Aujourd’hui je continue avec la série d’articles, la photo pour les geek. Le concept est très simple : un photographe présente une technique/un logiciel photo sur le blog en quelques lignes. Aujourd’hui c’est Maxime PRUNET qui nous présente sa vision de Bibble 5 Pro.

Ayant eu quelques menus problèmes avec Windows… oui bon ok, de gros problèmes, BSOD, la grosse casse toussa enfin bref, je suis passé sur Ubuntu et à Bibble 5 Pro.

Voilà, Ubuntu c’est très bien, stable, pas de gros plantages, belle interface MAIS (parce qu’il y a un mais forcément) il n’est pas forcément génial pour les photographes plus particulièrement pour le traitement des RAW. Il existe bien quelques logiciels de développement Raw comme Ufraw, RawTherapee ou bien encore Darktable mais ils sont soit instables, soit incomplets .
[Gardez quand même un œil sur Darktable, ça commence à vraiment bien évoluer] .
J’ai donc voulu quelques chose un tant soit peu professionnel tel que Bibble 5 Pro. Je pensais tomber sur un challenger de mon Lightroom chéri…

Ergonomie :

Nous sommes là bien loin de ce que l’on peu attendre d’un logiciel à 170€ . Autant vous dire que j’ai l’impression d’être sur la bêta du logiciel, trop d’onglets pour accéder à un paramètre où il faut encore scroller après. Des paramètres pas intuitifs pour un sous, cela est peut-être dû au fait que je suis trop habitué à lightroom. Passons maintenant au point des fonctionnalités .

Fonctionnalités :

C’est là que le bât blesse. Je pensais retrouver le minimum syndical pour laisser libre cours à son imagination et ne pas avoir à repasser par Gimp ou Photoshop derrière. Tout d’abord pas de ”Virage Partiel” ni même de ”Filtre Gradué”, alors bien sur il existe des plug-ins pour ça comme Splittoni ou bien GradFilter mais c’est le parcours du combattant pour les installer, tout du moins sur Linux.

Autre chose, on ne peut pas comme sous LR corriger quelques zones (éclaircir, assombrir…). Tout ça pour dire que je trouve ça vraiment idiot que ce soit aux clients de se débrouiller à installer des fonctionnalités qui devraient déjà être présentes à ce prix .

Par contre ( il faut bien lui laisser une chance quand même) j’ai bien aimé le module qui permet d’imiter le rendu de certaines pellicules comme la ILFORD FP4, la Tri-X ainsi que la Velvia . Bon encore là j’aurais pu être indulgent sur le logiciel mais passons maintenant au traitement

Traitement :

Par “traitement” j’entends par là ”Rendu du développement”. On va faire court, de par le manque de fonctionnalités, ça n’aide pas vraiment mais en plus de ça, le traitement du bruit est désastreux et l’accentuation de même. La correction des optiques est présente mais ne corrige rien (en tout cas pour les miennes même s’il les affiche)

Conclusion :

Ce logiciel n’a de “Pro” que le nom, peut être suis-je trop attaché à LR mais quoi qu’il en soit il ne vaut pas le prix demandé . Si vous désirez traiter vos Raw sous Linux je vous orienterai plutôt vers Darktable et pour épargner du temps, ne tentez pas d’installer LR sous Wine, cela ne fonctionne pas, seule solution possible reste la machine virtuelle Virtual Box

A propos de l'auteur

Guillaume Manceron est le fondateur de photopassion.fr proposant des reportages photos, des tests d'equipements ou bien des podcasts. En 2006, Il découvre les joies d'avoir un reflex numérique et depuis sa passion n'a pas changé

Articles similaires

11 Réponses

  1. Seb F.

    Je suis un peu surpris de cet article sur Bibble…

    Autant je suis d’accord que l’ergonomie et le design ne sont pas franchement le fort de ce logiciel, autant il y a deux trois choses avec lequel je ne peux que réagir :
    – les corrections localisées sont possibles depuis Bibble 5.0. En plus j’aime beaucoup la possibilité de sélectionner ses zones avec des polygones en plus des traditionnels cercles-ovales.
    – la correction du bruit est meilleure que LR2, mais effectivement moins bonne que LR3 avec la version “standard” de noise ninja (c-a-d sans achat de licence en plus). Il faut juste trouver le bon dosage
    – la correction des optiques a toujours bien marché chez moi, que ce soit sous windows ou sous ubuntu que j’avais à l’époque
    – les fonctionnalités de développement me semblent plus nombreuses que ce qui est dit dans l’article… par conter, ca ne fonctionne pas du tout pareil que LR, c’est clair.

    Après, ca fait effectivement plus d’un an que je suis passé entièrement sous LR, car je préférais de loin l’ergonomie… Mais, il y a quand même certaines fonctions de Bibble qui me manquent (moins depuis LR3 c’est vrai !)

    Répondre
  2. Max

    Déjà je me doit de préciser que j’étais sous LR 3 auparavant
    ensuite pour ce qui est de la correction localisée je trouve qu’elle n’a rien à voir avec LR .
    Pour ce qui est du bruit, je n’ai que LR 3 comme élément de comparaison comme tu le dis la version standard est moins bonne (même pas de réduction de la luminance).
    A propos de la correction optique, comme je l’ai dit dans l’article, peut être que cela ne fonctionne pas avec Mes cailloux (Pentax) .
    Niveau possibilité de développement je trouve LR bien mieux sans avoir besoin d’y rajouter des modules =) .
    P.S : Les presets manques énormément, même si on peu s’en faire soi même

    Répondre
  3. Muriel

    J’ai testé avec la version d’essai, et je partage la critique. Une faible copie de LR à mon goût. La retouche localisée ne rivalise pas avec LR. Au salon de la photo j’ai vu une démo très “avant vente” qui aurait pu me convaincre, mais dès que j’ai testé et tenter de reproduire ce que je peux faire sur LR alors là j’ai entamé un chemin de croix.
    Bref LR 3 est pour moi sans comparaison.

    Répondre
  4. Bones

    J’ai également été bluffé par la démo faite sur le salon de la photo 2010, et je l’ai testé après. Je pense comme toi Nounours que le fait d’avoir commencé de travailler sous lightroom, d’avoir ces petites habitudes, fait que bibble est moins attrayant. D’autant plus que lightroom je l’ai touché a 43 euros grâce à la FPF, soit moins cher que bibble donc rien à redire !!

    Répondre
  5. Bones

    Ah oui et j’ai oublié, je crois qu’a deux ou trois choses près, il est préférable de prendre la version standard et non pro beaucoup moins cher et tout aussi efficace (mais pas multi plateforme je crois).

    Répondre
  6. Julien Dorol

    J’ai testé Bibble surtout pour des histoire de rapidité. C’est vrai que ça tourne assez rapidement, mais ça manque encore d’aboutissement tant dans l’interface que dans le rendu des fichiers.

    Ce qui m’a définitivement fait abandonné, ce sont les plantages, et pourtant, je suis sous Mac (quasi jamais de plantage avec LR).

    Sympa cet essais

    Répondre
    • Max

      C’est vrai qu’il est assez rapide . Perso pas de plantage sous Linux (heureusement sinon je ne sais pas ce que j’aurais fait )

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.