Dans la suite de la série “bien débuter en photo“, on va parler un petit peu de matériel, et plus particulièrement de réflex (promis, on parlera des autres catégories d’appareils photos dans de prochains articles).

Aujourd’hui, vous avez envie de découvrir le monde des réflex ? Mais tous ces sigles, ces mots spécifiques, ne vous parlent pas du tout… et les vendeurs des grands magasins ne semblent pas s’y connaître plus que vous ?? On est là pour répondre à toutes vos interrogations et vous guider dans vos achats ! Voici quelques éléments de réponses. Mais avant toute chose, retrouvez quelques définitions dans l’article : 10 mots à connaître en photographie

Les différents capteurs

Le capteur, c’est l’élément qui va permettre de prendre votre photo. C’est là, où va se trouver tous les petits éléments photosensibles, qui vont récolter la lumière ! Ces capteurs, il en existe de plusieurs sortes. D’ailleurs, vous vous en doutez, un compact ne peut pas disposer d’un capteur de la même taille qu’un gros réflex 5D MIII. Dans le monde du réflex, il existe deux capteurs différents : le Full Frame, et l’APS-C. Sans rentrer dans les détails (vous pouvez avoir plus de précisions, dans cet article). Les réflex amateurs et avertis sont en général des APS-C, et on va donc se concentrer dessus.

Mais qu’est ce que cela signifie ? Un capteur APS-C est un peu plus petit qu’un Full frame. Résultat des courses, il y a un coefficient multiplicateur à prendre en compte quand on va parler de l’objectif. Ainsi, chez Canon, un 10mm deviendra alors un 16mm (coefficient 1.6).

Autour-de-la-video-Taille-capteur

Cependant, un APS-C peut avoir quelques avantages 🙂 Vos objectifs auront “naturellement” plus de zoom. Quand on connait le prix d’un 300mm 2.8, on peut être très content d’avoir un 200mm et un Canon APS-C 🙂 En effet, ce type de boitier est très utilisé par les photographes sportifs et animaliers ! Mais un peu moins par les photographes d’architecture (qui ont besoin de très grands angles).

Par ailleurs, les APS-C acceptent tous les objectifs ! Contrairement aux Full Frame ! Donc pas de soucis à avoir au début !

L’ergonomie / Prise en main

Autre caractéristique, et très très importante caractéristique, il s’agit de la prise en main et de l’ergonomie de l’appareil photo. Je ne vais pas vous conseiller de réflex de marque Canon ou Nikon, ou Sony… Ce n’est pas mon rôle ni mon but. Chaque marque a ses points forts et son ergonomie, qui conviendra mieux à une personne qu’à une autre. A mon sujet, je bascule régulièrement entre les jaunes et les rouges 🙂 Guillaume a même commencé chez Pentax au départ !

Pour l’ergonomie et la prise en main, pas de miracle, il faut aller “tester“. Alors, il y a peu de chance que le magasin vous laisse partir pendant 2h avec l’appareil en main pour voir si cela vous convient… Mais essayez au moins de prendre le boitier dans la main pour vérifier qu’il n’est pas trop grand, pas trop petit… pas trop lourd…. Je pensais avant qu’au fur et à mesure, on avait tendance à prendre de plus en plus gros… Je me rends compte ces derniers années que ce n’est pas vrai. De nombreux personnes passent aux hybrides par exemple. D’autres personnes vont rester dans une gamme de réflex plus petit, par rapport à des problèmes de tendinites aux bras…

Rendez vous donc dans votre magasin préféré, et testez les différentes molettes, la prise en main, l’accès aux éléments, avant de choisir votre premier boitier, ou le remplaçant.

photopassion - Reflex

Les kits de base

C’est votre premier réflex ? Du coup, il ne faut pas uniquement acheter un “boitier nu“; mais également choisir un objectif, une (ou des) cartes mémoires. Les marques proposent en général un (ou des) kit de base, composé du boitier et d’un objectif (ou plusieurs en fonction des boitiers), à un prix intéressant.

Cependant, vous devez bien réfléchir avant de craquer, et vérifier que vous allez bien vous servir de cet objectif. Autre point important, l’objectif fournit dans le kit de base n’est pas forcement de la meilleure qualité du monde. Ce n’est donc pas forcement, un investissement intéressant.

Par ailleurs, sachez un point très important. L’objectif est bien plus primordial que le boitier ! Si vous avez un peu de sous, je vous conseille d’investir plutôt dans un bon objectif de qualité (avec un bon piqué), que dans un boitier hors de prix, et un objectif “tout pourri”

Après, les kits de base ont le mérite de vous permettre de commencer, avec un premier couple, sans trop investir et avec un objectif transtandard. Cela vous permet de voir si la photo vous intéresse, vous plait, et si les modes manuels ne vous font pas peur ! Si c’est le cas, on peut vous orienter vers une petite liste au père Noël en terme d’objectifs, en fonction de votre type de photos

canon-kit-eos-1200d-ef-s-18-55-mm-dc-iii-ef-50-mm-f-18

Le choix des objectifs

On parlait d’objectifs justement ! Dans le monde des réflex, on ne parle pas de zoom, mais de focale. Pour en savoir plus, je vous encourage à lire l’article rédigé sur Photopassion à ce sujet.

Bref, un grand angle vous permet de prendre un plan très large en photo, et cela correspond dans des objectifs de type 10-20mm… Un objectif standard va correspondre à un 24-70mm. Et le téléobjectif vous permet de prendre des détails en photo.

Plus votre objectif est “spécifique”, plus il sera cher ! Et si en plus, on rajoute une grande ouverture, des fonctionnalités intéressantes (comme la stabilisation, la motorisation…), forcément, le prix grimpe également !

Il existe également les objectifs à Zoom et les objectifs fixes ! Là, ce sont vos pieds qui vont vous permettre de faire office de zoom ! Mais gros avantages, ils sont légers, et très performants (et moins chers)

Objectifs_EF_de_Canon

Ah, l’ouverture ! C’est ce petit chiffre derrière le f que l’on voit partout… On voit souvent du 1.8, 2.8, 4, 5.6… Plus ce chiffre est petit, plus grande est l’ouverture.

Une grande ouverture va vous permettre :

  • de détacher le sujet de son fond (c’est d’ailleurs surement une des raisons qui vous a fait passé au réflex)
  • d’utiliser votre appareil dans des conditions de lumières difficiles
  • d’avoir de magnifiques bokeh
  • et d’avoir un magnifiques rendus, notamment en photo de portrait.

Par contre, plus l’ouverture est grande, plus cher est l’objectif 🙂

Photopassion - Ouverture - cadenas-1

Le nombre de pixels

On ne parlera que très peu du nombre de pixels, car finalement, savez vous qu’avec un 12 millions de pixels, vous pouvez réaliser de magnifiques 60x90cm. Faîtes vous tous les jours, de plus grands agrandissements ? Donc 12, 15, 18, 21 millions de pixels, c’est bien… Notamment pour faire un peu de recadrage, mais, au départ, vous n’avez surement pas besoin de 36 millions de pixels ! (enfin, on se demande d’ailleurs qui en a besoin).

Les différentes options : 

Voici donc les principales fonctionnalités des appareils réflex. D’autres questions se posent, et d’autres fonctionnalités existent que l’on peut voir dans la liste ci-dessous :

  • L’écran : désormais, vous pouvez également avoir des écrans orientables, voir même tactiles. L’écran orientable est un véritable confort, notamment quand on veut passer au dessus de la foule… ou faire des photos à ras de terre sans se coucher littéralement par terre.
  • Le wifi : Option qui peut être pertinente par exemple en studio, pour envoyer de suite ses photos sur l’ordinateur !
  • Le gps : Vous êtes fans de photos de voyage. Le GPS sur réflex vous permet de localiser chaque photo en ne refaisant rien et de les retrouver de suite sur les cartes fournies dans les logiciels de traitement
  • La rafale : Si vous avez envie de photographier des enfants, la rafale peut etre très interessante 🙂 mais 4 ou 5 images par seconde, c’est déjà très bien. Il ne faut pas oublier que les “réflex” permettent de faire des photos “immédiatement”. Pas de temps de latence entre le démarrage et le déclenchement… ou entre deux moments de la photo…
  • La fonction Vidéo : on ne peut pas l’oublier sur Photopassion 🙂 En effet, on parle beaucoup de vidéo sur le site 🙂 Si vous êtes donc intéressé par la vidéo, regardez bien si vous la fonction est proposée et dans quelles conditions ? Pouvez vous modifier les FPS ? La résolution ? Pouvez vous brancher un micro extérieur ?

La marque

On en a parlé, quelques lignes plus haut. Je n’ai pas de marques de réflex à vous conseiller. Allez vers celle qui vous plait, et qui correspondra également à votre utilisation et à votre évolution 🙂 Je connais personnellement Canon et Nikon, beaucoup moins Pentax 🙂 Je serais également très curieuse de tester Sony par exemple  ! Toutes les marques ont leurs particularités, leurs avantages et leurs inconvénients. C’est une affaire de goût souvent, et de coup de coeur dès le départ 🙂 Mais aussi d’amis. En effet, j’ai commencé sous Canon, car mes amis autour de moi, étaient Canon 🙂 Et je suis passée à Nikon grâce (à cause) de Guillaume 🙂

On a essayé dans cet article de prendre en compte les principales caractéristiques des boitiers réflex, et de vous présenter les principaux termes. Bien sur, on n’a pas pu tout aborder (comme la stabilisation, la motorisation…). Ces différents points très spécifiques feront l’objet d’autres articles un peu plus pointus. En attendant, si vous avez des questions, des remarques, concernant le choix d’un premier réflex, ou pour remplacer votre précédent réflex, n’hésitez pas commenter l’article 🙂

A propos de l'auteur

Photographe professionnelle, je suis passionnée par les voyages, l'architecture et l'humain. J'aime raconter mes aventures à travers des reportages photo Vous pouvez découvrir mon travail sur mon portfolio : Créateurs d'émotions

Articles similaires

18 Réponses

  1. Jacques Augé

    J’ai recement acheté un nikon d 7200 et je voudrais savoir si je peut faire du FOCUS TRAP pour capturer une image de ma petite fille qui coure sur la ligne d’arrivée.

    aussi avec mon ancien boitier nikon d 300.

    Merci beaucoup votre site est super et avec l’internet ,on peut en profiter même au bout du monde (Canada ) continuez le bon travail .

    Mr Jacques Augé

    Répondre
    • Celine Manceron

      D’après ce que je vois dans les spécifications de Nikon, il est tout à fait possible de faire du Focus Trap. Comment exactement, je connais pas l’ergonomie du D7200, mais n’hésitez pas à regarder la notice pour ce cas précis

      “Pilotage de l’objectif AF ponctuel (AF-S) : AF continu (AF-C), Sélection AF-S/AF-C automatique (AF-A), suivi de mise au point automatiquement activé si le sujet est en mouvement ; Mise au point manuelle (M) : possibilité d’utiliser le télémètre électronique”

      Répondre
  2. GAUTHIER

    Bonne idée Céline de vouloir aider les débutants dans le choix d’un réflex d’une façon simple et j’ajouterais les points suivants:
    Dans les grands magasins les vendeurs sont généralement incapables de donner des renseignements fiables et leur seul but est de vendre le stock disponible en débitant des aneries monstrueuses. Il est préférable de s’adresser à des magasins spécialisés pour avoir des renseignements précis.
    Concernant la marque, je préciserais que CANON et NIKON offrent un choix très étendu d’objectifs ce qui n’est pas toujours le cas dans d’autres marques ce qui est très important en cas de spécification sur un type de photographie.
    Les objectifs dédiés aux reflex APSC ne seront plus utilisables en cas d’évolution sur un reflex FULL FRAME et seront donc tous à changer !!!.
    je précise ces points car je connais des débutants qui se sont fait piéger car lors de l’achat le critère évolution possible n’est que rarement pris en compte et ensuite les blocages et les couts sont catastropiques.
    Ceci dit, un grand bravo pour votre blog que je lis assidument.

    Répondre
    • Celine Manceron

      Merci pour ces précisions supplémentaires. C’est volontairement que je n’ai pas parlé d’objectifs DX ou FXcr c’est déjà assez compliqué. Par ailleurs la proportion de personnes passant de l’aps-c au full frame reste encore minime… Ces notions d’objectifs, de qualité et de pique doivent se poser justement au moment de faire son parc d’objectifs 🙂 mais promis, on en parle ensuite

      Répondre
  3. Eliane

    Bonsoir
    bien que n’ayant pas de projet d’achat je veux seulement vous dire mon expérience.
    j’ai commencé le réflex numérique (j’ai tjrs mon AE1) avec le 400d, puis le 550d avec lequel je me suis régalée. Puis une opportunité , celle d’acheter le canon 7d chez un photographe . Peu de déclenchements, soit vraiment une bonne occasion. Mais ……il y a un mais…. j’avais investi dans le 17-55 f2,8 entre autres.
    Alors quel pb me direz-vous ? eh bien le poids ! j’ai de petites mains et tout cela pèse d’où un certain nbre de bougés et je fatigue aussi (je ne suis plus très jeune!) je ne peux pas toujours utiliser le trépied. Ok pour le 70-200 mais lorsqu’on doit conserver la réactivité …… Donc IMPORTANT avoir la possibilité de manipuler le boitier avec objectifs.
    Tout à fait d’accord avec Gauthier
    moi aussi je suis de près votre blog.
    merci beaucoup pour les conseils que vous donnez.

    Répondre
    • Celine Manceron

      Eliane, tu es exactement la personne et la preuve vivante, qu’on ne peut pas tous monter et prendre un boitier plus lourd… Que le 5D MIII ne te conviendra par exemple jamais.

      Personnellement, quand Guillaume a voulu un D3S, je n’ai pas suivi. J’ai préféré garder le D700, plus léger, que le D3S qui comporte d’office un grip… Trop gros et bien trop lourd pour mes petites mains 🙂

      Répondre
      • Alex

        Bonjour Celine, si le D3S est trop lourd et gros et que tu préfères ton D700, tu devrais adorer un D610 voire D750 pour tes petites mains 😉 . Sinon il existe bon nombre de solutions pour mieux supporter le poids de son matériel, courroie plus solide (indispensable vu les courroies fournies), harnais, monopod…
        Sur l’article, l’ensemble est pertinent même si on retrouve les mêmes poncifs que sur beaucoup d’autres articles (l’objectif plus primordial que le boitier, qui ensuite se transformera par un article expliquant que le primordial c’est le photographe ^^ que ce soit boitier, objectif ou photographe, aucun ne peut faire de photos sans les 2 autres, le primordial est de connaitre son matériel pour l’utiliser au mieux).
        Après, l’avantage du prix des fixes sur les zooms n’est pas toujours vrai, surtout si on dissèque par focales (un 50mm f/1.8 à 150€ comparé à un 24-70 f/2.8 à 1500€ par exemple, donc l’ensemble des focales entre 24 et 70 qui donne 1500/46=32€ la focale à f/2.8) mais là c’est du pinaillage lol.
        Enfin, pour la résolution, on visualise plus souvent ses photos sur des écrans de télé ou d’ordinateur qu’en les imprimant de nos jours. Pour l’instant le plus répandu est le FullHD à 2Mp, la 4K commence à se populariser (8Mp) et des écrans 8K sont déjà en cours d’élaboration (32Mp). Une fois la 4K popularisée (et dans ce domaine ça va de plus en plus vite) la prochaine génération 8K qui sera développée dépassera déjà les résolutions de tous les reflex actuels hormis les D800 et 5DS. A l’heure du numérique ce sont les écrans qui garantissent la pérennité de la visualisation des photos, maintenant que ceux-ci augmentent de façon exponentielle les capteurs sont obligés de suivre. On n’en est pas encore là, mais arrivera un moment pas si lointain où 24Mp ne suffiront plus à afficher une photo en plein écran…

      • Celine Manceron

        Merci Alex pour ce commentaire

        Passage au D610, impossible pour moi 🙂 C’est une question de fierté… Mais petite avant premiere, il y a du changement de marque dans l’air…
        Passage aux hybrides ou autre, idem, impossible, c’est trop petit 🙂

        Concernant boitier / Objectif, je suis entièrement d’accord avec la phrase : “le primordial est de connaitre son matériel pour l’utiliser au mieux”

        Pour l’instant, un 12 ou 20Mpixels suffisent amplement meme pour les TV 🙂 Honnetement, ayant également le D800, je pleure à chaque fois que je développe mes RAW…

      • Alex

        C’est sûr, après faut le matériel informatique qui suit ^^. Mais autant en argentique un négatif qui date de 50 ans qu’on avait tiré sur grand format on peut le refaire au même format aujourd’hui, autant avec le numérique la résolution à son importance et mine de rien, passer du 480 au FHD a mis du temps mais maintenant ça s’accélère à une vitesse folle.
        Passage aux hybrides….tu es sur plein format…je mets un billet sur un Sony A7 😉 .

      • Alex

        Ah oui trop petit ^^ du coup Sony a99, premier Pentax FF ou du Canon… bon ben ça doit être canon, 5DIII peut-être? De mon côté le D750 a encore trop peu servi, le changements c’est pas maintenant :p .

      • Celine Manceron

        Le D750 est très très bon 🙂
        J’avoue que le 5DMIII me fait de l’oeil… Mais le 5DS également…

        Et retourner chez les rouges, c’est comme retourner à mes 1er amours…

      • Alex

        Le 5DS et ses 50Mpixels? Pire que les D8xx ^^. Changer de crèmerie pour moi est inenvisageable vu toutes les optiques que j’ai et je ne renoncerai pas à mon 14-24 f/2.8 🙂 .

  4. robert

    Bonjours je rejoins beaucoup Eliane pour ma par étant Handicapé et mordu de photo j’ai acheté un NIKON d7100 plus un sigma 19/35 F1.8 +poignet GRIP +un gros flash tous cela pèse très lourd j’ai pu m’acheter récament un PANASONIC LUMIX DMC-FZ1000 et Là il y a une différence énorme le poids très bonne prise en main qualitée d’optique au top je revis mais je n’ai pas vendu mon D7100 pour autant je le garde j’ai trop bataillé pour l’avoir mais maintenant je n’utilise presque que le PANASONIC, voila j’espère avoir quelques conseils de plus et merci beaucoup à Céline et Guillaume
    pour ce site et ses conseils très utile pour la photographie. Robert

    Répondre
  5. Thierry

    J’ai débuté en Canon avec un 600d, ensuite le 5D mark II et depuis début 2014 le 5D mark III (grippé), j’estime avoir perdu énormément de temps avec les 2 premiers, avec de bons objectifs le 5D mark III est simplement fabuleux…

    Répondre
  6. TOLLE-LACOSTE jean-marcel

    Vous parlais toujours de canon, comme reflex conseillé. Je peux vous affirmer que
    nikon c’est également très bien. Membre d’un un club image local, affilié à la FPF, nous sommes à 90 % équipé de cette dernière marque. Toutes mes félicitations pour
    le sérieux de vos publications. Cordialement @jmtl.

    Répondre
    • Guillaume Manceron

      Bonjour, Nous avons pendant été 6 ans pour Céline chez Nikon et 7 ans pour moi même et nous savons que Nikon fait de tres bon reflex et de tres bonne optique comme le 14/24 ou le 105.

      Répondre
      • Alex

        Dans cet article en tout cas, ça ne parle pas particulièrement de Canon, excepté peut-être de façon subliminale avec les images ^^.
        Le 14/24, le 105, les 85 f/1.4-1.8, le 50 f/1.8, le 70-200 f/4, le 200 f/2, le 24 f/1.8…plein de très bonnes optiques chez Nikon, comme chez Canon et leurs 70-200 f/2.8L II, 35 f/1.4L II, 85 f/1.2L, 135 f/2L, 200-400 f/4L, 24-70 f/2.8L II, 100mm f/2.8L… sans compter les marques tierces avec les Sigma Art 24-35 f/2 et 24-105 f/4 ainsi que les fixes 20, 35 et 50 f/1.4, le 120-300 f/2.8 Sport et les macros 105/150/180 f/2.8, ou les Tamron 24-70/70-200 f/2.8 VC et leurs dernières focales fixes 35/45 f/1.8 et macro 90 f/2.8.
        Bref, du choix dans les deux marques pour tous les gouts (sans compter les objectifs 300mm+ très chers mais excellents), mais faut admettre que le parc Canon est un peu plus complet avec un beau 24-70 f/4, des 50 et 85 f/1.2 très particuliers, un 70-200 f/2.8 qui est vraiment un 70-200 f/2.8 et un 135 f/2 encore très performant surtout comparé au vieux Nikon (certains pensent même qu’il n’y a pas de 135 f/2 chez Nikon tellement il est vieux lol).
        Etant chez Nikon, j’avoue que les 50 et 85 f/1.2 et le 135 f/2 de Canon me font envie. Pour le 135 Sigma ou Tamron finiront bien par en sortir un ou Nikon renouvèlera le sien, par contre pour les f/1.2 je pense qu’ils resteront encore un moment exclusifs à Canon :/ .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.