On a parlé dans un précédent article des différents articles, avec notamment les filtres polarisant, les filtres infrarouges et aussi des filtres ND. Aujourd’hui, c’est l’occasion de voir plus en détail ces derniers.

Pour rappel, les filtres ND, sont des filtres gris, qui permettent obscurcir la photo, et donc d’augmenter le temps d’exposition de la photo. Cela permet donc de montrer du mouvement même en plein jour, de donner un effet laiteux à une cascade.

Photopassion - Filtre ND1000

Dans cette vidéo, je vous présente comment fixer le filtre, quelles étapes respecter pour réaliser la photo, et aussi le résultat final. Dans les 2 photos ci-dessous, je vous montre deux photos : la première réalisée sans filtre, et la deuxième réalisée avec un filtre ND 1000.

Photopassion - Bouton video filtre ND

Photopassion - Filtre ND1000- Photo sans filtre

Photopassion - Filtre ND1000- Photo filtre

Pour réaliser une photo avec un filtre ND, il faut respecter quelques étapes.

  • 1er : on fixe l’appareil sur un trépied, on règle le cadrage, et la mise au point
  • On réalise une 1ere photo (notre photo témoin) en mode A. 
  • On analyse les réglages et on note la vitesse d’obturation
  • On passe en mode M, et on indique la nouvelle valeur de la vitesse d’obturation calculée. Pour le réglage, c’est assez simple 🙂 Il faut prendre la vitesse d’obturation d’une photo sans filtre et la multiplier par la valeur de votre filtre. Vous avez ainsi le nombre de seconde de votre photo !
  • On visse le filtre et on réalise la photo (si possible à l’aide d’une télécommande) et le tour est joué
  • Il ne vous reste plus qu’à vérifier votre photo, et à passer au postraitement.

Photopassion - Filtre ND1000-Réglages sans filtre 1

Et vous, avez vous déjà utilisé un filtre ND, ou même plusieurs ? Cela donne quoi ? 

A propos de l'auteur

Photographe professionnelle, je suis passionnée par les voyages, l'architecture et l'humain. J'aime raconter mes aventures à travers des reportages photoVous pouvez découvrir mon travail sur mon portfolio : Créateurs d'émotions

Articles similaires

11 Réponses

  1. Béath

    Bonjour,

    La pose longue & l’utilisation du filtre ND1000 est une vraie passion pour moi 🙂
    Autodidacte, vous m’apprenez comment calculer la vitesse. Je ne connaissais pas et à force d’expériences, je testais et trouvais toujours ma vitesse.
    En revanche, j’avais toujours tendance à régler mon ouverture sur F8/F11 pour le paysage en pleine journée. Pourquoi F16 ?

    Merci pour votre vidéo très simple d’explications et donc ouverture à tous niveaux.
    Béath

    Répondre
    • Hubert

      Bonjour,

      Parce que, à F16, on obtient une plus grande profondeur de champ, donc, une plus grande zone de netteté.
      Evidemment, le temps de pose s’en trouve rallongé.

      Répondre
    • Dd50

      Bonjour
      Pourquoi f/16?
      – si vous connaissez la règle du sunny 16 vous ne raterez jamais une photo de paysage en plein soleil à f/16 1/100 et iso=100.
      – f/16 vous donne une profondeur de champ plus importante que f/11 ou f/8 et si vous connaissez l’hyperfocale votre photo sera nette de quelques mètres à l’infini. Par contre si vous incorporez un sujet de premier plan qui doit être net et de façon à attirer le regard l’arrière plan est conseillé d’être flou parce que sans intérêt .
      – conclusion : plus l’ouverture est grande moins la profondeur de champ sera nette. C’est vous qui faites le choix en fonction de ce que vous voulez montrer.

      Répondre
  2. Kévin

    le mode « bleurbe » n’existe pas mdr, soit on le prononce en français « bulbe » soit en anglais « beu-lb(e) ». C’est un détail qui m’a fait sourire, donc rien de bien méchant 😉 lol.

    hormis la calculette, pour ceux qui ont du mal avec la regle de 3 (et son inverse), il existe des applis pour android & apple, je penses notamment à ND Filter calculator, appli gratuite, qui se concentre sur l’essentiel : on met la valeur du filtre, le temps d’expo obtenu grâce au mode ouverture, et on appui sur « calculer » 🙂

    Répondre
  3. Hubert

    J’utilise depuis peu un filtre ND, pour des filés de cascade, de vagues … avec un superbe rendu des couleurs.
    Dernièrement, un ami me demandait de prendre des photos de son restaurant, de nuit. La façade est éclairée par des spots très puissants, ce qui donnait des zones cramées, quelque soit le mode de réglage utilisé, avec un Nikon D5100.
    J’ai utilisé un filtre ND et, après quelques tentatives, en modifiant le temps de pose, j’ai obtenu un résultat très satisfaisant.
    Je vais utiliser la formule, ainsi que celle de l’hyper focale; je ne le faisais pas, jusqu’alors, par paresse, sans doute …
    Merci, pour tous ces conseils, très utiles.

    Répondre
  4. stéphane

    Bonjour,

    Sur mon apn pour y voir même avec le ND1000 je passe en mode Live view et c’est parfait pour refaire le cadrage si besoin 😉

    Répondre
  5. Francis

    Juste une petite précision, n’est-il pas souhaitable de désactiver la stabilisation si l’objectif utilisé en est équipé. Perso, pour les poses longues, si je laisse la stabilisation, les clichés sont un peu flous…. Merci en tout cas pour ce petit tuto bien intéressant.

    Répondre
  6. Nadja

    Je ne comprends pas comment on obtient la vitesse d’obturation une fois le filtre fixé. Que faut-il multiplier par quoi ?… Par exemple, pour votre photo prise au 1/100, quel est le calcul et qu’est-ce qu’il faudrait rentrer comme valeur ? merci

    Répondre
    • Hubert

      Si le filtre a une valeur de 400 (valeur indiquée sur le filtre NDX400)
      (1/100)*400= 4 secondes
      Il faudra une exposition de 4 secondes.
      Sur un pied, évidemment.

      Répondre
      • Hubert

        Et utiliser le mode M (manuel), avec la même ouverture de diaphragme, que la 1ére photo prise (F …).
        On règle 4 secondes d’exposition, on prend la photo.
        Je débraie la stabilisation, inutile dans ce cas.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.