Aujourd’hui dans le passionné de la semaine je reçois Marion Crosnier, une photographe amateur qui s’est prétée au jeu de l’interview.

Marion Crosnier

Marion Crosnier : son site :  www.marioncrosnier.fr, son facebook et son twitter
Marion Crosnier

Peux-tu te présenter en quelques lignes ?
Je m’appelle Marion, j’ai 25 ans et je vis à Tours. J’ai un métier qui n’a rien à voir avec la photo puisque je suis ostéopathe depuis bientôt 2 ans maintenant. Ayant un emploi du temps relativement « léger » pour le moment, cela me laisse pas mal de temps pour m’adonner à mes passions que sont le photo et le sport (il y a à peine 1 an, j’aurais très probablement cité ces 2 activités dans l’ordre inverse). Cela changera probablement dans les mois à venir avec un projet professionnel qui m’obligera à consacrer beaucoup plus de temps à mon boulot. Je profite donc à fond actuellement pour essayer de progresser, apprendre, découvrir… à propos de la photographie qui est une réelle passion depuis seulement 1 an.

Quel est ton matériel photo ?
Débutante dans la photo, j’ai acquis mon premier réflex en août dernier seulement.
Je dispose donc pour le moment de peu de matériel : un nikon D90, un unique objectif pour le moment : nikkon 18-105 que j’espère pouvoir bientôt complété avec des focales fixes. Je possède également un trépied pour les panos auxquels j’essaie de commencer à toucher.
Rien de bien fourni pour le moment. Mais la photo est une passion qui n’est pas donnée, cela m’impose d’être patiente, et ne pas vouloir aller plus vite que la musique : à savoir m’équiper de tout un tas de matos que je ne maitriserai pas.

Marion Crosnier

Comment est venue ta passion de la photo ?

Toute petite déjà, j’ai pu goûter à la photographie grâce à un papa passionné, qui, plus jeune réalisait des reportages photos lors de son temps libre. J’ai donc été piquée par le virus de la photo toute petite par son intermédiaire. Puis une pause s’est opérée naturellement pendant de nombreuses années…
J’ai ensuite fait l’achat il y environ 3 ans d’un petit compact, comme tout un chacun, afin d’immortaliser certains moments (soirées entre amis, vacances). Ce petit appareil m’a permis de goûter à nouveau à la photographie. Au départ, il répondait à mes attentes. Il m’a permis d’apprendre quelques bases (comment cadrer ? Quelle distance avoir avec le sujet ?…) Mais, l’été dernier, je commençais à me sentir un peu limitée. L’envie d’aller plus loin, d’approfondir mes connaissances et de pouvoir les mettre en application m’ont amenée à faire l’acquisition de mon premier réflex qui me permet d’aller progressivement un petit plus loin au fur et à mesure dans cette passion !

Marion Crosnier

Quel est le thème photographique que tu affectionnes particulièrement ?
Je ne peux pas dire que j’affectionne particulièrement un thème photographique. J’apprends pour le moment.
J’ai une affection particulière pour le sens « graphique » des clichés d’autres photographes que je vois et ceux que j’essaie de faire. J’aime les formes géométriques que l’on peut par exemple retrouver dans certaines architectures (bâtiments industriels…).
J’aime les photos où l’on retrouve un style très « épuré », quand au gré d’une promenade, on tombe sur un détail qui pris dans son contexte n’a pas forcément grand chose d’intéressant, que l’on ne remarque pas forcément, mais qui, en s’y attardant offre un certain esthétisme.
A ce titre, j’aime beaucoup le travail d’Eric Forey que l’on peut retrouver sur son site internet : http://www.kalaphoto.fr/

Marion Crosnier

Quels sont les photographes qui t’inspirent ?
Comme je le disais plus haut j’aime beaucoup ce que fait Eric Forey. Ensuite, si je devais parler de ceux qui m’ont donner envie d’aller plus loin dans ce domaine je citerais Benjamin Brolet que j’ai découvert quand j’ai commencé à m’intéressé de plus en plus à la photo.

Dans un autre registre j’aime beaucoup le travail de Nadia Wicker, notamment ses autoportraits.
Ensuite, j’aime également beaucoup (toujours dans un registre complètement différent) ce que fait François Constant.

Enfin et surtout, je passe beaucoup de temps sur le net à « fouiner », chercher ce qui se fait un peu partout. Internet est pour cela une source incroyable !

Marion Crosnier

Quelle serait la photo que tu aimerais faire ? La photo que j’aimerais faire ?
Je n’ai pas une idée précise en tête. J’aimerais un jour pouvoir me dire que j’ai réussi à aller au delà de difficultés techniques particulières, et réussi à sortir une image aussi spontanée qu’émouvante. Mais pour cela il me reste encore beaucoup à acquérir… j’ai soif d’apprendre !

Aurais-tu des conseils ou des améliorations à suggérer pour photopassion.fr ?
J’aime beaucoup ce que vous faîtes déjà. Ce concept d’interview est très sympa ! Cela permet de découvrir des photographes dont le talent est énorme. Et c’est d’ailleurs un honneur pour moi que de paraître au sein de cette rubrique.
Merci pour ce moment, ne changez rien, votre site est top !

A propos de l'auteur

Photographe professionnelle, je suis passionnée par les voyages, l'architecture et l'humain. J'aime raconter mes aventures à travers des reportages photo Vous pouvez découvrir mon travail sur mon portfolio : Créateurs d'émotions

Articles similaires

2 Réponses

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.