Dans cet article je vais vous donner les 5 étapes pour arriver à faire votre portrait Lowkey avec quelques informations simples à mettre en oeuvre

Pour commencer c’est quoi un portrait LowKey ? Pour moi un portrait Lowkey présente une prédominance des tons sombres. On va volontairement aller chercher une image obscure, une image avec beaucoup de la profondeur dans les noirs et pour ça on utilisera l’histogramme au moment de la prise de vue.

Dans le cadre de ma pratique photo au studio, c’est une discipline que j’adore particulièrement car elle correspond complètement aux photos que je peux faire au studio. J’aime apporter cette touche de classe dans mes images. 

Étape 1 : Le fond

Favoriser un fond de couleur sombre, idéalement du noir. Le gris anthracite peut aussi bien faire l’affaire. Pour les portraits en Lowkey vous pouvez aussi utiliser un drap noir. Les défauts du drap ne seront pas visibles tout simplement parce que dans un portrait Lowkey le fond ne sera éclairé. 

Étape 2 : Les réglages

On ne change pas une équipe qui gagne donc on garde les réglages standards du studio qui sont : Vitesse 1/125, Ouverture F/8, ISO 200. Vous l’avez compris pour gérer ses trois paramètres vous devrez être en mode Manuel.

Étape 3 : Modeleur de lumière

Favoriser un modeleur de lumière doux et qui produit très peu d’ombres marquées. Avec ces informations,  une softbox de taille standard sera idéale. Une octabox pourra aussi bien faire l’affaire.

Étape 4 : Placement de lumière.

Ici vous devez simplement respecter le schéma d’éclairage que vous pouvez trouver ci-dessous.

 

Étape 5 : Source de lumière

La source de lumière peut-être un flash de studio. Vous devez régler sa puissance en fonction des valeurs que vous donnera votre flashmètre (SI vous avez encore des doutes sur le flashmètre rendez-vous ici : vidéo)

Si vous n’avez pas de flashmètre prenez le temps de le faire à taton et commencez à apprécier le travail que vous venez de mettre en place. Si vous voulez que l’image soit plus sombre, vous pouvez soit réduire l’intensité de votre flash ou tout simplement diminuer votre ouverture à F/11.

Conclusion :

Maintenant que vos réglages sont faits à vous de faire poser votre modèle comme vous le souhaitez et dans le sens de lumière que vous souhaitez.

Si vous voulez plus d’information sur le posing, la gestion de modèle, vous pouvez nous poser les questions que vous voulez dans les commentaires de cet article.

Pour télécharger notre Ebook sur la photographie de studio c’est par ici :

A propos de l'auteur

Guillaume Manceron est le fondateur de photopassion.fr proposant des reportages photos, des tests d'equipements ou bien des podcasts. En 2006, Il découvre les joies d'avoir un reflex numérique et depuis sa passion n'a pas changé

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.