Suite à la vidéo de mon Drone, un DJI D550, j’ai reçu quelques questions me demandant des conseils sur le drone idéal pour débuter en vidéo.

Pour commencer cet article, je ne peux que vous conseiller une chose : renseigner vous vraiment sur les autorisations qu’il vous faut pour le faire voler. Comprenez par là, que piloter un Drone en France est soumis à des règles (Comme d’hab) et qu’il faut payer une licence théorique (genre stage de récupération de point) pour se faire plaisir.

Maintenant que nous avons abordé (rapidement) de la loi, que nul n’est sensé ignoré (j’organise une Masterclass dimanche à ce sujet), vous avez votre magnifique Licence théorique d’ULM, vous souhaitez vous équiper à un coût raisonnable (ou pas). La question principale : quel drone vous correspond le plus ? 

Dans cet article, je vais en conseiller plusieurs en fonction de vos envies :

Pour les pressés :

Pour les personnes qui souhaitent débuter dans le monde de l’aéromodélisme de façon simple, sans avoir envie de rentrer de la technique, il faudra miser sur le DJI Phantom version 1 ou Version 2.

Ce drone est le drone grand public par excellence ( c’est un peu le problème ). Tout le monde peut le piloter  ! Il est livré monté avec la radio. C’est pour moi le drone Pay to play.

Phantom_dji_electronicarc

Néanmoins il a un gros problème. Il est très limité en terme d’évolution dans le temps.Si vous souhaitez pouvoir augmenter votre plaisir de vol, il faudra aller vers les drones que j’appelle les drones pour les manuels.

En terme de vidéo il y aura deux possibilités :

  • la version DJI Vision, la camera est directement soudée au châssis du drone
  • La deuxieme solution est d’utiliser une nacelle gimbal ( 300 euros ) et vous pourrez embarquer une GoPro en vol

DJI-Phantom-Zenmuse-H3-2D-Brushless-Gimbal

Pour les Manuels

Pour les manuels, ceux qui aiment visser, souder et autre joyeuseries techniques, je vous recommande la gamme F450 ou F550 de chez DJI. C’est le drone que vous pouvez voir dans la vidéo suivante.

il est équipé de base avec des moteurs sympas, de deux jeux d’hélices ( 8 et 10 pouces ) et suffit largement pour débuter. Il permet d’apprendre facilement en trouvant de la pièce détachée un peu partout sur internet. Pour la petite histoire j’ai cassé deux hélices en carbone et deux en plastique avant de savoir le faire voler « correctement ».

dji-f550-pack-complet-monte-1

Un conseil : Une copie existe de ce drone qui ressemble trait pour trait à celui vendu par DJI. Détrompez vous, ce n’est pas une bonne idée. Les bras de la copie sont extrêmement souples par rapport à ceux du DJI. Vous risquez d’avoir une petite larme à l’œil quand votre drone, arrivé à 50 mètres, va se casser en plein vol avec votre matos vidéo accroché en dessous.

Pour les « Je suis accro mais je me soigne »

Dans le monde du drone, il existe des châssis carbone. L’avantage de ces châssis de drone en carbone, c’est qu’il sont extrêmement résistant et extrêmement légers. D’après ce que j’ai constaté, il est possible de voler avec du matériel vidéo très lourd comme un reflex numérique et une nacelle trois axes.

Par contre bien qu’il soit possible de le piloter en mode débutant ( en respectant les règles de la DGAC), partir avec un reflex numérique sur un drone et une nacelle dans le ciel demande un certain courage. Car vous envoyez environ 1000 euros dans le ciel, uniquement attaché à 8 hélices en plastique ou en carbone 🙂

ronman-810-tarot-wookong-m-50-drone-pronto-al-volo-con-ground-station-e-sistema-fpv-con-telemetria

Conclusion :

Piloter un drone c’est facile, et possible à n’importe quel niveau et avec n’importe quel budget. Mais attention en vidéo, l’activité de piloter un drone est considérée comme une activité professionnelle. Effectivement, filmer Mr et Madame Micho au bord de la piscine, c’est une activité professionnelle…

Vous l’avez compris, il est possible de commencer à piloter un drone aux alentours de 500 euros. Attention, ce ne sont pas des jouets.Vous pouvez vraiment vous faire mal. Pour preuve, j’ai déjà eu le droit de récupérer mon drone en plein vol sur les genoux et cela ne fait jamais du bien…

Si le monde des drones vous interesse, je vous rappelle que j’organise dimanche 29 Juin 2014, une masterclass dédiée aux Drones. 

A propos de l'auteur

Guillaume Manceron est le fondateur de photopassion.fr proposant des reportages photos, des tests d'equipements ou bien des podcasts. En 2006, Il découvre les joies d'avoir un reflex numérique et depuis sa passion n'a pas changé

Articles similaires

3 Réponses

  1. Carine Schweitzer

    Au delà de se blesser soi-même, il y a surtout le risque de blesser des tiers. Il faut savoir qu’il est interdit de survoler des personnes ou des animaux d’ailleurs et qu’il y a une distance de sécurité à respecter. Un drone même léger peut être dangereux.

    Concernant le fait de payer une licence, ce n’est pas tout à fait ça : il faut décrocher le brevet théorique d’ULM (QCM de 40 questions abordant les thèmes de la mécanique de l’appareil, l’aérologie, la réglementation aérienne, la météorologie, les facteurs humains, etc.). Une formation est fortement recommandée (en général une partie théorique prépare au brevet et une partie pratique est consacrée au vol avec des drones).

    Une fois obtenue, il faudra ensuite se déclarer auprès de la Direction Générale de l’Aviation Civile en tant que professionnel exerçant une activité particulière. Et c’est seulement, une fois l’attestation de dépôt obtenue que l’activité pourra démarrer, toujours en respectant la réglementation bien sûr (arrêtés du 17 décembre 2015).

    Répondre
  2. Stéph

    Chez DJi nous sommes aujourd’hui au Phantom4 qui n’a plus rien à voir avec le 1 et 2 et Inspire. Normalement plus personne ne film avec une gopro, sous un F450/F550 c’est plutôt du RX100 qui donne de bien meilleur résultat (voir sur mon site web).

    Répondre
  3. Le reviewer

    A mon avis les drones Phantom sont deja trop évolué pour débuter dans le pilotage et puis ils sont assez chers.

    Je pense qu’un Bebop 2 ou un DJI Spark peut être un bon début

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.

Raccourcis clavier pour Lightroom

Pour être plus efficace sur Lightroom c'est possible avec les raccourcis clavier

Vous êtes maintenant inscrit

Recevoir des informations de Céline et Guillaume

Pour vous remercier on vous offre : 

- Une vidéo de 20min spéciale Lightroom, avec toutes les techniques pour bien débuter sous Lightroom.

- Les principaux raccourcis clavier Lightroom au format PDF

Merci pour votre inscription