’en fais aussi même si ce n’est pas ma spécialité alors j’aimerais justifier un peu du tarif des professionnels:
    Un professionnel n’amène peut être que 4000 ou 6000€ de matériel, mais s’il est équipé comme moi, compter à peu près 15000 € pour boitiers, optiques et flashs, 5000€ d’informatique et licences (oui, 3600€ le pack master d’adobe à lui seul), et ça, sans compter l’investissement pour l’impression, tirage. Après cela, comme énoncé par certains, beaucoup d’heures de travail en post et de rencontres avec les mariés hors d’une journée de prise de vue stressante car pas de droit à l’erreur.
    Ensuite, pour ce qui est du montant, sur 1200 €, par exemple, environ 200€ de TVA, puis les charges, puis l’amortissement du matériel. et là, le photographe a de la chance s’il lui reste de quoi payer les 2 à 3 jours effectifs de travail correctement.
    Mes formules sont bien en dessous de ce prix et je ne m’estime pas un voleur de me sortir un salaire pas tellement supérieur à un ouvrier qualifié.
    Après, l’amateur n’a pas ces soucis souvent, investissement plus faibles, licences des logiciels pas payées, pas de charges et de TVA, en gros, il est souvent mieux payé que les pros…..

    Répondre
  38. Jordy B

    Un photographe qui facture 500€ une petite prestation aux mariés (cérémonie – pose – vin d’honneur), peut tripler cette somme relativement facilement. Pour un mariage de 100 invités, il y a environ 50 couples > soit une ou deux photos prisent avant ou pendant le vin d’honneur avec les mariés plus quelques photos de groupes (le tous en 1 heure) (fin vers 19h). Un tri pour les invités très vite fait et une impression rapide. Retour vers 00h00 avec des photos souvenir à 10€ pièce. La qualité artistique de ces photos n’est pas géniale mais ce n’est pas ce que les invités attende. Par expérience il arrive à en vendre en moyenne au moins une par invité (1 des mariés seul + 1 du couple avec les mariés) soit un total de 1000€. Il peut ensuite prendre sont temps pour les photos destinées aux mariés. Un photographe aura beaucoup de mal à vivre de son art en dessous 1500 – 2000 € par mariage (si il ne fait que cela).

    Répondre
  39. remy

    Hello

    Pas mal de réactions … j’ai bien rigolé sur certains points … Je vais en rajouter un peu 😉

    Un photographe amateur qui se fait payer c’est illégal … donc à éviter … Les photographies sont négligées pendant la préparation du mariage … certes mais c’est un point de vue de photographe … pas de marié(e)s … Payer un photographe 1000/1500 euros … cela coute un certain budget … et les gens négligent cet aspect car cela n’est pas le plus important dans le mariage …

    Faut juste arrêter de croire qu’un photographe (débutant son activité), va pratiquer les mêmes tarifs qu’un photographe qui fait ce métier depuis 15 ans … cela va de même dans tous les métiers. Donc les débutants abusent vraiment beaucoup par moment. J’en vois pas mal dans mon métier qui sortent de l’école et pense qu’ils vont tourner au même salaire que les plus anciens.

    Bref, j’ai un exemple …j’ai été contacté pour faire des photos de mariages et des fois, en tant que photographe, on perd notre temps …. un simple shooting + mairie … on m’a demandé presque de baisser le tarif en rajoutant livre photos, etc … coût total de l’opération : 45% moins cher que le SMIC. Conclusion : tu dis non (ou oui quand il te faut des clients, en te disant, je dis ok pour eux et avec un peu de chance j’aurais d’autres clients …) et là les clients ne te rappellent pas. Que faut-il en penser ? Que les gens ont trouvé moins cher que toi, ou soit des potes. Seront-ils vexés que leurs photos soient bonnes ou mauvaises ? C’est leur problème.

    Autre exemple, tu connais pleins de photographes, ce sont des potes, tu vas les payer ? faire un contrat ? … j’en doute … Le pote devient un client …

    Par ailleurs, les gens s’en foutent complètement de savoir si tu as un D3, un D80 ou bien un 7D … d’ailleurs ça me fait bien rire de penser qu’un pro doit obligatoirement avoir un boitier pro … les optiques sont plus importantes (surtout pour un mariage … avis perso) et les gens n’y connaissent pas forcément grand chose …

    Concernant les photographes qui restent pendant la soirée à vendre les tirages des photos … cela se fait encore … les photographes ne sont pas invités dans la soirée et ne bouffent pas à table … donc il peut vendre, imprimer les photos et notamment trier les photos … cela se fait souvent … très souvent même, cela évite de gérer des commandes de photos par la suite …

    Il faut tout simplement aux invités … La grand-mère de madame Michu (elle est mariée donc c’est madame maintenant ^^) n’y connait rien non plus, elle va imprimer ses photos à Auchan (et là encore, on peut en parler, pourquoi aller à carrefour ou auchan pour imprimer ses photos alors que des labos le font très bien ???)

    Par ailleurs, il faut se dire quelque chose … les photos « artistiques » pour un mariage, c’est sympa 5 minutes, mais ça soule, la plupart des gens que j’ai pu rencontrer pour leurs photos de mariage, souhaitait du classique, quelques photos artistiques comme ça, mais ils veulent un souvenir, quelques belles photos et c’est tout.

    Faut juste se mettre un peu à la place du client et se rendre compte que pour beaucoup, ils empruntent pour faire un mariage, que les photos peuvent représenter 3/4 mois de crédit en plus et qu’il faut faire des sacrifices ….

    Malheureusement on peut en parler pendant des heures mais c’est la même chose pour les traiteurs, etc … tu préfères un traiteur mauvais payé cher ou bien de la famille qui fait une nourriture super bonne et qui te couterait largement mois chère ?

    Répondre
  40. remy

    ah j’oubliais une autre petite chose … j’ai même eu des propositions au black pour ne pas déclarer et notamment pour payer moins … donc quand tu fais du black, on trouve pas ça normal car tu ne déclares pas (reflexion client) et quand tu déclares avec contrat, etc …. les clients demandent si tu peux faire du black …. étrange non ? Cela vient peut-être de Paris, je ne sais pas trop comment cela se passe dans les autres régions …

    Répondre
  41. Payfu

    Très bon sujet !!!

    Il n’y a qu’a voir le nombre de com. Je le retewet ainsi que sur facebook !

    Encore bravo.

    Répondre
  42. photographe mariage

    Vaste débat…
    Je voulais juste ajouter que les mariés ont un budget… et que certains photographes plus jeunes et cependant talentueux peuvent accepter de facturer leurs premiers mariages moins cher pour se faire connaitre.
    En tout cas il est dommage de faire l’impasse sur un photographe pro pour son mariage; c’est tout de même un jour unique!

    Répondre
  43. david huitorel

    Comme le dit justement Christophe Flers, des presta à 2000€ permettent juste au photographe de vivre honnetement s’il realise un travail de qualité.
    Et s’il vous plait, arretez de confondre le chiffre d’affaire d’une entreprise et le salaire de l’artisan.

    Répondre
  44. Romain

    Un article avec du fond, c’est bien.
    Mais un article écris avec soin c’est mieux.
    Le ton employé dans ce dernier ne me convainc pas, tu donne l’impression de gueuler pour gueuler. De plus, et bizarrement, cet article regroupe des passages fortement inspirés de d’autres articles traitant du même sujet.
    Je tiens aussi à rebondir sur le commentaire de Remy, le coup de la leçon de morale sur les boitiers pro m’a bien fait rire. C’est vrai que si tu pense que tu ne peux faire des supers photos QU’avec un D3, tu va vite éliminer la concurrence. Mais pour ma part, un mec qui shoot avec un D3+18-300 est encore plus risible qu’un petit jeune avec un D90+50 1.4.

    Bonne continuation

    Répondre
    • Celk

      Effectivement, l’article n’est pas rédigé comme un rapport d’avocat.. pourtant il se veut un minimum structuré. C’est uniquement mon ressenti, donc oui, je rale. Mais je ne rale pas pour troller ni pour le plaisir.

      Concernant les différents passages, rien n’a été repris d’autres articles. Cependant, je pense qu’on est plusieurs à arriver à saturation à ce sujet, et du coup, tout se ressemble 🙂 Je ne connaissais pas ton article, et en le découvrant, je vois beaucoup de points différents et peu de ressemblance… Tu critiques des prix trop élevés, je critique le manque de budget et des photographes amateurs venant trop casser le marché…

      Tout bon photographe peut faire de très très bonnes photos avec un compact, un 10D ou un D80. Ce n’est pas le matériel qui fait la photo. Bien sur un 18-300 n’est pas adapté, et je privilégie bien sur le couple D90 et 50 1.4. Cependant, le matériel (combo boitier + objo), reste important dans le rendu de l’image, et il est tout de même important d’en tenir compte. Si ce n’était pas le cas, je n’aurais pas de D700 et toi pas de D3. Un D3100 à 500€ suffirait…

      Répondre
      • Romain

        Il y a des incohérences, si tu es photographe de mariage tu dois bien savoir que commencer dans ce domaine n’est pas aisé, tu as dû comme tout le monde commencer par faire les mariages de ta famille, de tes amis, pour savoir si cela te plaisais, si tu avais la fibre etc … et pourtant tu déconseille de prendre le « cousin photographe à ses heures perdus », encore une fois « il n’est pas professionnel », et alors ? Un photographe « amateur » ne peut-il pas faire du bon travail ? Le terme professionnel ne veut plus rien dire en soit, on ne juge pas la performance d’un photographe, sa créativité, son talent ou encore sa motivation en jaugeant son statut. Comme si il y avait les pros et le « reste du monde », non je ne suis pas d’accord. De plus, tout le monde n’a pas un budget de 20k€ pour son mariage, grand nombre de mariés sont bien contents d’avoir des photographes dans la famille. Je suis d’accord avec toi sur le fait qu’il y a plus de chance que le travail soit brouillon et pas sur mesure, mais ce n’est pas une solution à dénigrer.

        Je ne critique pas les prix élevés, je critique les excès tarifaires, les pros qui plombent le marché avec des prestations à 700€, et les amateurs qui débutent en claquant des prestas à 1500.

        Merci de ton éclaircissement sur le matériel, je pense ne pas avoir saisis ce que tu a voulus expliquer dans ton article. Mais personnellement, et ça n’engage que moi, c’est ma façon de penser et ma façon de voir les choses, je ne juge pas les photographes sur leurs matos, sur leurs ages, ou encore leurs sites web, je les juge sur leurs images, c’est tout ce qui m’importe. Je discute régulièrement avec des jeunes de 16-17 ans qui ont un vrai talent comme avec des vieux de la vieille qui n’ont plus rien à prouver, pour le site web c’est pareil, je te rejoins sur le fait que le net est une vitrine et qu’il est dommage d’avoir du talent et un site de merde, mais tout le monde n’est pas html web dev (et oui même en 2011 les sites web sont toujours développés en HTML 😉 ).

  45. Celk

    Bien sur que j’ai commencé comme tout le monde… Mariage d’ami, de famille… Sauf que cela m’a gaché la fête. J’étais là en tant que photographe (donc à travailler), plus en tant qu’invité… Après, il faut bien commencer quelque part…

    Répondre
    • Karim-Pierre

      Tout à fait d’accord. Une très bonne amie s’est mariée récemment, eh bien J’étais très heureux de ne pas être le photographe officiel. J’ai profité de la journée comme invité, ça ne m’a pas empêché de prendre quand même mon matériel mais je faisais uniquement les photos qui m’inspiraient, et si je loupais des photos (occasion manquée, image ratée…) c’était pas grave.

      Au final j’ai mis 30 photos sur Facebook et j’ai eu quelques jolis compliments, et aucun stress car ce n’était que du bonus pour les mariés. J’ai profité du mariage à 100%.

      Répondre
  46. Fred

    Il y a du vrai dans tous les commentaires que j’ai lu, à chacun de prendre conscience des contraintes (envies, devoirs,…) de chacun des deux univers pro et amateur. Des pros qui sont anéantis par l’arrivé du numérique, j’en ai rencontré, lorsque l’on voit leurs photos je pense qu’une bonne remise en question artistique éviterait de dire des idioties concernant le numérique, qui n’a tué personne. Et pour les amateurs qui cassent le marché avec leurs tarifs hyper bas, ils ne cassent pas le marché, mais leur crédibilité, bradent leur travail et leur sens artistique et pour être très honnête ils ne me dérangent pas. Nous vivons une époque où beaucoup de personnes cherchent un prix, perso je vends des photos pas un prix ! Tout à un prix et il en faut pour toutes les bourses, là dessus je suis d’accord. Mais à force de ne chercher qu’un prix, il n’y a souvent…… qu’un prix et pas une prestation de qualité. Je crois qu’il ne faut pas exagérer sur les tarifs……dans un sens comme dans l’autre, cela doit être donnant donnant. Et puis sans exagérer le coté matos, couvrir un mariage avec un 450D, j’en connais qui font de superbe choses avec, en même temps c’est mieux, parce que la journée à 200-300€ ils ne sont pas rendu d’avoir un 5D, non ?

    Répondre
  47. Fred

    Bonjour, je me permets juste de réagir sur votre article que j ai trouvé tres pertinant…

    Un seul petit bémol, il est parfaitement posdible de presenter les photos le soir meme… Ce que je fais, les photos sur mon site ont ete traité le soir meme pendant le repas des invités, la selection des photos se faisant le jour meme sur le boitier tout au long de la journée et avec lightroom et les traitement par lot il edt assez rapude de retoucher 500 photos… 🙂
    Cordialement, fred

    Répondre
  48. patrick

    bonjour je c pas qui pourra me renseigner mais voila j ai eu un gros probleme lors de mon mariage voila apres avoir signer avec un photographe pro (c se que je croyais) a veille de mon mariage a 23h30 celui ci me dis que pour cause de maladie ne pourra pas venir et se fais remplacez par une autre et la stupeur elle ne savais rien !! ces nous qui placions les gens oubli de bcp de photos importantes comme entree du mariée a l église l échange des alliances etc .. on recois les photos et la ces le drame photos flous sans gaité bef un cauchemar !!! on lui demande donc de justifier que sa remplacante es professionel et nous dis qu il nous repondra pas et qu on a rien a savoir !! celui ci a bien un numero e siret mais sa remplacante es inconnu pas de siret rien a t il le droit ? et comment attaquer cette dites photographe car elle a juste gacher le plus beau jour de ma vie merci a tous

    Répondre
  49. Celk

    Bonjour Patrick :

    Déjà avec votre photographe, tout dépend de ce que vous avez signé ? Un devis ? Un contrat ???

    Après, si la personne qui l’a remplacé n’avait pas de siret, c’est donc au black ! et donc illégal.

    Avez vous réglé le prix total ?

    Répondre
  50. patrick

    un devis qui faisait office de contrat et une close qui stipulai qu en cas d indisponibilité de dernier minute il pourra etre remplacer par un(e) photographe pro mais celle ci na pas de siret et oui nous avions tout payer avant

    Répondre
  51. Karim Kouki

    Hello les amis! belle article…
    j’ai voulu intervenir pour les prix de prestations…
    …si le DJ ou l’animateur se permet de demander de 600 à 1200€ pour 2 lasers et un Playlists…

    Et ben je suis désolé que ça atteint 1500€ voir plus

    Pareil que tt les métiers d’été, 3 mois de mariage en été puis, un ou deux mariage en hivers et l’année est fini 🙂

    voilà voilà bonne jrnée

    Répondre
  52. Celk

    Patrick : s’il ne peut pas justifier qu’elle a un siret il est en tord… Après pour la procédure, porter plainte ? Négocier un remboursement avec lui ?

    Si par contre, elle a bien un numéro de Siret, il a tenu ses engagement… Et vous ne pouvez malheureusement rien faire…

    Autre solution : faire une séance de couple après le mariage (avec ou sans la robe) avec un autre photographe. Cela vous permettra tout de même d’avoir de belles photos. N’hesitez pas à me contacter si cela vous interesse (celine@celk.fr)

    Répondre
  53. patrick

    re bonjour a tous alors cette histoire deviens de plus en plus terrible alors sur quel n a pas de numero de siret elle travaille dans une sandwicherie !!!! je suis vert mais se que je voudrais savoir c si il lui a fais un contrat a elle juste pour la journee du mariage avait t elle le droit de le faire vu que la photographie de mariage es tout de meme reglementée et que le contrat disait qu en cas d empechement il se ferai remplacez par une photographe professionel je suis sure qu en plus c du travail dissimulée et ou puis je trouver les lois pour la photographie par ailleurs j ai lu qu un artisan ne pouvais vendre que des photos qu ila faites mais la ce n es pas le cas merci de m aidez et oui nous referons des potos de mariage digne !!!

    Répondre
  54. Antoine

    Tout à fait d’accord, particulièrement au niveau de la vente des images le soir même.
    Comment peut-on trier, retoucher et fournir aux mariés et invités des clichés de la meilleure qualité qui soit en laps de temps si court ?

    Répondre
  55. Geoffrey

    Bonjour,

    L’article semblait intéressant jusqu’à la lecture d’une partie qui du coup remet en question toute le reste du contenu : en quoi un site web en HTML, Flash, XAML, SVG ou que sais-je encore va faire la différence entre un photographe de qualité et un photographe médiocre ? Le photographe est photographe, pas webdesigner, concepteur web ou web master. Il pourrait même très bien ne pas avoir de site web que ça n’en ferait pas un mauvais photographe pour autant.

    Et sinon tu suggères quoi à la place d’un site HTML classique ? Juste par curiosité, pour avoir ton avis de professionnelle 🙂 (que ce soit un article de 2011 ou actuellement, la question est la même).

    D’ailleurs à ce propos, je ne vois pas de date sur ton article… normal ?

    Bonne continuation,
    G.

    Répondre
    • Celine Blaszykowski

      C’est la base même d’internet, et un principe d’ergonomie. Si le site n’est pas attirant, les photos pourront être magnifiques, on n’aura pas envie d’aller plus loin. Donc désolé. Un photographe n’est pas webdesigner, mais vu que son site est sa vitrine, il est important qu’elle donne envie.

      Il peut effectivement ne pas avoir de site. Cependant aujourd’hui, mes clients attachent une grande importance au site et la présence de ce dernier.

      Concernant les sites HTML, je me suis mal exprimée. Effectivement, tous les sites sont basés sur du html 🙂 Cependant, il y a une différence entre le mec qui a fait cela via son blocnote à l’aide de frame et tableau, avec des couleurs criades et des gifs animés partout, d’un autre qui a construit son site, acheté un thème et cohérent avec les règles d’ergonomie, d’utilisation. Pour un photographe, un wordpress avec un beau thème peut très bien convenir. Cependant, il faut vraiment réfléchir au contenu et à l’interface souhaitée !

      Pour la date, il s’agit en effet d’un soucis avec le thème de Photopassion que l’on doit résoudre 🙂

      Répondre
      • Geoffrey

        Merci pour ta réponse 🙂

        C’est bien ce que je dis finalement : la technologie ne fais pas la beauté d’un site, ou son ergonomie, ni son utilisabilité. Dénigrer les sites « HTML » ne fait que desservir l’article, dommage. Cela manque juste de précision.

        Après comme dit, chacun son boulot. Personnellement je trouve que 90% des sites de photographe sont mal faits, mal pensés, ergonomiquement incohérents, mais ça ne remet pas pour autant en cause leurs travaux photographiques.

        Bonne continuation !
        Et bon courage pour la résolution du bug (WordPress est simple à comprendre, ça ne devrait pas être complexe à résoudre :p)

  56. Michel

    Dans la photo plus spécifiquement le mariage il faut pensé client ce qu’il désire. Premièrement le client recherche un bon photographe, mais surtout voir les photographies et bien attendu le prix. Certains offre un prix que pour le shooting d’autres comme moi offre plutôt des forfaits bien détaillés. Donc, j’ai bien garni mon site web avec plusieurs photographies dans plusieurs autres domaines pour justement rendre justice aux futures mariées et ça fonctionne.

    Répondre
  57. Roch

    Bonjour, je trouve le discours de « comment choisir un photographe pas cher » très inintéressant. Tous les prix sont dans la nature, de 300 à 15000€ voir plus.
    Chaque personne fait selon ses moyens, par comparaison, Certaine personne possède une maison à 10 000 000€ et d’autre plus modeste, c’est juste une question de budget.
    Les prix sont libres, chacun doit pouvoir trouver la prestation qui lui correspond et ce dans tous les domaines.

    Répondre
  58. Alexis

    Merci pour cet article effectivement, après il faut éviter de généraliser….

    Le problème est renconté dans beaucoup de services (tertiaire) ou non qui necessite peut de moyen pour commencer ou de « formation  » pour prétendre l’effectuer..

    Et puis c’est très subjectif comme travail… cela dépend de chaque client.. il faut que le photographe s’adapte à toute les sensibilités..

    Répondre
  59. BAILLET Régis

    je suis amateur en photographie, une passion. Je réalise en l’occurrence le reportage mariage c’est le reportage où j’ai le plus d’inspirations. Je travaille à l’objectif fixe, le piqué d’image en est que meilleur, l’objectif 10.5 de Nikon, le 35, 40 portrait et macro. Je réalise des effets au logiciel « paint chop pro 7 »,
    j’ai pris des cours car je n’arrivais pas a l’utiliser correctement. j’utilise également les filtres à effets « cokin »,
    je possède le D80 obsolète c’est sur mais qui donne de très beau clichés. J’utilise également le flach SB 600 dont le nombre guide de 34 me donne que du bonheur. Ce qui me choque c’est le demandeur s’inquiète du prix sans vouloir se rencontrer pour faire le point. Ensuite il est utile de se déplacer avant en repérage des lieux,ensuite, la retouche au domicile, retouche recadrage, balance des blancs, effets diverses. Moi je demande la somme de 400 euros en sup l’album. Le prix est peut être élevé selon certaines personnes mais ii est jusfifiable et le matériel n’est pas à vie. Ensuite j’ai des demandes du genre, se faire la main, repas offerts, prix de la prestation ridicule, et j’en passe.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.

Raccourcis clavier pour Lightroom

Pour être plus efficace sur Lightroom c'est possible avec les raccourcis clavier

Vous êtes maintenant inscrit