Tout Parisien et photographe connait forcément la Défense, et à passer quelques temps à tester les photos d’Architecture. Aujourd’hui, c’est Guillaume Coqueblin qui vient nous parler de cet endroit si particulier en Ile de France.
Comme tout Francilien qui se respecte, j’ai eu  l’occasion au fil du temps de passer part le quartier de La Défense. On peut y prendre une correspondance, y faire ses courses, visiter un salon, ou passer un entretien mais on peut aussi s’y promener, et ce n’est pas pour rien que c’est un endroit très visité photographiquement.

J’adore la diversité architecturale de ce lieux, les coins et recoins qu’on trouve en se perdant à moitié, il y a de quoi fureter ou expérimenter. C’est quasiment à chaque fois un des premiers endroits auxquels je pense quand je ressens le besoin d’aller faire des photos mais sans idée particulière.

Qu’il pleuve qu’il neige ou qu’il vente, il y a toujours quelque chose qui attire l’oeil ou un nouveau point de vue, un reflet, un nuage.

C’est une zone très variée que je trouve idéale pour des défis personnels du type “1 jour 1 objectif” et se forcer à composer avec une focale fixe ou un téléobjectif uniquement, et relativement accessible même de nuit avec des objectifs qui ne sont pas forcément très lumineux ou stabilisés grâce à la lumière ambiante présente en permanence.

Les abords sont aussi très sympa, de jour comme de nuit, et au final il y a quasiment autant à voir à partir de l’esplanade que de tous les chemins qui y mènent. C’est souvent dans ces endroits là que l’ont fait des rencontres intéressantes, beaucoup d’animations spontanées et de gens qui profitent de ce mic-mac.

A chacun sa passion mais je n’aurais pas fait ce qu’il faisait 🙂
Des jeux d’ombres et de lumière un peu partout, il est vraiment possible de s’amuser facilement avec toutes ces tours vitrées et les lumières qui restent allumées toute la nuit pour beaucoup.

Des chemins qui invitent à les prendres meme s’ils sont tortueux.

Les fameuses golden hours, mais qui signifient aussi fraîcheur en été, j’adore me promener à ce moment de la journée.
Les gens marchent tranquillement, se prélassent, décompressent de leur journée, sur un parvis qui grouille de gens stressés et énervés. C’est très apaisant et ça permet de prendre encore plus le temps de regarder autour de soi, à l’affût de la vue qu’on avait pas encore eu.

Où les jets d’eau côtoient des mastodontes de béton armé de toutes les formes pour s’amuser avec les perspectives.

La défense c’est aussi un centre commercial d’une architecture particulière et interessante.

Depuis un peu plus de 2 ans j’y vais ou j’y passe régulièrement et quand je ne suis pas trop pressé je ne manque pas de prendre mon réflex.

Dès fois je regrette presque de ne plus avoir de compact pour pouvoir le trimballer partout sans être encombré, mais toujours à l’affut. Autre regret que celui de n’avoir jamais travaillé jusqu’à présent dans une des tours, je ferais presque des heures sup’ gratuitement rien que pour la vue.

Vous pouvez retrouver l’album avec toutes les photos sur le flickr de Guillaume.

A propos de l'auteur

Photographe professionnelle, je suis passionnée par les voyages, l'architecture et l'humain. J'aime raconter mes aventures à travers des reportages photoVous pouvez découvrir mon travail sur mon portfolio : Créateurs d'émotions

Articles similaires

5 Réponses

  1. Sylvain

    Chouette reportage !
    La Défense est un lieu que j’adore et c’est vrai qu’il y a de quoi faire dans cet énorme quartier !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.