En voilà un casse tête chinois, pour beaucoup de vidéastes… Comment bien choisir son objectif et surtout quel modèle choisir quand on voit l’ensemble des produits disponibles sur le marché ?

Quand on commence à s’équiper, on se retrouve un flux d’informations, de marques monumental...  Il va falloir faire du tri pour bien comprendre les termes… Par ailleurs, on souhaite toujours trouver l’optique idéale et complémentaire à notre parc (pour ceux ayant déjà des objectifs). Etant donné que je reçois de nombreuses questions à ce sujet, j’ai envie de vous accompagner dans votre démarche de recherche en vous posant les bonnes questions, avant de réaliser votre acquission. Voici donc les 5 Questions à se poser avant d’acheter un objectif

Autour de la video - 5 questions à se poser avant d'acheter un objectif - 2

Quel sont les choses que je filme le plus ?

Une question qui peut paraitre idiote mais avant même de penser technique, avant même de parler cigle ou autre, posez vous cette question : qu’est-ce que j’aime filmer ?

Est-ce que votre truc, ce sont

  • des scènes de vie ?
  • ou plutôt des vidéoreportages sur le terrain ?
  • ou le travail avec des modèles ou des figurant ?

Un objectif s’achète en fonction de votre envie de réalisation, car nous n’allons pas utiliser la même optique quand il s’agit de réalisation de vidéo de mariage que lors de réalisation de scènes de rue. Prenez donc bien votre temps pour identifier vos besoins et vos envies. 

Quel est la longueur focal que je souhaite ?

Une fois que vous avez répondu à la question précédente, il faut définir si vous filmez vos sujets en étant proche, ou loin d’eux. La réponse à cette question va influencer la longueur de focale (soit le zoom) de votre acquisition. Cette longueur est exprimée en millimètre.

Pour la réalisation de plan de portait (souvenez vous du plan moyen), on va en général recommander des focales comprises entre 50 et 105mm afin de ne pas altérer la proportion du visage. Ensuite pour une vidéo de paysage (ou un plan large) on va favoriser des choix de focales plus larges (appelées également grand angle) comme un 14/24 ou 35mm qui ont l’avantage de donner plus de place à vos paysages.

Attention néanmoins à ne pas ranger trop facilement les objectifs dans des cases… Les exemples que je vous donne sont des informations «classiques » et en aucun cas une science exacte. Il est tout à fait possible d’utiliser un grand angle pour un portrait et une focale de 105 pour un paysage. En vidéo il faut savoir être créatif ! Et quoi de mieux, pour trouver sa patte, que de contourner l’utilisation « normale » d’un objectif 🙂

Autour de la video - 5 questions à se poser avant d'acheter un objectif - 3

A quelle ouverture, j’aime travailler ?

C’est une question qui est importante car en plus d’avoir une incidence sur la qualité optique, cela aura un impact direct sur le prix. Et oui, plus vous allez choisir une optique avec une grande ouverture, et plus elle sera couteuse. Mais plus votre optique aura une grande ouverture et plus vous pourrez augmenter votre vitesse, sans toucher aux Iso. Les optiques dites lumineuses (F2.8, F1.4) permettent donc de réaliser de belles séquences quand il y a peu de lumière, comme pour un anniversaire, un spectacle ou une soirée.

Faut-il un zoom ou focale fixe ?

Une choix, qui encore une fois, vient compléter la 1ere question. Une focal fixe est moins confortable à l’utilisation car il faudra vous déplacer pour changer de cadrage. Avec un zoom, il est tentant (mais pas toujours de bon goût) de changer de cadrage sans changer de position… Pour cela, il suffit juste de tourner la bague de la focale pour se rapprocher du sujet. Attention cependant à la stabilisation et à la mise au point

Pour ma part, je n’ai qu’un seul zoom : un 12/35. Pour le reste je n’ai que des focales fixes, présentant aussi l’avantage d’être moins encombrantes, moins couteuses, mais de meilleure qualité.

Autour de la video - 5 questions à se poser avant d'acheter un objectif - 4

Quel est mon budget ?

Qu’est ce qui peut changer le prix d’une optique ? et multiplier par 4 (voir plus) son prix ?

  • Le premier élément, est l’ouverture. En effet, plus vous aurez une optique lumineuse et plus elle vous sera couteuse…
  • Autre argument, c’est la longueur de focale. Un objectif grand angle sera moins élevé qu’un 600mm… Mais avez vous vraiment besoin d’un 600mm ?

Le prix des objectifs est un frein pour de nombreux vidéastes. Il est souvent nécessaire de faire des choix et de trouver le meilleur compromis. N’oubliez pas pour autant qu’acheter un bon objectif, c’est investir sur le long terme. Les objectifs se démodent beaucoup moins vite que les boitiers numériques et c’est avant tout la qualité de l’optique qui permet d’obtenir une bonne qualité d’image.

Pour terminer, le choix d’une optique est un long chemin où il est nécessaire de prendre le temps de se poser les bonnes questions, de se faire aider…  Dans cet article, vous avez déjà les premières questions, les premières bases pour trouver vos futures optiques !

Et n’hésitez pas à poser vos questions, directement dans les commentaires de l’article !

A propos de l'auteur

Guillaume Manceron est le fondateur de photopassion.fr proposant des reportages photos, des tests d'equipements ou bien des podcasts. En 2006, Il découvre les joies d'avoir un reflex numérique et depuis sa passion n'a pas changé

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.