Le noir et blanc est ancestral en photographie, puisque celle-ci a débuté avec lui, entre temps, la couleur nous a permis de pouvoir faire des photographies plus proches de la réalité, de restituer le mieux possible ce que nous voyons réellement. Cependant, le noir et blanc regorge de qualités, et permet de travailler certains aspects de la photographie. Nous allons voir dans cet article ce qui rend un cliché en noir et blanc beau et attractif, sans que celui-ci n’ait besoin de couleurs pour attirer l’attention, et surtout en quoi il va vous permettre de progresser plus rapidement.

Le noir et blanc permet de travailler sur les contrastes

En effet, lorsque vous travaillez en noir et blanc, vous ne disposez que d’une palette allant du blanc au noir, en passant par divers sortes de gris. Cela restreint les possibilités en terme d’association de couleurs, mais cela permet par ailleurs de travailler sur les contrastes !

On constate que les clichés en noir et blanc avec une forte dynamique, c’est-à-dire les clichés composés de grands écarts entre les zones foncées et les zones claires, en passant par des zones medium, attirent l’attention. On peut donc jouer avec la lumière pour mettre en valeur une zone de la photographie qui nous intéresse.

Prenons un exemple : Nous prenons une photographie de type « portrait plein pied » dans un décor particulier. Il se trouve que nous devons faire le portrait d’un ou d’un eécrivain. Nous avons donc choisi comme décor une bibliothèque. Dans le portrait que nous voulons faire, il est important donc que l’écrivain soit mis en valeur, mais aussi son univers. On peut donc placer des zones de lumières sur différents endroits pour attirer l’attention vers ceux-ci. Dans cet exemple, on placerait un éclairage dirigé vers la personne qu’on photographie, et on pourrait également, éclairer une zone du décor où se situe les livres dans les étagères. Ce travail sur la lumière pourrait également être fait en photographie couleur, mais l’œil ici ne sera pas diverti par les couleurs et leur potentielle inadéquation et se portera naturellement vers les zones plus en lumière.

Le noir et blanc permet plus de simplicité, et un travail sur les formes

En effet, le fait d’enlever les couleurs simplifie considérablement l’aspect chaotique que peut avoir une scène, et les effets d’attraction que peuvent engendrer certaines couleurs. On peut donc mieux s’intéresser aux formes, et à l’agencement de celles-ci dans la cadre.

Cet homme à vélo en gilet de signalisation jaune fluo vous gênait car la couleur qu’il portait était trop criarde et en désaccord avec les autres couleurs ? En noir et blanc, vous n’avez plus ce genre de problème. Vous avez simplement un homme à vélo dans votre cadre, ce qui peut être tout à fait intéressant et qui peut apporter une dynamique à votre photographie, là où, en couleur, il vous aurait posé problème.

Le fait de n’avoir plus à gérer ces contraintes que la couleur nous impose permet de focaliser mieux son attention sur la composition, et cela nous permet ainsi de progresser, et de, petit à petit, maîtriser cet aspect de la photographie qui fait partie des plus importants. En conclusion, le noir et blanc est intéressant pour bien d’autres aspects que nous ne développerons pas ici mais dont vous vous rendrez compte en pratiquant , il a notamment la faculté de nous faire penser à des images du passé et donc de donner à nos photographies un caractère intemporel et parfois poétique. Il y a quelque chose d’un peu magique dans les clichés en noir et blanc, lorsque ceux ci sont bien réalisés. Et si vous préférez tout de même la couleur, sachez qu’expérimenter le noir et blanc vous permettra tout de même de travailler certains aspects de la photographie, et de vous faire progresser de manière plus efficace !

A propos de l'auteur

Guillaume Manceron est le fondateur de photopassion.fr proposant des reportages photos, des tests d'equipements ou bien des podcasts. En 2006, Il découvre les joies d'avoir un reflex numérique et depuis sa passion n'a pas changé

Articles similaires

2 Réponses

  1. Stef

    Merci pour cet article très instructif sur le n&b. Je ne l’envisage pas suffisamment dans ma pratique, je photographie essentiellement les paysages et la nature sauvage. Mais je devrais le faire ! Il arrive souvent qu’il y ait de fortes dynamiques dans les scènes que je photographie, ce serait en effet un moment opportun pour m’y mettre…

    Répondre
  2. SCHIETECATTE Jean Marie

    Bonjour Céline et guillaume,

    Effectivement le noir et blanc est intéressant pour bien d’autres aspects et notamment pour les photographes qui, comme moi, sont…. daltoniens 😉

    Très bonne journée à vous deux.

    Jean Marie

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.