Ces derniers temps, nous passons un peu de temps sur une Drop Zone. Comprendre par là, un club de parachutisme ! De mon côté, je ne saute pas (pour diverses raisons), mais du coup, je prends quelques photos ! C’est d’ailleurs l’occasion pour moi de sortir un peu les réflex, voir qu’ils ont beaucoup de poussières sur le capteur (et donc qu’il faut que je les amène à nettoyer chez Nikon), et de tester un petit peu le 70-200mm avec l’extendeur 1.7 !

Voici donc un petit reportage photo des quelques jours passés sur la Drop Zone de Maubeuge.

Une drop zone, ce n’est pas que des sauteurs ! C’est aussi des hommes, des femmes, des enfants et des chiens ; des amis qui accompagnes un futur marié, ou qui fête un anniversaire avec un tandem. C’est un endroit calme, où on profite du soleil, ou on attend que la pluie cesse ou que l’orage passe ! C’est un endroit aux multiples couleurs, aux belles combinaisons ! Bref, c’est un endroit magique, même quand ne pratique par le parachutisme. Tout le monde est gentil, personne ne se prend la tête.

Photopassion - vie - 1

Photopassion - vie - 2 Photopassion - vie - 3

Photopassion - vie - 4

Photopassion - vie - 5 Photopassion - pilatus - 10

 Photopassion - vie - 7 Photopassion - vie - 8

Photopassion - vie - 10 Photopassion - vie - 11

 Bien sur, quand on vient sur une Drop Zone, en général, ce n’est pas juste pour regarder les avions. C’est souvent pour sauter. Les parachutistes prennent le camion pour se rendre sur la piste d’atterrissage et grimpent rapidement dans le Pilatus. Le pilote est impressionnant. Il monte en 15min à 4000 mètres ; et redescend en 5 min sur la piste ! Pas de temps mort. Il est toujours plein ! Les parachutistes les plus expérimentées font même la course avec l’avion pour savoir lequel arrivera en premier sur la terre ferme. Je vous assure que parfois, le match est serré !

Photopassion - vol - 1

Photopassion - vol - 3 Photopassion - vol - 0

 Le parachutisme, vous vous en doutez, ce n’est pas uniquement des tandems. C’est aussi des sauteurs qui sautent seuls ! Dommage qu’on ne puisse pas voir là haut ce qu’il se passe, et les figures qu’ils font. Loop avant ; Loop arrière, tonneau gauche, tonneau droite… sortie bombe… Bref que de terme que l’on entend sur la terre ferme et qui sont exécutés dans les airs !

Photopassion - vol - 4 Photopassion - vol - 5

Photopassion - vol - 6 Photopassion - vol - 7

 Il n’y a pas un parachute identique ! Ils ont tous de multiples couleurs, des caractéristiques différentes, notamment au niveau de la taille. A l’ouverture des parachutes, le ciel devient de suite multicolor !

Photopassion - vol - 8

Photopassion - vol - 9 Photopassion - vol - 10

 Le ciel ne comporte pas que des parachutes 🙂 Plus haut, on trouve des avions, et encore plus loin, la lune pointe des fois le bout de son nez même en plein jour !

Photopassion - vol - 12 Photopassion - vol - 13

 Maintenant que l’on arrive les pieds sur terre, il est temps de ramasser son parachute et de le plier 🙂

Photopassion - vol - 14

 Cependant, avant de sauter tout seul, il faut apprendre ! Dans un premier temps, l’apprentissage se fait à terre, sur ces drôles de petites planches à roulette !

Photopassion - cours - 1 Photopassion - cours - 2

Il faut savoir écouter, être attentif, répéter, répéter et répéter encore !

Photopassion - cours - 3

 Il faut pas trop s’inquiéter cependant. Les instructeurs accompagnent les élèves au départ, et d’autres suivent les élèves depuis la terre ferme, muni d’une radio 🙂 Pas question de lacher trop tôt les élèves ! Une fois la PAC validée, c’est une succession de brevet qu’il est possible de préparer avec de nombreuses épreuves dans les airs ! Et oui, faire du parachutisme, ce n’est pas uniquement sauter dans le vide ! C’est avant tout prendre du plaisir dans les airs !

Photopassion - cours - 4 Photopassion - vol - 11

Maintenant direction la section pliage ! Imaginez la taille d’un parachute… et maintenant imaginez la taille du sac. Il faut qu’il rentre à l’intérieur ! Pour cela, c’est tout une technique de pliage qu’il faut acquérir et respecter pour que cela rentre. Sinon, vous êtes bon pour tout recommencer ! Par ailleurs, si c’est mal plier, c’est au moment de l’ouverture dans les airs, que cela va mal se passer, avec des torsades notamment 🙂

Photopassion - pliage - 1 Photopassion - pliage - 2

Photopassion - pliage - 3

Photopassion - pliage - 4

Photopassion - pliage - 5 Photopassion - pliage - 6

Photopassion - pliage - 7 Photopassion - pliage - 8

 Qui dit parachute, dit aussi avion ! Ici, c’est le Pilatus qui est présent 100% du temps ! On se demande comment 10 personnes (avec sac à parachute) arrivent à rentrer dans un si petit avion !

Photopassion - pilatus - 1 Photopassion - pilatus - 2

Photopassion - pilatus - 3 Photopassion - pilatus - 4

Photopassion - pilatus - 5

Photopassion - pilatus - 6 Photopassion - pilatus - 7

Photopassion - pilatus - 8

Une drop zone est un lieu magique pour les photographes ! Il y a de la couleur, des photos en intérieur, de l’humain, des photos en extérieur ! Et vu qu’il n’est pas du tout prévu que je saute, je vais continuer à faire des photos 🙂

A propos de l'auteur

Photographe professionnelle, je suis passionnée par les voyages, l'architecture et l'humain. J'aime raconter mes aventures à travers des reportages photoVous pouvez découvrir mon travail sur mon portfolio : Créateurs d'émotions

Articles similaires

4 Réponses

  1. Blah

    Très jolie série !

    Pour info une DZ c’est plus général que ça … Ça peut aussi être un site d’atterrissage pour hélicos par exemple.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.