A une époque je faisais mon sac plutôt du genre : je prends tout et je mets tout dans le sac comme je peux. Mais ce n’était clairement pas la bonne idée. Depuis quelques temps, préparer mon sac vidéo c’est devenue une petite cérémonie et je n’exagère à peine. Je prépare maintenant mon sac la vielle de ma séance de tournage et je m’installe sur la plus grande table de la maison.

Avant de préparer mon sac, je commence par regarder quelle activité, je vais faire pendant mon tournage. Est ce que je vais beaucoup marche ? Est ce que je suis motorisé ? Est-ce que j’ai envie d’avoir 10kg d’équipement sur le dos ?

Pour vous guider voici mes deux règles :

  • Pour une activité physique (randonnée, marche ou plus simplement balade en famille) je vais favoriser un équipement léger sans trop d’accessoires. Maximum 1 boitier et Un/deux Objectifs. Je fais le choix du léger, ce serait dommage que j’abime mon dos…
  • A l’inverse, quand je sais que je suis motorisé ( voiture, moto, vélo) j’ai le droit de me faire plaisir et je me permet de rajouter un peu d’équipement (une optique en plus par exemple) avec un trépied et une tête fluide par exemple

Dans tous les cas je ne transporte jamais tout mon matériel !

Pour choisir le ou les boitiers :

Si tu n’as qu’une seule caméra, ou réflex numérique pour filmer, tu le prends sinon je ne vois pas trop comment tu va pouvoir faire. Si tu as plusieurs boitiers, pour le choisir je me base sur mon envie du moment et sur le poids que j’ai envie de transporter.

Quand je suis dans le cadre d’un videorepoortage pour mes réalisations personnelles je ne prends qu’un seul boitier. Cependant, à l’inverse quand je suis en prestation, je double toujours. Je pars donc avec deux cameras.

Dans mon cas ça peut être simplement le GH4 qui m’accompagnera ou alors en prestation cela peut être un réflex numérique et l’hybride GH4

Les optiques :

Comme dit plus haut, je ne prends jamais tout mon matériel même quand je suis motorisé. Pour choisir quelle optique je prends, j’applique donc la loi du paretto. dans 80% des cas quelles seront les vidéos que je souhaite réaliser par exemple en extérieur : le 12/35mm (Panasonic, pour hybride) va toujours très bien. A l’inverse quand je sais que je vais travailler avec un modèle et que j’ai envie de faire du portrait je sais que je vais travailler principalement avec le 20mm sur un Hybride et le 105mm sur un réflex numérique.

Les accessoires :

Pour ce qui est des compléments de tournage ou plus simplement des accessoires, je prends toujours avec moi un système de stabilisation, parce qu’en vidéo nous n’avons pas le choix, nous devons être stable dans toutes les situations. Je reste donc en permanence avec mon monopod quand je sais que je vais être en randonnée et à l’inverse quand je peux prendre une charge un peu plus lourde je prends un trépied avec une tête fluide.

A propos de l'auteur

Guillaume Manceron est le fondateur de photopassion.fr proposant des reportages photos, des tests d'equipements ou bien des podcasts. En 2006, Il découvre les joies d'avoir un reflex numérique et depuis sa passion n'a pas changé

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.