Avec une petite sortie photo qui s’organise autour des lumières des fêtes, c’est le bon moment pour parler du Bokeh, et découvrir ce que ce mot d’origine japonaise signifie dans le monde de la photographie.

Faire des photos, c’est notre passion. Et après, on essaie tous de faire de belles photos 🙂 et de faire en sorte que notre sujet principal ressorte bien de la photo, et que notre arrière plan ne vienne pas trop pertuber notre photo. Et oui, mais dès fois l’arrière plan n’est pas facile à maitriser… il y a beaucoup de lumières… des points lumineux partout…

L’eau, les bougies sont particulièrement génant par exemple… Mais il existe une solution et une technique permettant de bien isoler votre sujet principal, tout en mettant en valeur votre arrière plan ! Le Bokeh !!! L’objectif est très simple. Utilise de très grande ouverture, faire la mise au point parfaitement sur votre sujet principal et déclencher !

Résultat : un sujet net, et un arrière plan flou. Et surtout, des points lumineux flous, diffus qui ne viennent plus perturber votre photo. Par ailleurs, ces points lumineux maintenant tout doux peuvent devenir un vrai point fort de votre photo ! Cela permet de mettre en avant les reflets du soleil sur l’eau… de mettre en avant la multitude de bougies, tout en restant centrés sur le moment de culte de la personne… Les couleurs des lumières extérieures peuvent également apporter un peu de gaîté dans vos photos de nuit ! A vous de composer avec les Bokeh afin qu’ils fassent partie de vos photos 🙂

Par ailleurs, tout type de photos peuvent se prêter au jeu des Bokeh ! à commencer par la photo de rue 🙂

Le bokeh dans la photo de rue

On vient déjà d’en parler dans les paragraphes précédents, la photo de rue se prête particulièrement bien au jeu du Bokeh, particulièrement au bord de l’eau ! Essayer le contre-jour ! Le soleil viendra directement taper sur l’eau, et produit de nombreux points lumineux.

Ces bokeh vont faire en sorte que votre sujet se détache nettement de l’eau, et se démarque de part son action. C’est ainsi qu’on a l’impression d’entendre ce guitariste jouer ! et qu’on voit cette petite fille à vélo se détacher lors d’une promenade dominicale.

Pour ces petits verres d’Absolut dans l’Ice Bar de Stockholm, les Bokeh apportent une petite note de fantaisie. Sans eux, la photo serait fade 🙂

Et les traditionnelles photos des bougies ! Il ne faut pas oublier que les bougies sont synonymes de culte, et qu’il faut respecter ces moments là. Cependant, ils sont aussi magnifique à immortaliser ! Du coup, il faut bien penser à sa photo avant de déclencher ! Les bougies en arrière plan et particulièrement le bokeh va venir éclairer la main et renforcer le moment solennel de la photo !

 

La suite de l’article bientôt avec la macro, les portraits !

Vous pouvez dès à présent réagir sur l’article via le compte twitter ou sur notre page facebook.

 

A propos de l'auteur

Photographe professionnelle, je suis passionnée par les voyages, l'architecture et l'humain. J'aime raconter mes aventures à travers des reportages photo Vous pouvez découvrir mon travail sur mon portfolio : Créateurs d'émotions

Articles similaires

9 Réponses

  1. Nico

    Article simple mais bien illustré ! Je rajouterai que tout n’est pas possible puisque le bokeh (ou la PdC) est fonction de la taille du capteur et de la distance de mise au point.
    Par ailleurs, bokeh vient du Japonais et n’est pas vraiment un mot anglais.

    Répondre
  2. Fabien

    Le bokeh offre des possibilités créatives intéressantes et cela est bien mis en avant dans l’article.
    Je retiens aussi les jolies lumières dans les photos qui illustrent l’article. Elles ont à mon avis autant d’importance que le bokeh dans la réussite de tes images.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.