Aujourd’hui je vais vous parler du mot “workflow”,  dans le domaine de la photographie numérique c’est vraiment quelque chose d’important. C’est d’ailleurs un élément que les personnes laissent un peu de coté, et de ce fait perdent régulièrement des photos.

La tâche étant grande et voulant faire la chose de façon vraiment complète pour vous lecteurs, ce sujet sera abordé dans 4 billets différents. Je vous invite donc à laisser un commentaire pour améliorer la suite du tutorial ou a donner vos techniques de workflow.

En discutant avec différents photographes amateurs ou professionnels, je constate qu’il y a deux types de photographes, ceux qui sont capables de retrouver une photo parmi des centaines et ceux qui le sont pas. Ce qui les différencie ? La qualité de leur workflow photos.

Je vais commencer aujourd’hui par mes petites techniques d’importation et vous expliquer comment je traite une série de photos.

1er étape : Une fois que j’ai déchargé ma carte SD, je fais un tri des fichiers RAW (Suppression des photos floues, des photos sans intérêts, etc….)

2 ème étape : Une fois un répertoire créé avec pour nom  la date des clichés, je classe mes photos dedans et je vais voir la conf des photos pour être sûr de la date (on trouve l’info en faisant un clique droit sur la photo et en cliquant sur “Propriétés” , c’est le champs “Date du cliché”) :

Mon répertoire va donc ressembler à ça :

Photos Guillaume
|
|->01/12/2009
|—->IMGXXXX.dng
|—->IMGXXXY.dng
|—->IMGXXXZ.dng
|->02/12/2009
|->03/12/2009

Je fais le choix de ne pas mettre le nom de l’événement pour le répertoire car pour moi les métadonnées font cela très bien, elles me permettent aussi d’être plus rapide pour rechercher une photo.

Dans chaque répertoire daté, je créé un sous-répertoire qui se nommera “JPG” et qui va me permettre d’exporter mes fichiers RAW en JPEG une fois le traitement terminé 😀 .

J’importe ensuite mes photos dans un outils de traitement photos, petite astuce pour les utilisateurs de “Lightroom”, quand j’importe je choisis le mode d’aperçue standard, cela me permet de gagner quelques secondes lorsque que je traite une série complète.

Suite à l’importation de mes photos, celle-ci varie en fonction du nombre de photos, je décide d’attribuer une note à chacune d’entres elles avec les valeurs suivantes :

5 Etoiles : Je suis un génie j’ai rien à faire
4 Etoiles : J’ai une modif à faire sur le cadrage mais le contraste est bon
3 Etoiles : J’ai une modif à faire sur le contraste/balance des blancs/
2 Etoiles : J’ai une modif poussée à faire sur les couleurs/contraste/balance des blanc ….
1 Etoile : Risque de passer à la poubelle mais j’ai un doute
0 Etoile : Directos poubelle

Pour la petite anecdote, nous sommes photographes, nous avons une sensibilité qui nous est propre, je vous conseille de faire une deuxième passe avec quelqu’un d’autre qui n’aura pas peur de vous dire que vos photos sont ratées ou alors qu’elles ne transmettent rien. Pour ma part, c’est ma compagne qui joue ce rôle, à la fin de mon importation et de mon premier tri, je lui demande de repasser sur les photos et de faire un tri sur les photos ayant 3/2/1 et 0 étoile (s) 3/2/1, 0. Il arrive que certaines photos sans étoiles arrivent à avoir 1 voir 2 étoiles.

Pour finir sur ce premier chapitre de workflow photo, je vous invite aussi à ne pas travailler tout de suite vos photos , mais vous laissez quelque semaines entre la prise de vue et la suppression finale. Car si vous traitez de suite vos photos vous avez encore le souvenir de votre séance, cela vous guide et fausse un peu votre jugement, laisser le temps à votre memoire d’oublier la prise de vue et refaire un  tris quelques semaines/mois après et vous verrez des choses risquent de changer dans votre classement 😀

A propos de l'auteur

Guillaume Manceron est le fondateur de photopassion.fr proposant des reportages photos, des tests d'equipements ou bien des podcasts. En 2006, Il découvre les joies d'avoir un reflex numérique et depuis sa passion n'a pas changé

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.