Aujourd’hui dans le passionné de la semaine je reçois Julien Blavette, un photographe amateur qui s’est prété au jeu de l’interview.

Julien Blavette

Julien Blavette :  son site : Quelques Notes

Julien Blavette

Peux-tu te présenter en quelques lignes ?

Je m’appelle Julien, je suis un tout jeune trentenaire et de nouveau Parisien après une année passée au bout du monde, en Terre du Milieu. Je travaille aujourd’hui à l’édition d’un livre photos sur ce voyage. Ca va faire un an que je suis rentré, il serait temps que je le termine. Mais j’ai un vilain défaut : la procrastination.

Quel est ton matériel photo ?

Celui avec lequel j’ai commencé il y a deux ans : un Nikon D60 avec un 16-85mm VR. J’ai aussi un 50mm 1.4G que j’ai acheté de passage à Hong Kong. Un Flash Cobra SB-600 est venu compléter le tableau récemment Clignement d'œil émoticône. Je pense passer très prochainement au D7000 qui m’a pas l’air mal du tout, avec peut être un autre objo, style 70-300mm ou quelque chose dans cette veine.

Julien Blavette

Comment est venue ta passion de la photo ?

Je l’ai toujours plus ou moins eu. Passionné de voyage, c’est pour moi l’occasion de garder des souvenirs de moments passés, de lieux découverts. J’aime me replonger dans mes photos en attendant le prochain voyage. J’ai franchi le cap du reflex il y a deux ans. Je voyais des amis prendre de belles photos et faire les réglages eux mêmes. J’ai toujours voulu apprendre, connaître plus en profondeur la photo. C’est mon départ pour la Nouvelle-Zélande qui m’y a poussé. Je voulais faire de belles photos. J’avais alors un compact un peu limité qui me cramait tous mes ciels. Je me suis acheté un reflex et ai commencé à lire des tutoriels, à apprendre les bases, à prendre conseils…

Quel est le thème photographique que tu affectionnes particulièrement ?

Les paysages. Je crois que c’est lié à mon expérience. Lors de mon voyage, même si j’ai rencontré beaucoup de monde, j’étais souvent seul sur les routes. Et la Nouvelle-Zélande est propice à ce type de photos : volcans, glaciers, plage de sable blanc, orange ou noir, fumerolles, fjords… Des paysages à couper le souffle. Alors forcément je me suis fait la main la dessus plus que sur les portraits.

Julien Blavette

Julien Blavette Julien Blavette

Quels sont les photographes qui t’inspirent ?
Je ne suis pas encore très calé sur les photographes célèbres. Difficile donc de me revendiquer de telle ou telle école. Disons que quand je vois une photo, un style qui me plaît, je le note dans un coin de ma tête pour un jour essayer de la reproduire.
Quelle serait la photo que tu aimerais faire ? La photo que j’aimerais faire ?

J’aimerai faire une photo qui raconte à elle seule une histoire. Plus jeune je voulais devenir journaliste grand reporter. Il en est resté un goût pour les photos de grand reportage, et notamment celle de photographes qui partent sur des terres en conflits et qui en ramènent en quelques clichés une histoire. Sans prendre les mêmes risques, c’est ce style de photo que je souhaiterai faire.

Julien Blavette

Aurais-tu des conseils ou des améliorations à suggérer pour photopassion.fr ?

Un seul peut être, technico-pratique : je mettrais les liens en couleur, pour qu’ils soient plus visibles. Et un pluggin pour s’inscrire aux commentaires, très pratique quand on laisse un commentaire et qu’on veut suivre la discussion. Sinon le site est très sympa. Découvert il y a peu, je le suis assidûment.

5 Réponses

  1. Julien Dorol

    Beaucoup de souvenir pour moi en regardant tes images de NZ. C’est également là que j’ai recommencé la photo. Ce pays est un véritable paradis pour photographe, j’espère y retourner très bientôt.

    Bon courage pour l’édition de ton livre.

    Julien

    Répondre
  2. Delphine

    Roh l’auuutre, hey Ju quand tu prend mes photos pour illustrer ta bouille tu pourrais me prévenir ! Rah je vous jure pas facile de vivre avec un fan de la procrastination 😀

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.