En voila une drôle d’idée Guillaume ! Tu n’arrêtes pas de nous parler de l’intérêt de filmer en voyage et là d’un coup, tu nous proposes de nous expliquer pourquoi il ne faudrait pas réaliser des vidéos.

Guillaume : Et oui, en effet, je vais vous expliquer 5 raisons (mais on pourrait en trouver beaucoup plus) de ne pas filmer pendant votre voyage !

#1 – Vivre le moment comme il est.
Filmer, c’est vous garantir un effet mémoire. Vous allez vous souvenir de votre séquence, de votre état d’esprit au moment de filmer, et de pleins d’autre chose aussi. Vous ferrez en sorte de rendre votre vidéo, la plus belle du monde… Mais cela ne reste qu’une image si vous ne profitez pas de ce moment à 100%… Si vous ne vivez pas ce moment à fond, avec ces avantages et ses défauts… Donc pour une fois, vivez ces moments sans caméra !

#2 – Profitez de vos proches pour une fois à fond
Le problème de filmer, c’est qu’on est souvent obligé de faire des prendre du temps pour réaliser ses Rushs… de s’arrêter, de tester, de filmer… Personnellement, je n’ai pas de problème avec cela. Ma femme est photographe et mon fils se prend au jeu de la photo et de la vidéo donc je n’ai jamais à me plaindre de la patience de mes proches.

autour de la video - rush

Mais cela est-il valable pour tout le monde ?

Réaliser une video demande du temps : installation, cadrage, réglages etc.. tout le monde n’a pas la patience d’attendre. Alors, pour une fois, soyez le papa, le conjoint ou l’ami modèle. Vous voyez un truc ? Vous en profitez avec tout le monde et comme tout le monde ! Les enfants, les amis et la famille. Tous ensemble et pas seulement vous et votre appareil.

#3 – Ne pas avoir de matériel, ce sont des soucis en moins
Qui dit pas de matériel, dit tout simplement un gain de temps très clair. En effet, au moment de passer les douanes : pas besoin de vider le sac entier pour passer le scanner à rayon.

Voyager sans équipement vidéo, c’est ne pas avoir besoin de justifier des taxes de TVA quand on revient en France après un voyage aux Etats Unis par exemple…

Voyager sans équipement vidéo, c’est aussi, ne pas être en permanence sur le quivive, et à l’affût de pickpockets…

minitrepied

#4 – Se moquer complètement de l’heure
Vouloir réaliser de belles vidéos en voyage nous contraint à certaines plages horaires. Si l’on souhaite réaliser un couché ou un lever de soleil, en fonction du pays, de la saison et de notre position sur le globe, il va falloir se lever plus au moins tôt.

Se lever tôt peut être contraignant car cela nous fatigue plus vite et nous empêche encore une fois de profiter le matin de toute la petite famille.

Partir sans équipement vidéo, pour une fois, vous garantit les grasses matinées avec le réveil plutôt agréable de la chaleur d’une chambre d’hôtel ou d’une auberge plutôt que le froid d’un réveil à Prague un jour d’hiver 🙂

#5 – Ne pas avoir à prendre les touristes en photo
Je ne sais pas pour vous, mais régulièrement en voyage, je suis la proie des touristes qui souhaitent être pris en photo. Apres une étude poussée, cela venait du fait que j’avais très souvent mon boitier sur moi et cela indiquait clairement que je savais utiliser un réflex. Ne plus avoir son matériel sur soit n’enlève pas 100% de ces demandes mais peut sérieusement les diminuer de 40% surtout quand on traverse des secteurs à forte présence touristique.

Et si vous aussi, vous laissiez votre caméra pendant les vacances ? 

A propos de l'auteur

Guillaume Manceron est le fondateur de photopassion.fr proposant des reportages photos, des tests d'equipements ou bien des podcasts. En 2006, Il découvre les joies d'avoir un reflex numérique et depuis sa passion n'a pas changé

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.