Lors d’une dernières conférence au sujet du portrait, on a abordé le sujet des objectifs et des boitiers plein format et APS-C. On avait déjà eu l’occasion de parler de cette différence en Full Frame et APS-C dans un article sur Photopassion, cependant, vous aviez tout de même de nombreuses questions concernant le facteur Crop. Je vous propose donc de revoir un peu plus en détail ce terme de la photo à bien connaître.

Qu’est ce que le facteur Crop ?

Avant les caméras numériques, nous utilisions des films, et le plus fréquemment, c’est le format 35mm qui était utilisé. En toute logique, à l’arrivée du numérique, la taille 35mm (plus spécifiquement 24 x 36mm) a été utilisé comme standard pour les capteurs dit “Full frame”. Cependant, aujourd’hui, de nombreux capteurs sont beaucoup plus petits.

Mais en quoi est-ce important ?

C’est important, car cette taille de capteur a un impact sur la longueur de focale. 

Si vous avez un réflex Full-frame, et que vous mettez un 50mm sur ce dernier, vous avez donc également une focale correspondant au 50mm. Cependant, si vous avez un réflex avec un capteur plus petit, votre 50mm sera multiplié par ce fameux facteur crop. 

Photopassion - Facteur Crop

Quel facteur crop est utilisé sur mon réflex ?

Chaque marque précise la taille de son capteur dans les caractéristiques de l’appareil.

En règle générale, les Full Frame sont plus couteux et considérés comme des appareils photo “professionnel”, alors que les réflex avec un capteur plus petit (donc un facteur crop), sont plus destinés aux amateurs et amateurs avertis (bien que cela ne s’applique pas pour les photographes de sports / animaliers… on peut le voir avec notamment le tout nouveau D500 sorti tout dernièrement par Nikon).

Si l’on prend Canon et Nikon en exemple, leurs réflex APS-C ont des facteurs crop de 1,6 et 1,5 respectivement. Du côté de l’hybride GH4, on est sur un facture crop 2. 

Objectif EF-S

Comment connaître la véritable longueur de mes objectifs ?

La longueur focale effective de votre objectif correspond à : longueur focale x facteur crop de l’appareil photo.

Donc si vous possédez un Nikon D5500, qui a un capteur APS-C (également appelé DX chez Nikon), si vous utilisez un objectif 16-35mm dessus, la longueur de focale effective est réellement 24 x 52mm. (16 x 1,5 – 35 x 1,5).

Pour non Canon 700D, capteur également APS-C (nommé EF-S chez Canon), un 16-35mm aura ainsi une longueur de focale effective de 26 x 56mm. 

Quels sont les avantages et les inconvénients de chacun de ces capteurs ? 

Avantage du facteur crop : votre focale est ainsi plus longue. C’est donc particulièrement adapté pour la photographie animalière ou sportive, où chaque millimètre gagné est une petite victoire. Imaginez donc un 300mm, qui devient finalement un 450mm. C’est tout de même beaucoup moins onéreux qu’un 500mm ?

Inconvénient, si vous voulez faire de la photo en grand angle, le facteur crop va venir réduire votre champ et augmenter votre focale.

Mais bien sur, les fabricants ont anticipé à ce petit inconvénient 🙂 En effet, ils ont réussi à créer des focales encore plus grand angle, tout en prenant en compte ce fameux facteur crop. Par exemple, on peut trouver chez Canon, un objectif 10 x 22 mm, équivalent à un 16 x 35mm en Full Frame.

Cependant, ce fameux 10 x 22mm ne fonctionnera pas correctement sur un Full Frame. Il ne fonctionne que sur les APS-C.  En effet, les objectifs conçus spécifiquement pour les appareils photos APS-C ne fonctionnent pas correctement avec un Full Frame. Mais un objectif “dit” Full Frame (comme un 24 x 70mm) peut être utilisé sur tous les boitiers. Il faut juste prendre en compte le facteur crop du boitier 🙂

Mais pourquoi ? 

Il faut savoir que les objectifs créent une image circulaire. C’est ensuite le capteur qui enregistre simplement la portion rectangulaire du produit. Certaines lentilles projettent un grand cercle, en tout cas, assez grand pour couvrir un capteur Full Frame. Mais lorsqu’il est utilisé avec un appareil photo avec un plus petit capteur, le rectangle est alors plus serré, en tenant en compte la taille du capteur.

Photopassion - Facteur Crop - 1

Pour créer de optiques grand angle pour les “petits capteurs”, de nombreux objectifs créent une plus petite image, compatible avec les réflex APS-C, mais incompatible avec les réflex Full Frame. Si vous les utilisez sur une caméra Full Frame, vous vous retrouvez donc avec les coins noirs. 

Photopassion - Facteur Crop - 2

Photopassion - Facteur Crop - 3

Mais en synthèse, voici un peu de vocabulaire : 

  • Full Frame = capteur 24 x 36
  • APS-C = petit capteur avec un facteur crop
  • DX = Objectif pour capteur APS-C Nikon avec un facteur crop de 1.5
  • EF-S = Objectif pour capteur APS-C Canon avec un facteur crop de 1.6
  • Objectif DX => A mettre sur un boitier DX
  • Objectif EF-S => A mettre sur un boitier APS-C Canon
  • Les boitiers APS-C Canon : 1200D, 700D, 70D…
  • Les boitiers APS-C Nikon : D3500, D5500, D7200, D500 (et toute la suite…)

A propos de l'auteur

Photographe professionnelle, je suis passionnée par les voyages, l'architecture et l'humain. J'aime raconter mes aventures à travers des reportages photo Vous pouvez découvrir mon travail sur mon portfolio : Créateurs d'émotions

Articles similaires

15 Réponses

  1. Christophe Mazy

    Et Sony n’existe pas pour vous …. vous faite partie de ceux qui ne pensent que le monde la photo de tourne que autour de Canon et Nikon .

    Dommage …

    Cordialement

    Christophe

    Répondre
    • Celine Manceron

      Non, il n’y a pas que Canon et Nikon, la preuve, on parle aussi du GH4 de Panasonic.
      Le but est de comprendre le Facteur Crop, pas d’énumérer tous les différentes valeurs de tous les boitiers 🙂

      Répondre
      • Christophe Mazy

        Ok … donc le Facteur Crop des objectif Sony quel est il ?

      • Celine Manceron

        Les pleins formats SONY : α7 R, α7 s, α7, α99

        Les x 1,5 (même facteur crop que Nikon) : α77,α77 II, α68, α58

        Un objectif non plein format sous SONY comporte les lettres DC. Voici les sigles chez les autres marques :
        – Canon = EF-S ou EFS
        – Nikon = DX
        – Pentax = DA
        – Sigma = DC
        – Sony = DT
        – Tamron = Di II
        – Tokina = DX

    • Eric Heymans

      Bonjour René,
      Merci pour ce partage.
      Dans cet article, je mentionne Nikon 🙂
      J’espère que personne ne m’en voudra… ce n’est qu’un exemple.

      Bravo Céline pour cet article et merci de donner du temps pour la formation gratuite des apprentis photographes (que nous restons tous… quelque soit notre niveau).

      Belle journée.

      Répondre
  2. chris

    Bonjour,
    On sait que lorsque que la focale est inférieure à 50mm, il y déformation de l’image. Est-ce la même chose que ce soit en APS-C ou en full frame. ..ou y a t-il déformation seulement en dessous de 35mm en APS-C (équivalent 50mm en full frame)

    Répondre
    • Cédric

      Cela n’a rien a voir avec la focale, mais c’est une question de point de vue. Si on prend un portrait serré au 24 mm sur un full frame on devra se placer très proche du sujet. Par contre quand on regarde la photo sur un écran par exemple, on est placé plus loin et c’est cette différence de point de vue qui donne un impression de déformation. Si on regarde l’image à une distance proportionnellement égale à celle où était placé l’appareil photo, alors cette impression disparaît, avec la même image. Tout est une question de perspective, la focale n’est qu’un paramètre parmi d’autres. 😉

      Répondre
  3. Cédric

    Désolé de ne pas aller dans le sens élogieux des autres commentaires, mais cet article, bien que facilement compréhensible, n’est pas ce que j’appelle un bon article. Et je m’en explique.
    Vous induisez les débutants en erreur en laissant croire que la longueur focale change en fonction du capteur auquel l’objectif est associé. Or c’est complètement faux. La longueur focale est un propriété physique de l’objectif. Elle ne change pas d’un full frame à un APS-C ou un micro 4/3.
    Un 50mm sur un 24×36 reste un 50mm sur un APS-C. Ce qui change c’est le champ angulaire. Il n’y a pas de transformation de la distance focale.
    Il est bien de vouloir vulgariser, mais faites-le de façon à ce que les débutants ne partent pas sur de mauvais rails.

    Répondre
  4. Nicolas H

    La focale d’un objectif est une donnée physique réelle en optique et totalement indépendante de la marque du boîtier sur lequel est monté l’objectif ou encore de la taille de son capteur. La notion de focale équivalente existe pour simplifier la compréhension de la modification du champ angulaire qu’induit la réduction de la taille des capteurs. Mais ce n’est qu’une vulgarisation approximative de la réalité physique. Par exemple, la profondeur de champ d’une scène à focale, ouverture, point de vue et distance de mise au point identique est la même avec un FF ou un APS-C.
    Cette imprécision à part, merci pour vos articles qui sont toujours super intéressants.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.