Merci à Olivier webmaster du site Aphasix de me permettre de vous présenter un test en conditions réelles d’un Pentax 15mm Limited.

Ci dessous son compte rendu.

 

J’ai passé une semaine en Bretagne. Mon dernier séjour datait de mai 2007, à la mort de mon père. J’avais tout de même fait pas mal de photos, avec mon Lumix (FZ30), lequel était muni d’un zoom impressionnant.

Mais dans cette semaine, j’ai décidé de n’utiliser que mon nouveau DA15mm Limited, lequel m’a été offert par l’ami Giorgio. Naturellement, je n’ai pas tenu, ayant utilisé de temps en temps mon DA*60-250mm. Mais tout de même, le DA15 a été l’objectif principal de la semaine. Le bilan est très large­ment positif, bien que contrasté –pas forcément au sujet de l’objectif lui-même, mais généralement du fait de mon manque d’expérience avec ce genre de matériel.

Avec mon DA* 16-50mm, j’étais généralement plus du côté du 50mm que du 16. Et de plus, j’ai relati­vement rarement, à Ber lin, l’occasion de faire des photos de paysages, domaine de prédilection sup­posé des objectifs «grand-angle». Mais lors de cette semaine, j’ai eu quelques surprises :

  • un «grand-angle» est très utile dans les endroits «étriqués», et/ou dans les endroits par ti cu liè re­ment sombres
  • le pay sage, c’est *très* difficile

La découverte a eu lieu dans l’église de Rumen gol (au-dessus du Faou, pour ceux que ça intéresse). Elle est truffée de
statues polychromes extraordinaires. Mais pas de lumière. Même à 1600, j’étais sou­vent avec des temps de pose genre
18 seconde, 14 seconde, l’utilisation d’un objectif genre du 15mm s’impose immédiatement. Cela dit, je trouve que l’objectif un petit peu «mou» si je l’ouvre au maximum. En général, je le laisse ouvert (ou fermé) à f8. Honnêtement, avec mon K20D, 14 de seconde est la limite pour utiliser le DA15mm «à la main», même avec la stabilisation.

La première photo a été prise, posée sur une table, avec un temps de pose d’1/2 seconde. La statue est «cachée» dans un coin de l’église de Plougastel. La statue est à moins d’un mètre de moi. Malgré le bruit (église sombre et 1600 ISO), je trouve l’image tout de même bien réus sie. J’ai fait plus d’une centaine de photos dans diverses églises de la région, et j’ai fait plus de quatre-vingt dix pour cents de ces photos avec le DA 15mm.

Le «domaine» des objectifs «grand-angle» est naturellement le paysage. J’ai eu (et j’ai encore) des pro­blèmes pour gérer a luminosité du ciel quand j’ai essayé de faire des paysages. Par moments ça tourne au cauchemar. Le manque de dyna mique des appareils numériques m’agace. Mais peut-être que ma technique est insuffisante.

Pour la seconde photo (le sémaphore de la pointe Saint-Mathieu, au nord de Brest, avec sa voisine la ruine), ça c’est bien passé. Mais trop sou vent mes cieux «bleus» sont cyan, ou même blancs.

Sinon, le piqué de l’image est excellent. Encore une fois, le DA 15mm Limited est, en fait, un petit peu mou si on ouvre à plus que f8. Cela dit, f8 est une ouverture commune dans les photos de paysage, tous objectifs confondus, histoire d’avoir une profondeur de champ la plus grande possible. Un paysage avec f4 n’a à mon avis aucun sens. Donc si je n’utilisais le DA 15mm que pour faire du paysage, je n’aurais rien à lui reprocher. D’autant que les distorsions sont vraiment minimes (sauf si on tente une photo avec aux deux extrémité deux phares –soupir).

Mais si on l’utilise pour autre chose, cette «tare» (tout de même assez relative) peut être gênante.

Au compte débiteur, le couvercle de l’objectif est carrément chiant. Je l’ai laissé à la maison, l’ayant remplacé par un machin en plastique à 4,95€. Sans remords.
Et c’est fini pour les défauts.

Au compte créditeur :

  • la qualité de fabrication («Limited» oblige)
  • la gestion des distorsions (tant géométriques que chromiques)
  • le rendu des couleurs
  • le poids et la taille
  • l’abat-jour incorporé

En un mot, un chouette outil.

Je rappelle le lien d’Olivier que je remercie :

A propos de l'auteur

Guillaume Manceron est le fondateur de photopassion.fr proposant des reportages photos, des tests d'equipements ou bien des podcasts. En 2006, Il découvre les joies d'avoir un reflex numérique et depuis sa passion n'a pas changé

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.

Raccourcis clavier pour Lightroom

Pour être plus efficace sur Lightroom c'est possible avec les raccourcis clavier

Vous êtes maintenant inscrit

Recevoir des informations de Céline et Guillaume

Pour vous remercier on vous offre : 

- Une vidéo de 20min spéciale Lightroom, avec toutes les techniques pour bien débuter sous Lightroom.

- Les principaux raccourcis clavier Lightroom au format PDF

Merci pour votre inscription