On continue dans les séries “Faire des photos en 4 étapes”. Aujourd’hui on va parler des 4 réglages indispensables pour la photographie HDR.

Je vais vous donnez les 4 points à ne pas oublier lors de la réalisation d’une photographie HDR.

1er étape : Les iso

Quand vous réalisez une photo en HDR, l’un des premiers conseils que je peux vous donner c’est de descendre les isos au minimum (100 ou 200). Pour moi une photo classique (sans HDR) avec beaucoup de bruit me gêne, alors imaginer une photo HDR qui contient 4 photos avec du bruit, cela devient inutilisable et impossible à récupérer.

2nde étape : La balance des blancs

En photographie HDR, la balance des blancs auto est à proscrire. Pour les fans du JPEG, favoriser une balance des blanc manuelle correspondant à votre éclairage ambiant et pour les personnes fans du raw, je vous invite aussi à fixer la balance des blancs de façon correcte dès la prise de la photo, cela sera du temps gagné en postprod.

Dans tout les cas j’invite les photographes travaillant en Jpeg de prendre leurs photos plutôt en Raw.

3eme étape : Le mouvement

La photographie HDR par définition c’est plusieurs photos IDENTIQUES prises à des expositions différentes. Pour une stabilité parfaite il est fortement conseillé l’usage d’un trépied ou alors d’un endroit stable comme un banc, une rebord de mur etc.. Fortement conseillé ne veut pas dire obligatoire vous pouvez très bien faire du HDR sur 3/ 5 photos sans trépied tous simplement en gagnant en stabilité soit avec le support d’un mur par exemple ou alors appuyé sur quelqu’un cela marche très bien

4eme étape : le mode manuel

Je vous conseille de favoriser le mode manuel : cela va éviter de vous faire surprendre par un changement de vitesse ou d’ouverture en plein milieu de votre série ca serait quand même dommage 😀

16 Réponses

  1. Olivier H

    Je plussoie concernant le format RAW! On travailler à partir d’un tiers moins de photos car le RAW contient plus d’informations (donc limiter les risques de bouger, ou de passages dans le cadre). Et puis certains logiciels d’assemblage ingèrent directement les formats bruts 🙂

    Répondre
  2. Payfu

    +1 pour le travail en RAW, les JPEG sont vraiment à proscrire pour réaliser un HDR car les gammes dynamique sont vraiment réduites et on perd en qualité.

    Tu n’as pas parlé du Bracketing ? Qui est une fonction que l’on retrouve également sur les simples compact aujourd’hui.
    Et je pense que le retardateur couplé au brackting est indispensable pour éviter les décalages.

    Répondre
      • Payfu

        Même si certain en utilisent que 2… 3 clichés c’est un minimum, 5 c’est bien mais 9 est à mon sens pas très utile à moins que la scène soit très illuminée mais je n’ai jamais essayé…

        Aujourd’hui photoshop CS5 par exemple possède la fonction “Virage HDR” qui te permet de réaliser un HDR à partir d’un simple cliché, ça peut dépanner mais ça ne remplacera pas 3 clichés.

      • Nounours

        Pour le bracketing la fonction est certes très utile et pour cause c’est celle que j’utilise mais encore une fois les deux marques Canon/Nikon ne font pas la même chose :

        Pour un bon rendu HDR il faut au minimum 3 photos chacune espacées de 2IL

        Nikon :

        Le Bracketing Nikon permet de prendre 3/5/7/9 photos mais chacune écartée de 1IL (impossible de le changer), donc pour un bon rendu HDR il faut au moins faire 5 photos pour obtenir au final un vrai rendu HDR à savoir 2 IL d’écart entre les photos

        Canon :

        Les boitiers Canon ont la possibilité de configurer le bracketing avant la prise de vue, on peut donc dire au boitier de prendre 3 photos mais chacune espacée de 2 IL

        Pour le coup le bracketing Canon gagne un point 😀

      • Celk

        Par contre, il me semble (et c’est que j’avais sur le 50D), que le bracketing de Canon est limité à 3 photos…

      • Payfu

        Oui, cependant je ne sais pas si le 50D fait comme le 5DMKII.
        Ce dernier permet de choisir l’IL dans laquelle tu veux faire ton bracketing : un classique c’est cela : -2IL 0IL +2IL alors qu’avec le 5DMKII tu peux faire -4IL -2IL 0IL ce qui peut être pratique dans un endroit trop (ou pas assez) lumineux.

        (Rien à voir, mais comment fait-on pour changer d’avatar ?)

      • etan

        La remarque concernant Nikon n’est pas correcte, ou ne s’applique pas à tous les boîtiers de la marque.
        Sur mon D90 je peux choisir les IL d’écart entre les photos, allant de 0.3 à 2IL (par incrément de 1/3 IL).
        Par contre je suis limité à 3 photos maxi … je privilégie donc personnellement plutôt le mode manuel, à moins que je sois à main levée, dans quel cas je me limite à 3 clichés.

        Il est par contre clair que d’autres marques (Pentax je crois, Canon peut-être également, …) permettent plus de souplesse en ce qui concerne p.ex. le nombre de prises de vue.

  3. Celk

    Oui, le 50D permet de changer l’IL et ton expo de ta photo du départ. Donc tu peux choisir de commencer à -1 et ensuite de faire les 2 autres avec 1/3 d’IL à 2IL de la photo de base.

    Pour l’avatar, il me semble que c’est par gravatar qu’il faut passer….

    Répondre
  4. Olivier H

    Pour précision, sur mon Nikon D700, je peux choisir entre 1/3IL et 2IL sur 3 à 9 clichés en mode bracketing. 🙂

    Répondre
  5. Olivier H

    (Pour Payfu, au fait, pour ma part j’ai un avatar car j’ai enregistré mon adresse email chez gravatar, et les blogs wordpress savent aller chercher l’image tout seuls 🙂 )

    Répondre
  6. JCBiker-Photographie

    Une question, je me demande toujours comment régler la première prise sur un BKT ?
    Quelle exposition choisir, en fonction des dominante environnemental.
    C’est vrai qu’avec 9 prises à 1IL la 9 ième est parfois transparente !
    J’ai un D700, c’est possible le réglage à moins 1 IL, mais sur mon D80 non.
    Amitiés.

    Répondre
    • Nounours

      @JC Pour ta première question je prends toujours ma 1er photo correctement exposée.

      Ensuite effectivement si la 9eme est transparente tu n’a donc pas besoin de 9 expos mais 7 auraient suffi pour réaliser à un beau HDR

      Répondre
  7. PINAUD Alain

    Bonjour à tous, je suis un novice dans le HDR, je fais parti d’un club photos, et j’ai un Pentax K20D, je vois que j’ai encore beaucoup de travail à faire, mais les photos sur ce blog sont superbes, et les conseils à suivre . Merci pour ces conseils et j’espère arrivé à votre hauteur.
    Cordialement.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.