Aujourd’hui nous allons parler de conteneurs vidéo, à ne surtout pas confondre avec les codecs vidéo. Les conteneurs vidéos existent depuis l’arrivé de la vidéo numérique. Ces conteneurs vont nous permettre de stocker des données codées.

Les données codées peuvent être de nombreuses choses, dans dans le monde de la vidéo, cela ressemble à ceci :

  • Des pistes vidéo
  • Des pistes audio
  • Des métadonnées (auteur, date, etc.)
  • ou encore des sous – titres ou des chapîtrages

Ces fameux conteneurs sont identifiables par le nom de l’extension qui se trouve après le .
Par exemple pour notre fichier “toto.mov”. le conteneur est le « .mov ». C’est donc un fichier QuickTime spécialement développé par Apple

conteneurs-video

Quand on y regarde de plus près, on constate aussi que les marques ont fait des choix différents dans leur type de conteneur.

  • Par exemple, pour Canon, ils ont fait le choix de ne travailler qu’avec le conteneur de chez Apple. Donc l’ensemble des vidéos sera avec une extension .mov.
  • Pour ce qui est de chez Nikon, ils ont fait le choix d’utiliser le conteneur de Microsoft : le fameux .avi.

Autour de la video - mov

Dans tout les cas, chacun des conteneurs a des points forts et des point faibles, qu’il faudra connaître, pour ne pas rencontrer de problèmes lors de votre enregistrement ou pour ne pas avoir de mauvaise surprise lors de votre montage

Autour de la video - avi

Comment ne pas confondre conteneur et codec ?

Malheureusement, beaucoup de monde font encore la confusion entre codec et conteneur. Alors pour faire simple :

  • un codec est un moyen de coder et de décoder des flux media qu’ils soient vidéo ou audio
  • et le conteneur permet de stocker l’ensemble des ces flux pour en faire un fichier complet prêt a être déplacé, transporté, uploadé.

Si vous avez la moindre question sur les conteneurs vidéo, je vous invite à les poser directement dans les commentaires de cet article.

A propos de l'auteur

Guillaume Manceron est le fondateur de photopassion.fr proposant des reportages photos, des tests d'equipements ou bien des podcasts. En 2006, Il découvre les joies d'avoir un reflex numérique et depuis sa passion n'a pas changé

Articles similaires

2 Réponses

  1. Pinguet

    Bonjour,
    Suite à un cadeau (gopro), je commence à m’intéresser à la vidéo, alors que je n’y connais strictement rien.
    Ma question porte sur l’export de la vidéo : quel format et quels paramètres utiliser afin de générer un fichier en conservant le maximum de qualité, et que je puisse exploiter sur plusieurs supports : youtube, TV, DVD …
    En général je récupère toute une série de séquences en MP4 issues de la gopro, puis je les “monte” (c’est un bien grand mot dans mon cas …), je coupe, je les mets bout à bout …
    Pour ça j’utilise soit Open Shot Editor Video ou Kdenlive, car j’utilise des PC sous linux.
    Enfin je finalise le montage en générant le fichier final.
    Mon soucis est que je ne veux pas générer 1 fichier par usage (TV, DVD, Youtube …), mais un seul fichier comme je l’ai précisé en début de message.
    Par exemple, je me suis rendu compte que pour la TV c’est très limité : j’ai trouvé AVI en XVID4 … Pourquoi le MP4 n’est pas lu sur la TV ?
    Je suis donc un peu perdu devant toutes les combinaisons possibles pour générer un fichier.
    Pour résumer ma question : est qu’avec un seul fichier j’ai une solution pérenne de conservation des qualités de la vidéo initiale, et que je puisse utiliser dans youtes conditions : quel format, quel codec et quels paramètres utiliser ?
    Ou bien ce n’est pas possible, et il faut 36 fichiers ?

    Merci d’avance de votre réponse.

    Michel

    Répondre
  2. assma

    Merci beaucoup pour vos explications, la chose qui m’est encore flou est le format vidéo?

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.