Terminons notre tournée chez Canon pour choisir un reflex pour un budget de 2000 euros . Après une rapide présentation de la marque et de la gamme Canon, je suis orienté vers l’EOS 7D qui est présenté comme l’entrée du haut de gamme semi-pro.

Le canon EOS 7 D est commercialisé depuis septembre 2009, j’ai instantanément trouvé le temps d’adaptation, une fois l’appareil en mains, beaucoup moins long que les autres marques.

Passons à la fiche technique : capteur de 18 Mpx, Autofocus sur 19 points également et surtout un double processeur pour traiter les images.

Le miroir semi-transparent est une caractéristique Canon qui permet de visualiser l’image en permanence dans le viseur, même pendant le déclenchement. Très efficace pour contrôler sa prise de vue en mode rafale. Ajoutez également quelques gadgets comme : un niveau d’horizon artificiel ; la prise en charge d’un flash sans fil.

Le logiciel de traitement Digital Photo Professional (DPP) est offert à tout acheteur de reflex Canon. Il permet de post-traiter vos fichiers RAW, faire de la recomposition d’images, du traitement HDR et bien entendu il intègre toutes les fonctions de base de tri, de classement et de renommage par lots, sans oublier les retouches basiques comme l’outil tampon pour supprimer un défaut dans l’image. Ce logiciel permet de remplacer (pour moi qui suit un grand utilisateur de solutions libres/gratuites) des outils comme Luminance

HDR, XNView, Gimp (pour la partie tampon). Mais il ne gère pas les effets Tilt-Shift, ni l’assemblage panorama.

Passons maintenant à l’optique. En grand trans-standard, Canon ne propose qu’un 18-200 mm, mais d’autres marques génériques permettent d’adapter un 18-250 mm ou un 18-300 mm. Voyons les caractéristiques de l’EF-S 18-200 f/3.5-5.6 IS, un zoom puissant et polyvalent idéal pour les photographes voyageurs, allant du grand angle 18 mm jusqu’à une focale de 200 mm (grossissement 11x).

Des trois optiques proposées, l’EF-S 18-200 de Canon est certainement le meilleur rapport qualité/prix. Le piqué est très bon et homogène en grand-angle à toutes les ouvertures. Mais il faudra compter sur un piqué un peu moins bon à la plus grande et à la plus petite ouverture en téléobjectif. Les détails restent très nets en grand-angle. C’est un allié sûr pour les amateurs de paysage et d’architecture comme moi !

Enfin, pour le flash, ce sera un Speedlite 430 EX II. Un flash performant, polyvalent et complet affichant un NG43 à 100 ISO et une tête pivotante à 180°.

Passons au prix :

Boitier Canon 7D 1199€
Optique 18-200 561€
Flash 430EX II 287€
Coût Total 2047€

Objectif de nouveau atteint, puisque j’ai là encore déniché un bon plan : la boutique Canon Prony à Paris fait des promos à partir du 2 novembre 2012 jusqu’en janvier 2013. Avec une réduction de 100€ sur le boiter, 50€ sur le télézoom et 30 € sur le flash, l’économie est de 180€ au total.

Mais ce n’est pas tout : la boutique Canon est la première à m’avoir proposé une prise en mains de l’appareil lors de l’achat, point qui n’a pas été abordé par les autres marques.

Autres ressources pour le Eos 7D :

  • Maitriser le Canon EOS 7D, Vincent Luc, Ed. Eyrolles, nov. 2010, 364 pages.
  • Zoom sur le Canon EOS 7D, Philippe Garcia, Ed. Pearson, juin. 2010, 288 pages.
  • Canon EOS 7D, A. Azoulay et M. Dubail, Ed. Micro Application, avr. 2010, 153 pages.
  • Canon EOS 7D, A. Azoulay et M. Dubail, Ed. MA Editions, mars 2010, 253 pages.

A propos de l'auteur

Aymeric est photographe amateur, auteur de son blog. Passionné de photographie d’architecture, nature et paysages, son blog et son travail sont destinés à tous les photographes francophones, qu'ils soient amateurs ou professionnels, et relatent ses expériences personnelles. Il aime apporter des conseils, et partager ses trucs & astuces pour aider notamment les débutants ou amateurs à optimiser leur flux de travail photographique.

Articles similaires

8 Réponses

  1. Patrick

    Bonjour,
    Un 18-200 sur un 7D c’est un peu dommage non ?
    Pour rester dans le budget pourquoi ne pas prendre un 15-85 ou un 17-55 sans le flash ?

    Répondre
    • Aymeric

      Bonjour Patrick,

      Je ne trouve pas que ce soit dommage de metre un 18/200 sur un 7D. Tout dépend l’usage que l’on va en faire.

      Rappelons tout d’abord que le but de l’article était de proposer le même matériel chez tous les constructeurs, ce qui explique ce choix pour le 18/200 Canon.

      Ensuite, on souhaitait obtenir une optique très polyvalente, pratique en voyage en ne transportant qu’un seul objectif.

      Maintenant, il est sur qu’une optique à moins grande amplitude de focale et de meilleure qualité permettra des photos plus piquées. J’ai essayé un 17/50 chez Sigma qui est aussi excellent sur ce type de boitier.

      Aymeric

      Répondre
      • Fabien (Astuces Photo)

        Bonjour,

        En voyage j’emporte toujours un 18-200 avec mon D300. Certes il n’ouvre pas à 2,8 mais sa polyvalence et son poids font toute la différence.

        Un grand bravo pour cette série d’articles Aymeric 🙂

  2. Samir

    Je valide le 7D est un excellent boitier, moi-même en tant que pur Nikoniste je dois dire qu’il m’a fait hésiter à passer chez Canon.

    C’est surtout un très bon (voire excellent) boitier pour la vidéo, saviez-vous qu’il y a beaucoup de films, courts-métrages et clips qui sont tournés au 7D ?
    C’est dire s’il est bon et ce qui est bien c’est qu’on peut le trouver d’occasion à un prix abordable…

    Répondre
  3. Guillaume

    Petite précision, si DPP ne gère pas les panoramas, canon photo stich qui est inclut dans le package logiciel de tout les appareils canon s’en charge

    Répondre
  4. Toile Impression

    Il y a quand même pas mal de rumeurs sur le prochain 7D (sortie janvier 2013 ?)… est-ce vraiment le moment d’investir sur ce modèle malgré sa très bonne réputation ?
    N’est-il pas préférable, pour un premier achat, de basculer le gros de l’investissement sur un objectif de qualité qui pourra être réutilisé sur un nouveau boitier et de se rabattre sur boitier entrée de gamme, voir d’occasion… moi en tout cas, c’est plus ça que je conseillerais.
    Par exemple, le tamron 17-50mm f:2.8 avec stab (mais autofocus bruyant) + un télé entrée de gamme pour se faire une idée + un boitier nu type 650D.

    Répondre
    • Aymeric (auteur)

      Cela peut être une idée de se monter un parc d’optiques correctes et d’investir moins sur le boitier en attendant une nouveauté.

      Ceci étant, des nouveautés arriveront aussi quelques mois ou années après votre investissement…

      Mais en même temps, je suis d’avis que le boitier y est pour très peu dans la qualité de la photo. Il ne faut pas oublier un autre triplet bien plus important : qualité de l’optique, oeil du photographe et post-traitement.

      Enfin, tout dépend des besoins a l’instant T. Pour ma part, j’ai investi récemment sur un 7D car je n’en pouvais plus d’attendre avec mon Alpha 230…

      Aymeric

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.