Il y a des jours, rien ne va.. vous êtes fatigues, épuisés, tout vous énerve, mais vous n’avez envie de rien. Ce n’est qu’une petite déprime passagère, un petit coup de blues…rien de bien grave.. il faut savoir identifier déjà cet état et connaître les remèdes qui permettent de se remettre sur pied 🙂

En général, ces journées là, je fusille tout le monde du regard… mon œil semble en manque. Mais en manque de quoi ? De photos !!! Cet état m’arrive souvent quand je reviens d’une période riche en photos (comme une période de vacances, ou suite à un voyage) ou alors quand cela fait trop longtemps que je n’ai pas tenu mon reflex, que je n’ai pas entendu son bruit, que je n’ai pas ressenti cette sensation unique…

Pour réagir, j’ai plusieurs solutions : Premièrement, si possible, sortir faire des photos immédiatement et chercher l’inspiration… Sinon m’isoler sur mon ordinateur, musique à fond, et les yeux rivés devant lightroom. Je revis mes voyages, mes découvertes, je redécouvre mes photos (et je rattrape mon retard dans mon traitement), et cela me calme.. . En général, je ne passe que peu de temps sur le traitement (max 5min par photo… ) sauf qu’un jour, j’étais tellement pas bien, que je suis restée 3h sur une même photo… elle représente aujourd’hui beaucoup pour moi.

blues du photographe

La dernière solution, sortir la carte bleue (et oui, je suis une femme) et craquer ! Et en ce moment, la liste de course et d’envies est très longue (malheureusement,  ma CB a décidé de se cacher, mais je vais la retrouver pour faire les soldes…)

On remarque que la photo est une vraie passion, une véritable drogue, quand on éprouve ce manque. Et plus on progresse, plus ce manque arrive vite et est puissant et fort… et comme toute drogue, les solutions précédentes sont de moins en moins efficaces avec le temps…

Peut être qu’un jour, je ne tiendrai plus, et que le manque ne sera plus supportable, que même un boulot intéressant et des collègues sympas n’arriveront pas à compenser… peut être qu’un jour, je ne vivrai que par la photo…

Cependant,  aujourd’hui la photo est ma drogue, mon antidépresseur à mes coups de blues et mon morceau de chocolat !

A propos de l'auteur

Photographe professionnelle, je suis passionnée par les voyages, l'architecture et l'humain. J'aime raconter mes aventures à travers des reportages photoVous pouvez découvrir mon travail sur mon portfolio : Créateurs d'émotions

Articles similaires

6 Réponses

  1. Emilie

    C’est exactement la même chose que je ressens!! Exactement! Je ne pensais pas que d’autres personnes étaient comme moi!!

    Répondre
  2. Louis

    Des moments qui paraissent longs,novices ou chevronnés,on subit heureusement que le chocolat…!!! Louis.

    Répondre
  3. Eric

    Bonjour Céline,
    – nonnnn tu n’est pas seule héhé 😉
    Nb: j’ai exactement les mêmes symptômes.. Tout ce que tu as écrit me correspond ! presque ligne par ligne..

    Répondre
  4. Blah

    Et allez encore le bon gros vieux préjugé (véhiculé par une femme en plus) sur la carte bleue …
    Meuh oui les hommes ne dépensent rien en technologie, matériel c’est bien connu !

    Mais sinon joli article !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.

Raccourcis clavier pour Lightroom

Pour être plus efficace sur Lightroom c'est possible avec les raccourcis clavier

Vous êtes maintenant inscrit

Recevoir des informations de Céline et Guillaume

Pour vous remercier on vous offre : 

- Une vidéo de 20min spéciale Lightroom, avec toutes les techniques pour bien débuter sous Lightroom.

- Les principaux raccourcis clavier Lightroom au format PDF

Merci pour votre inscription