Pendant une prise de vue, beaucoup de photographes (moi la première d’ailleurs) sont en balance des blancs automatiques. Je m’amuse à faire tous les autres réglages, en étant en manuel, mais la balance des blancs, je m’en charge sous Lightroom, au moment du développement de ma photo.

charte

Le problème, c’est que je n’ai pas toujours de blanc ou de gris neutre à disposition sur mes photos… Alors, on m’a bien donné des techniques quand j’ai commencé :

  • Faire la balance des blancs sur les dents… Le problème, c’est qu’on a rarement les dents blanches, et encore plus rarement les dents gris neutres… Donc ce n’est pas souvent efficace
  • Faire la balance des blancs sur le blanc des yeux… Alors, cela marche mieux, mais cela dépend des personnes présentes sur votre photo. Il y a des personnes qui ont les pupilles très dilatées, et donc très peu de blancs… d’autres qui avec la fatigue, ont le blanc injecté de sang… Bref, ce n’est pas génial non plus

Et ces techniques, ne “fonctionnent” que si vous avez des personnes, avec les yeux ouverts ou qui montrent leurs dents… Dans tous les autres cas, vous n’avez aucun repère.


Capture d’écran 2014-12-03 à 23.50.12

Pour bien réussir sa balance des blancs, il faut disposer d’une charte de gris à 18%. Alors, il en existe de différentes tailles, différents formats (comme vous pouvez le voir sur les images ci-dessous). Mais le principe reste le même pour toutes.

  • Vous prenez votre première photo de séance avec,
  • Vous pouvez ensuite ranger votre chartre
  • au moment du passage au traitement, vous utilisez la pipette de Lightroom (ou tout autre logiciel) pour venir indiquer où se trouve votre Gris Neutre.
  • Et vous reportez cette correction de balance des blancs à toutes vos photos issues de la même séance. Et voilà, le tour est joué !

téléchargement (5)

A l’aide de ces chartes, vous avez enfin un repère pour faire votre balance des blancs, et en plus, elles ne prennent pas de place dans votre sac photo !

A propos de l'auteur

Photographe professionnelle, je suis passionnée par les voyages, l'architecture et l'humain. J'aime raconter mes aventures à travers des reportages photoVous pouvez découvrir mon travail sur mon portfolio : Créateurs d'émotions

Articles similaires

2 Réponses

  1. Eric Heymans

    Bonjour,

    La charte gris neutre facilite beaucoup les choses au développement, c’est incontestable et je l’utilise moi-même… parfois.

    Par ailleurs, et quand il s’agit de voyager “très léger”, il est toujours possible d’emmener avec soi une simple feuille A4 (bien) blanche qu’il faudra disposer dans le champ de prise de vue pour la première photo d’une scène donnée.
    Cette feuille remplacera avantageusement les dents (pas très blanches) ou le blanc des yeux.

    C’est… gratuit et cela fonctionne très bien aussi.

    Belle journée,
    Eric

    Répondre
  2. P.A

    Pouvez vous donner plus de détails sur la partie post-traitement car je ne comprend pas comment il faut procéder :

    “…au moment du passage au traitement, vous utilisez la pipette de Lightroom (ou tout autre logiciel) pour venir indiquer où se trouve votre Gris Neutre.”

    Merci

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.