On va parler pendant quelques lignes de sauvegarde et je vais vous donner une petite procédure à respecter quand vous réalisez une séquence vidéo.

Quand vous faite une séance vidéo, l’ensemble de vos données se trouvent pendant quelques heures sur une carte SD ou une carte CF. Bien que ces deux supports soient plutôt sécurisés et robustes, il n’est pas rare qu’un jour ou l’autre ils arrêtent tout simplement de fonctionner…

Pour prendre un de mes exemples, je faisais une séance en extérieur pour tester de nouveaux réglages donc en soit rien de bien important en terme de résultat. Arrivé à la maison, comme d’habitude, je commence ma procédure de sauvegarde que je vais vous détailler après. Au moment de sortir la carte SD du boitier, aucun soucis… le problème est arrivé au moment de rentrer la carte dans mon lecteur de bureau. La partie plastique de la carte SD s’est tout simplement ouvert en deux… Je me suis donc retrouvé avec dans les mains trois parties : d’un côté les deux caches plastiques et de l’autre le composant électronique.

Tout cela pour dire qu’un jour ou l’autre, une carte peut être défectueuse donc

  • pensez toujours à faire des backup de vos données le plus souvent possible et le plus rapidement possible,
  • pensez à renouveler régulièrement votre stock de cartes mémoires, surtout quand vous rendez compte qu’elles commencent à donner des signes de faiblesses.
  • et surtout, protégez correctement vos cartes mémoires au moment du transport. On ne laisse pas une carte mémoire en vrac dans le sac…

Comme promis en début d’article voici ma méthode pour réaliser des sauvegardes avec laquelle je me sens en sécurité. Tout commence un fois la séance terminée quand je rentre à la maison :

  • 1er étape -> Je stocke immédiatement l’ensemble des rushs sur un disque dur de 3,5 pouces
  • 2eme étape -> Apres le transfert je recommence à partir du disque dur vers le serveur de stockage de la maison ( je parlerais dans une prochaine vidéo de ce Nas)
  • 3 eme étape -> J’importe ensuite du disque de 3,5 pouces vers ma machine de montage
  • 4eme étape -> J’ai donc maintenant mes images à trois endroits. Je contrôle une fois dans mon logiciel de montage si j’ai bien l’ensemble de mes rushs.
  • 5 eme étape -> Formatage et non suppression de la carte utilisée et remise en service dans mon stock de carte SD

A propos de l'auteur

Guillaume Manceron est le fondateur de photopassion.fr proposant des reportages photos, des tests d'equipements ou bien des podcasts. En 2006, Il découvre les joies d'avoir un reflex numérique et depuis sa passion n'a pas changé

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.